• Shabbat !

     

    Le peuple d’Israël désirait sortir de l’Egypte pour est libre.

    Cette liberté tant désiré les ont poussé a suivre leurs désirs.

    Moïse vint leur soumettre les lois divines,  il leur fit connaitre le saint Shabbat.

    Mais leurs désirs de liberté les empêchèrent de se soumettre aux lois de Dieu.

     

     

    Dans notre lecture de la parasha nous lisons en résumé: A leur sortit d’Egypte Dieu ouvrit la mer, les conduisît par la colonne de nuée, Il envoya la manne du ciel et l’eau du rocher. Dans cet ordre là.

     

     

    Dans Néhémie, dans le psaume 78 et d’autres versets, les textes s’accordent pour nous dire dans cet ordre:  Dieu les fit sortir de l’Egypte, puis Il ouvrit la mer, les guidât par la colonne de nuée.—  Moïse leur fit connaitre les lois du shabbat, les lois de vérité et les ordonnances justes. 

    Puis pour les éprouver il leur donnât la manne et l’eau du rocher.

    On distingue que l’orde a changé, la manne a été donné après les instructions des lois divines.

     

    Mais le peuple se rebella contre ces lois voulant a tous prix garder leur précieuse liberté.

    L’Eternel les éprouva en leur envoyant la manne du ciel et l’eau du rocher.

     

     

     

    La manne a été donné pour les éprouvé, afin que l’Eternel  distingue ceux qui obéissent et ceux qui sont lui sont rebelle.

    La manne leur a été donné pour les obliger a faire le shabbat. Ils pouvaient aller la ramasser pendant six jours et le septième jour leur imposé le jour du repos le shabbat, ainsi le vendredi ils devaient prendre une double portion et en plus préparer le repas  pour le shabbat. Là on trouve déjà deux commandements. Premièrement:Dès le vendredi se procurer la nourriture pour les deux jours et deuxièmement la préparer pour les deux jours !!!!!!!!!!!!

     

     

    Le shabbat est toujours notre distinction devant Dieu; cinq jours pour nos occupations et obligations  le sixième jour et le jour des préparations,  s’occuper des courses et préparer les repas en vue du shabbat  le septième jour shabbat repos de toutes activités et pas d’achats.!!!!!

    (Ou faire de tout son possible si on a pas le choix, même a sacrifier quelques gains).

     

    C’est ce signe qui nous distingue des nations.

    Par les événements de cette parasha l’Eternel nous instruit: La main de l’Eternel fut sur Moïse, il fendit la mer en deux traduit plus exactement par il déchira en deux la mer pour laver le peuple de leurs péchés. 

     

    Par là le Seigneur voulait nous montrer que Yeshoua a la Pâque a déchiré le voile du temple. Il  est  entré pour nous dans le  lieux saint.

     

    Cette espérance, nous la possédons comme une ancre de l'âme, sûre et solide; elle pénètre au delà du voile, là où Yeshoua est entré pour nous comme précurseur, ayant été fait souverain sacrificateur pour toujours, selon l'ordre de Melchisédek.

     

     

    Luc:23:45,46.

    Le soleil s'obscurcit, et le voile du temple se déchira par le milieu. Yeshoua s'écria d'une voix forte: Père, je remets mon esprit entre tes mains. Et, en disant ces paroles, il expira.

     

     

    La vérité c’est Yeshoua qui descend du ciel comme la loi descend du ciel.  Après la Pâque les lois nous ont été donné mais seul Israël est resté fidèle aux lois. Les nations se sont rebellé. Dieu nous a envoyé Yeshoua pour nous instruire directement sur les lois divines pour faire le shabbat.

    Yeshoua nous a libéré du péché  mais cette liberté est a protéger  toute notre  vie par nos actes d’obéissances.

     

     

     

     

    Jean 6;41

     

    Yeshoua dit:  « Je suis le pain qui est descendu du ciel ».

     

    47;51

    En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle. Je suis le pain de vie. Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont morts. C'est ici le pain qui descend du ciel, afin que celui qui en mange ne meure point. Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c'est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde.

     

     

    Hébreux 10 19 à 22

    Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Yeshoua, une libre entrée dans le sanctuaire par la route nouvelle et vivante qu'il a inaugurée pour nous au travers du voile, c'est-à-dire, de sa chair, et puisque nous avons un souverain sacrificateur établi sur la maison de Dieu, approchons-nous avec un coeur sincère, dans la plénitude de la foi, les coeurs purifiés d'une mauvaise conscience, et le corps lavé d'une eau pure.

     

     

    Yeshoua est notre Manne il a déchiré le ciel;  nous a lavé de nos péchés,  car il nous a aimé le premier et par l’acte de sa mort il nous a prouvé son AMOUR. En déchirant le voile du sanctuaire, Il nous a  ouvert le lieux saint  pour ce faire une place en nous . Mais ce qu’Il désire maintenant c’est que nous ne soyons plus rebelle a la loi de Dieu  mais obéissant  en accomplissant les lois  du shabbat pour qu’on lui ouvre la porte de notre coeur et qu’Il vienne y  demeurer, c’est ainsi que nous lui prouvons notre Amour.

     

    Ceux qui comprennent ces paroles ont reçu l’Esprit de Dieu, car Son Esprit est vie.

    Le shabbat c’est la plus importante façon de montrer a Dieu notre  Amour.  

    Cette parasha nous a été donné pour exemple pour toutes les nations du monde qui se rebelle toujours à la loi de DIEU.

     

    Shabbat c’est la plus grande preuve d’amour que nous donnons a Dieu. On pourrait faire n’importe quoi de bon sur cette terre si  on fait pas shabbat  c’est comme si on avait rien fait.

    « Celui même qui a toute la connaissance de la bible, mais dont les ordonnances du shabbat il les négligent, sa connaissance ne durera que sur terre.

    Celui qui  pratique les lois du shabbat même sans avoir toute la   connaissance biblique ses actes dureront après sa mort ».

     

    La Manne est une nourriture céleste de la sorte que nous puissions nous élevé spirituellement.

    La manne c’est la torah, c’est la parasha que nous lisons chaque shabbat : Nous connaissons qu’il y a 7 lectures dans la parasha de la torah de la semaine ce qui veut nous instruire que chaque jour nous prenons notre portion afin de nourrir notre être spirituel. A partir du dimanche nous prenons notre première portion, pendant cinq jours, puis le vendredi deux portions afin que le samedi jour du shabbat la nourriture est prête  pour la comprendre et nous sanctifier. 

     

    Le peuple qui honore Dieu se tient au repos le jour du Shabbat ! Son repas déjà acheté et préparé (tant matériel que spirituel)  pour n’être occupé qu’a des occupations spirituelles comme méditer sur la parasha qui ce jour nous sanctifie par nos repentances.

     

     

    En ce sens, les mots : “Le peuple sortit” est une allusion au fait que les hommes quittèrent leur enveloppe matérielle, au point que leur corps se purifia comme les anges… »

    C’est une nourriture qui nous lie au Créateur, et influe sur nous. Mais sur ce point, le shabbat se distingue des autres commandements de la Torah : Ce jour sacré ne se résume pas seulement à cesser d’exécuter des travaux, il est également un 

    « jour de sérénité et de sainteté », comme nous le disons dans nos prières. Il imprègne le peuple  d’une sainteté suprême:

    « Le shabbat n’est pas davantage que le fait de chômer. Dans la mesure où ce jour se définit comme une alliance, il véhicule une valeur intérieure, un “lien entre Dieu et les hommes” – C’est-à-dire qu’une dimension divine pénètre dans les hommes, à l’intérieur de leur âme. (…) 

    Le Shabbat, l’homme devient un sanctuaire pour Dieu. »

     

     

    Que ce septième jour, nous puissions accueillir Sa Sainteté  Yeshoua !!

     

     

    Shabbat shalom !!!

     

     

     

     

    Lecture de la parasha : Exode : Chapitre 13 verset 17 chapitre 17 verset 16. 

    Lecture de la haftarah : Juges : Chapitre 5 verset 1 à 31.

    Lecture messianique : Jean : Chapitre 6 verset 26 à 40.

    Hébreux : Chapitre 10 verset 7 à 23.

     

     

    Lydia.B

     

     


    votre commentaire
  •  

    Libéré délivré.

     

     

    La parasha BO qui veut dire: Va ou VIENT nous emmène vers plusieurs réflexions.

     

    Dieu dit à Moïse de venir vers le Pharaon, et déclenche les trois dernières plaies, à savoir les sauterelles, les ténèbres et la mort des premiers-nés. Il prescrit aux enfants d’Israël de compter ce mois comme premier mois, ainsi que le sacrifice de la Pâque, dont ils marqueront de son sang les linteaux de leurs portes afin que Dieu les épargne, et la consommation des pains sans levain pendant une semaine.

    Après la mort des premiers-nés au milieu de la nuit, Pharaon décrète l’expulsion des Hébreux, lesquels empruntent des vases d’or et d’argent. Les enfants d’Israël quittent l’Égypte. Dieu ordonne de Lui consacrer les premiers-nés de leurs enfants mâles et de leur bétail. Et de garder sur leur bras et sur leur front le souvenir de ces événements jusqu’a perpétuité.

     

    Les enfants d'Israël opprimés par l'esclavage ont oublié d’ou ils venaient.

    Asservie par les Égyptiens et leurs manières de vivre.

     

     

    L'Eternel vient délivrer son peuple mais pour y parvenir il va se montrer l'Eternel des armées. Il va infliger a l’Egypte de terribles plaies pour les détruire.

     

    Les 10 plaies d'Égypte font références aux 10 grands dieux de l'Égypte antique.

    Chaque  plaies détruit le dieu et ses légions. La puissance de l'Égypte c'est réalisé par les dieux et les déesses vénéré par des offrandes et des sacrifices humains.

     

    Prière plaie : L’eau du Nil rempli de sang: 

    Son dieu: Hâpy dieu donnant la puissance pour gouverner un pays. Il reçoit favorablement des offrandes de nouveaux né. Il est représenté mi homme mi femme  il envoie ses légions homosexuels.

     

    Deuxième plaie: Les grenouilles:

    Son dieu Heket : Déesse représenté avec une tête de grenouille. Elle donne le pouvoir sur la fécondité,  la naissance des dieux et leurs légions.

     

    Troisième plaie: Les poux:

    Son dieu : Thot.  Représenté par un homme a la tête d’un faucon.Ce dieu donne le pouvoir sur la science, les formules magiques; les bâtisseurs  architectes.

     

    Quatrième plaie : Les essaims d’insectes.

    Son dieu :Khepri. Représenté comme un homme avec une tête de scarabée.

    Son pouvoir est la résurrection des morts.

     

    Cinquième plaie: Mort du bétail :

    Son dieu :Hathor. Représenté avec un corps humain et une tête de vache; Déesse donnant le pouvoir de la séduction envoutante,  la musique et les danses ,maris de nuits. 

     

    Sixième plaie: Les ulcères.

    Son Dieu Imhotep. Représenté par un homme assit tenant des manuscrits; dieu de la médecine, scribes des écritures et des lois .

     

    Septième plaie: La grêle.

    Son dieu Horus.  Représenté avec une tête de faucon  donne le pouvoir sur les sortilèges, la magie, les miracles. 

     

    Huitième plaie: Les sauterelles.

    Son dieu Min. Représenté avec un organe sexuel masculin. 

    Donne le pouvoir sexuel et la fortune.

     

    Neuvième plaie :  Les ténèbres.

    Son dieu Amon Rê.  Représenté avec une tête de belier: Il régit sur le temps, son calendrier,  ses lois  ses oracles et a le pouvoir de créé pour son monde.

     

    Dixième plaie: Mort des premiers nés.

    Son dieu Osiris.  Représenté  par un homme ayant un spectre  a la main.

    Donne le pouvoir sur l’immortalité.

     

    Tous ont en commun le culte des offrandes humaines, ou des offrandes sexuelles.

     

    Ces dieux portant beaucoup d‘autres noms et d’autres pouvoirs  pour ce dissimuler et tenté de faire croire a la civilisation  du moment que ce n’est que de la mythologie ancienne,  des rêveries pour les fragiles.

    Mais sous quelques noms changeant ils sont de vrai démons charger de nous détourné de Dieu.

     

     

    Lorsque Dieu vient nous appelé depuis notre Egypte Il vient premièrement nous libérer de esclavage dans lequel ont c’est laissé séduire.  

     

    L’oppression de leurs chaines par lesquels ils  nous assaillent de toutes part, travaillant sans relâche  sur tout les terrains tentant de chercher nos faiblesses pour nous tenir  bien ferme entre leurs mains.

     

    Dieu vient détruire toutes les divinités de l’Egypte qui retient son peuple.

     

     

    Le seigneur dit aux peuple des qu’ils sortent d’Egypte de sortir a la hâte avec empressement c’est un enseignement important a retenir, cet empressement se dit en hébreux la zérizout  c’est une disposition de coeur et d’esprit  que d’agir avec empressement  a suivre l’appel de Dieu sans se poser des questions de logique ou de raisonnement  en se disant « je vais attendre, on verra ».  Cette inertie du corps nous fait perdre le temps pour d’agir, la zérizout est nécessaire car elle vient faire obstacle a nos mauvaises pensée qui veulent nous stopper.

     

    Quand Dieu appelle on le suit tout de suite sans chercher le pourquoi du comment ! C’est pour cette raison que beaucoup n’arrivent pas a venir vers Dieu manquant de Zèle.

     

    Devant l’influence de ces terribles dieux  et de tous leurs efforts pour nous éloigner de DIEU,  notre obéissance a la parole de Dieu est l’espérance que nous possédons comme une ancre de l’âme sûre et solide. Car tout ce qui est du monde est dirigé par ses démons et leurs légions tous très impliqué dans leurs taches pour faire tombé les appelés de Dieu.

    Voila pourquoi Dieu nous a donné la torah avec son calendrier ses lois et ses commandements demandant de ne  jamais y changer une seule lettre  car c’est par cela que Dieu reconnait les enfants qui lui appartiennent.

     

    Si la loi a été  précurseur de Yeshoua, c’est par  la loi que nous sommes distingué entre ceux du monde et ceux de Dieu. Yeshoua étant venu pour détruire tout le royaume des ténèbres,  Il est mort comme le premier né de Dieu, Il est le premier né des hommes a qui l’immortalité a été donné pour  celui qui croit et vit selon les commandements et la loi de Dieu. 

     

    L’ordonnance de cette parasha  est de prouver a Dieu que l’on est plus sous la coupe de satan en fêtant la Pâque au calendrier de Dieu car tout autres pâques sous  un autre  calendrier   célèbre la pâque de Satan et sa maison.

     

    La bible mentionne la célébration de la Pâque comme étant le commandement le plus important qu’il est donné.  Celui qui ne célèbre pas la  Pâque a la date de Dieu est retranché du peuple.  Tous les autres commandements sont très important mais celui là est capitale pour être sauvé. 

     

    L’intérêt de faire la Pâque selon les instructions bibliques nous donne le signe et nous marque du sang de Yeshoua et aucune forces des ténèbres ne pourra nous reprendre pour nous emmener dans son feu d’éternité.  Mais l’obéissance de cette Pâque nous garanti la vie éternelle  avec Dieu.  Le commandement de cette parasha est de porter la marque sur notre bras et sur notre  front c’est le signe des commandements et des lois de Dieu. Ce signe montre publiquement que nous sommes libéré des lois du temps et des calendriers de nos dieux anciens. 

     

     Tous les hommes devraient porter les teffilines pour la protection de leurs familles.

     

     

    HAFTARAH extrait:

     

    Jérémie 46:25.

    L'Eternel des armées, le Dieu d'Israël, dit: Voici, je vais châtier Amon de No, Pharaon, l'Egypte, ses dieux et ses rois, Pharaon et ceux qui se confient en lui. 

     

    Esaïe 19 ;  1 à 4  

    Oracle sur l'Egypte. Voici, l'Eternel est monté sur une nuée rapide, il vient en Egypte; Et les idoles de l'Egypte tremblent devant lui, Et le coeur des Egyptiens tombe en défaillance.J'armerai l'Egyptien contre l'Egyptien, Et l'on se battra frère contre frère, ami contre ami, Ville contre ville, royaume contre royaume.

    L'esprit de l'Egypte disparaîtra du milieu d'elle, Et j'anéantirai son conseil; On consultera les idoles et les enchanteurs, Ceux qui évoquent les morts et ceux qui prédisent l’avenir.

    Et je livrerai l'Egypte entre les mains d'un maître sévère; Un roi cruel dominera sur eux, Dit le Seigneur, l'Eternel des armées.

     

    Que ce shabbat soit encore pour nous une grande délivrance sur tout les dieux que l’ont a servi  afin que nous puissions véritablement être de vrai adorateurs en obéissant a la cérémonie de la Pâque biblique cette année sans remettre a plus-tard en prenant la décision ferme que maintenant c’est la Pâques de Yeshoua que nous servons de tout notre coeur.

     

    Shabbat shalom .

     

    Exode : Chapitre 1O verset 1 à chapitre 13 verset 16.

     

    Lecture de la haftarah : Jérémie :Chapitre 46 verset 13 à 28.

    et Esaïe : Chapitre 19 verset 1 à 25.

     

    Lecture messianique : Colossiens :Chapitre 2 verset 1 à 23.

     

    Lydia.B

     

     

     


    votre commentaire
  • Le bâton de Moïse !

     

     

    Résumé.

     

     

    La parasha Vaéra : Je suis apparu:

    Dieu se révèle à Moïse : « Je suis apparu à Avraham, à Isaac et à Jacob comme Dieu Souverain mais sous Mon nom « l’Eternel Puissant, Je ne me suis pas fait connaître à eux ».

     

    Mais les Enfants d’Israël  n’écoutèrent pas Moïse, ayant l’esprit oppressé par une dure servitude.

     

    Moïse et Aaron se présentent à plusieurs reprises devant Pharaon pour lui intimer l’ordre de laisser partir le peuple. Mais Pharaon s’entête dans son refus.

    Aaron jette devant lui son bâton qui devient un serpent et engloutit ceux produits par les sorciers égyptiens.

    Dieu frappe ensuite l’Egypte par une série de plaies : Les eaux du Nil se transforment en sang. Puis les grenouilles envahissent le pays. Apres quoi la vermine s’abat sur les hommes et les animaux. C’est ensuite les bêtes qui viennent dans toute l’Egypte. Mais, comme chaque fois, Pharaon endurcit son cœur : une peste sévère tue le bétail. Puis vient une  inflammation d’ulcères  qui atteint les hommes et les animaux.

    Pour la septième plaie,  une grêle de feu, qui n’épargne que le pays de Gochem où vivent les enfants d’Israël.

     

     

     

     

    — Jusqu’a présent Dieu s’est manifesté en Dieu souverain. Maintenant Dieu veut se révéler en Dieu puissant, Dieu des miracles.

    Il révèle un nom nouveaux a son peuple !

    Pharaon démontre symboliquement  ceux qui gouvernent ce monde aussi bien a la manière spirituelle dans les mondes des esprits que dans la vie. L’Egypte c’est le monde.

    Les enfants d’Israël c’est nous.

     

    Les habitants dans ce monde vivent sous une oppression constante c’est ce qui les empêche de lever les yeux vers le Dieu d’Israël.

     

    Dans notre parasha et notre haftarah  Dieu  nous prévient de nous détacher de nos alliances passé, ne plus s’accrocher aux forces dominantes  qui nous gouvernent  de façon spirituel. Les alliances religieuses auxquels ont c’est attaché. Ces alliances  par la foi ne sont qu’une illusion de confiance, rassuré par le semblant de protection qu’elles  assurent : « un soutien de roseaux pour la maison d’Israël dit l’Eternel». Qui nous font courber le dos  sous leur joug puissant.

    -Mais leurs fin est déjà inscrite car ils tomberont sur la face de la terre, ils ne seront ni relevé ni ramassé et tout les habitants de l’Egypte sauront que je suis l’Eternel.

    Car même si les puissances célestes ou les puissances mondiales veulent nous donner en pâtures a nos ennemis si nous levons la tête vers Dieu   Sa main puissante  nous sauvera et eux s’écrouleront.

     

    La seule espérance dans ce monde ce trouve auprès de Dieu,  c’est ce qui résumerai le mieux cette parasha; Chercher Dieu qui nous délivre de cette oppression sans chercher une religion.

     

     

    L’Eternel dit a Moïse: Prend le bâton dans ta main !

    Ce bâton que Aaron prendra aussi c’est le puissant nom de Yeshoua qui nous est révélé. 

    La puissance du bâton cache le secret de la torah car la puissance c’est par  la torah qu’on l’acquière. 

     

    Les apôtres au temps de Yeshoua guérissaient les malades de façon miraculeuse.  Aujourd’hui les miracles se font rares par l’ intervention divine sous l’onction d’une personne,  tous les miracles a la façon spectaculaire dans les milieu religieux ne sont qu’une imitation  ce sont des fausses guérisons. « Moïse jeta le bâton et il devint un serpent, mais les sorciers de pharaon en firent autant ».

     

     

     

    La raison pour laquelle on ne peut que rarement  guérir, délivrer sous l’onction c’est qu’il nous manque la sainteté.

     

    Petite histoire: « Le Rav Aharon Leib Shteinman Né le :14 novembre 1913.  Décédé le 12 décembre 2017) a l’âge de 104 ans. 

     

     

    Il vivait une vie sanctifié,  séparé de tout bien matériel, une vie consacré a l’étude de la torah et le bien qu’il pouvait procurer aux autres.  Un jour il fut attaqué par des voleurs et tueurs qui voulaient lui prendre l’argent qu’il avait récolté pour les pauvres. Il leva les yeux vers  Dieu  et le sol ou était les voleurs devint un sable mouvant et les bloqua jusqu’a la poitrine. Le Rav put partir tranquille. Ce rav qui nous a quitté a  vécu une vie pleine de miracle  comme a cette exemple. Il expliquait que c’était le fait de vivre les yeux tourné vers Dieu et les yeux plongé constamment dans la torah les seuls protections qu’il trouvait pour être sanctifié et faire agir la puissance de Dieu.

    ———————————————————————————————————————————-

     

    L’Eternel nous montre sa gloire ce bâton c’est  la torah la puissance par notre sanctification et notre pureté. Yeshoua=Torah.

    Dieu ce révèle par le nom puissant  c’est en Yeshoua qu’il a donné  a ses  serviteurs et servantes la possibilité de faire des guérisons des prodiges et des miracles.

     

    Marc 6:7,8

    Alors il appela les douze, et il commença à les envoyer deux à deux, en leur donnant pouvoir sur les esprits impurs. Il leur prescrivit de ne rien prendre pour le voyage, si ce n'est un bâton.

     

     

    Le mot bâton tel écrit selon la torah a pour équivalence hébraïque le nombre 54. 

    Baton = 54. 

    Ce qui nous révèle que 54 c’est le nombre de parasha qu’il y a dans l’année  les 54 parashiot  qui constitue l’étude des commandements pour la sanctification de notre être. Chaque semaine par l’étude de la parasha nous avançons pour notre sanctification. Chaque année un renouvellement de notre être.

     

    On comprend donc que l’onction que Dieu donne a ses serviteurs ne s’obtient qu’en étant le plus sanctifier possible et que tout autres esprits qui agit sans la sanctification ne vient pas de Dieu, ceci ne veut pas dire qu’il ni a pas de vrai miracle mais seulement que ceux qui passe par le canal humain sont très rare.

    Le Seigneur nous a donné le pouvoir sur les esprits impurs  mais voila la puissance ne peut se réaliser que par la  sanctification de l’étude de la torah. Cest l’étude des 54 parashiot  qui donne la vrai puissance celle de Yeshoua .

     

    Toutes autres puissance par l’imposition des mains d’homme sans torah agit sous la puissance de l’impie. 

     

    2 Thessaloniciens 2:9

    L'apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers,

     

     

    Marc/13;22

    Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront des prodiges et des miracles pour séduire les élus, s'il était possible.

     

     

    C’est pourquoi toutes autres alliances accepté lors d’une ou des guérisons miraculeuse par des sans torah doivent être  rejeter. Car maintenant ayant la connaissance de la vérité il faut réparer par la repentance d’avoir accepté les prières sous onction de toutes personnes sans torah, même si on a obtenu une guérison  c’est une fausse guérison.

    car les serviteurs et servantes qui prient doivent vivre selon la sanctification que procure la mise en pratique de la torah 

     

    Ezechiel 29 : 6,7

    Et tous les habitants de l'Egypte sauront que je suis l'Eternel, Parce qu'ils ont été un soutien de roseau pour la maison d'Israël. Lorsqu'ils t'ont pris dans la main, tu t'es rompu, Et tu leur as déchiré toute l'épaule; Lorsqu'ils se sont appuyés sur toi, tu t'es brisé, Et tu as rendu leurs reins immobiles.

     

    Le roseau a l’apparence du bâton mais il est vide a l’intérieur  il se brise au premier coup de vent.

    Ceux qui ont cru aux miracles par la puissance "des roseaux" sans vrai onction, un jour ou l’autre s’écroulera le miracle vécu. 

     

    Baton = Puissance = 54 Parasha !!!!!!

     

     

    Ainsi la vrai délivrance c’est Yeshoua qui la donne et les serviteurs ayant reçu l’onction en étant sanctifié par la torah car c’est elle qui garantit que le miracle qui agit vient de Dieu. 

     

     

     

    Actes 19;11,12

    Et Dieu faisait des miracles extraordinaires par les mains de Paul, au point qu'on appliquait sur les malades des linges ou des mouchoirs qui avaient touché son corps, et les maladies les quittaient, et les esprits malins sortaient. 

     

    (Paul était un docteur de la loi)

     

    Actes 5;12

    Beaucoup de miracles et de prodiges se faisaient au milieu du peuple par les mains des apôtres. Ils se tenaient tous ensemble au portique de Salomon.

     

    Ainsi ce Shabbat est l’occasion de se libérer des jougs de l’ oppression, de renoncer a toutes les alliances  de guérissons de délivrance et fausse onction que nous avons subit.

    Toutes fausses puissances auxquels ont a mis notre foi  : Séminaire religieux, assemblée évangéliques  ou catholiques ou autres cultes sans torah,  Lourdes ou autres lieux de miracle. 

    Afin d’être vraiment délivré de l’oppression qui empêche de croire en Dieu de Moïse et vivre dans le vrai Shalom que Dieu nous donne.

     

     

    Shabbat shalom

     

    Lecture de la parasha : Exode : Chapitre: 6 verset 2 à chapitre 9 verset 35.

    Lecture de la haftarah : Ezechiel : Chapitre 28 verset 25 à Chapitre 29 verset 21.

    Lecture messianique : 2 Thessaloniciens : Chapitre 2 verset 1 à 17.

     

     

    Lydia.B 

     

     


    votre commentaire
  •  Quel est ton nom ?

     

     

    Nous commençons le deuxième livre de la Torah, l'Exode et la parasha de cette semaine s'appelle en hébreu CHEMOT  traduit incorrectement en français par exode mais en fait CHEMOT veut dire:

     «Les NOMS ».

    Ce livre cache les noms de Dieu. 

     

    Les noms sont révélateur de l’identité des individus et évoquent l'aspect extérieur d'une personne il révèle une certaine personnalité de l’individu.

    Dieu donna un nom a tout ce qu'il a créé. Il dit l’homme sera son nom sa destinée sera son nom c'est l'essence même qui  se cache dans le nom car: « C’est à cause de leurs noms qu'ils descendirent en Égypte ».

    C'est par les années d'exils que les enfants d'Israël peuvent réparer leurs fautes et comprendre  par leur noms, qu'ils peuvent atteindre la délivrance.

     

     

     

    Comprendre et dans la pensée de l’homme. 

    La force de l'exil nous pousse à aller chercher le nom qui est  caché en nous.

    La Torah dit: Que l’exil ne nous oppresse  que superficiellement, seul  nos noms descendent en exil mais l’essence de notre âme reste libre.

     

    Une coutume juive consiste si par exemple une personne s'évanouie on murmure a son l'oreille son nom juif et la personne se réveille.

     

    Notre nom cache le mystère de la mission et de la réparation que nous sommes venu faire dans notre corps incarné .

    Ainsi si nous cherchons ce que veut dire notre prénom dans son origine hébraïque nous saisissons le pourquoi Dieu nous appelle.

     

     

     

    Le nom est révélateur de l’identité.

    Moïse demande a L’Eternel : « Si il me demande ton nom. Que leur répondrai-je».

     L’Eternel dit: Je serai qui je serai (traduction hébraïque).

    Je suis celui qui suis (traduction chrétienne).

     

    Je serai qui je serai évoque véritablement l’interprétation de l’attribut de Dieu.

    Premièrement Je serai évoque ,que Dieu sera toujours avec nous dans toute notre vie et dans toutes les circonstances ou Il veut nous montrer sa gloire. 

     Il dit a Moïse quand il devait aller parler a Pharaon:

    « C’est que je serai avec toi et ceci te servira à prouver que c’est moi qui t’envoie ».

     A chaque hésitation de Moïse Dieu lui rappelle: « Je serai là ».

     

    C’est aussi  dans cette interprétation une autre façon de prophétiser, ce que le monde fera de Dieu :

    Je serai qui je serai  dans le sens je serai ce que vous voulez que je sois .

     

    Je me révélerai a celui qui me cherche vraiment  je serai celui que vous voulez que je sois un dieu des païens si vous chercher un autre dieu, ou le vrai Dieu si vous le désirez.

     

     Ce que Dieu cherche à dire a Moïse: C’est qu’Il est l’unique Dieu le seul créateur.

     

    Dieu se révèle a Moïse dans un buisson de feu qui ne se consume pas.

    Dieu est l’unité de toutes choses SI ON SEPARE LES CHOSES on les divises et la séparation de ces valeurs forme l’idolâtrie. 

    Exemple : Le feu :Eclaire, réchauffe ,rassure, protège dans son aspect positif  ;mais il détruit, provoque des brulures, etc dans son aspect négatif destructif. 

    Ainsi si on divise  c’est la valeur négative qui prend le dessus dans son aspect spirituel; Les qualités opposé sont complémentaires dans les lois divines.

     

    Ne pas dissocier les valeurs que Dieu a crée.  Car c’est par la que le monde des dieux c’est formé.

    Un demi devient toujours négatif,  réunir deux attribut c’est rendre sa  valeur propre a la création divine  réunir les deux attribut c’est retrouver l’unité que Dieu a voulut créé a l’origine.

     

     Ainsi pareil a l’eau, ou tout autres choses crée pour une unité parfaite. 

    L’idolâtrie est née de cette division les idolâtres ont plusieurs dieux, le dieu soleil,  de la lune,  des étoiles,  des astres ,etc.

     Dieu se révèle a Moïse dans un feu.

     La torah est représenté aussi comme un feu dans ce mot feu la racine en hébreux veut dire aussi « jaloux ». Dieu est jaloux de toutes formes d’idolâtries.

     

    Je serai qui je serai. 

    Les écritures bibliques  donné a Moïse sur le mont Sinaï ne doivent jamais être divisé ou dissocié de leur véritable nature. 

     

    La bible est un seul livre si on le divise on provoque l’idolâtrie. 

     

    Le grand idolâtre l’Empereur Constantin a misé sur la dissociation des écritures pour diviser les enfants de Dieu.

    Constantin véritable idolâtre vénérer les dieux et les déesses leur associant des pouvoirs  de fertilité ,d’immortalité ,de guérissons; de forces etc.

     

    Constantin détourna les croyants en Yeshoua en l ‘an 325 en divisant la bible et c’est là le début de la chute des croyants qui se convertirent a la doctrine de Constantin, puis reprise  au cours des siècles par les papes qui ont formé la religion chrétienne.

    Il a séparé la torah  des enseignements que  Yeshoua avait donné a ses apôtres. Disant que la loi de Moïse était aboli. Séparant la judaïté de la bible interdisant shabbat et fêtes inscrites dans la torah.

     

    Sa fausse conversion a captivé bon nombre de croyants vers une idolâtrie qui persiste encore maintenant . Car ce jésus qu’il a présenté n’est que l’attribut de son dieu soleil dans sa face ténèbres 

     

    Je serai qui je serai dit l’Eternel. 

    Si vous voulez suivre les  ordonnances d’une bible coupé en deux je serai alors ce que vous voulez que je sois . Je serai un faux messie. 

     

    Je serai qui je serai. Si vous voulez suivre mes ordonnances écrites dans la bible entière alors Je serai  le vrai messie. 

    Je serai la rédemption, la Pâque,  je serai l’offrande de sang qui vous sauvera.

    Je serai avec vous tous les jours jusqu’a la fin du monde.

     

     

     

    C’est pourquoi Dieu avertissait Moïse de ce qui allait arriver .

    Et ceux qui suivront la bible dans son intégralité seront appelé par le nom que Dieu leur a donné bien avant de venir . Et ce nom la sera inscrit dans le livre de Vie.

     

     

     

     

     

     

    Parasha du samedi 6 janvier 2018. Parasha Chemot.

    Lecture de la parasha : Exode Chapitre 1 verset 1 A chapitre 6 verset 1.

    Lecture de la haftarah : Jérémie : chapitre 1 verset 1 à chapitre 2 verset 3.

    Lecture messianique : Actes : Chapitre 7 verset 17 à 60.

     

     Shabbat Shalom

     

    Lydia.B 

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires