• VISION DU 22.10.99

    VISION DU 22.10.99

    Vision du 22 .10.99

     

     

     

    Je reçu cette vision pendant mon sommeil, dans ma chambre je fus réveillée en esprit.

    Je vis un homme devant moi, je m’asseyais sur le lit je vis que cet homme était élevé à une hauteur d’un mètre du sol, je regardais cet homme ses pieds, puis son corps vêtu d’une longue tunique, je vis juste quelques boucles de cheveux noir qui terminé son cou mais je ne pouvais pas voir son visage. Cet homme me parla par son esprit  en me disant   « Je suis Jésus Yeshoua »par l’esprit je le reconnu instantanément, il me dit « Je suis venu t’apporter un cadeau ». Ces mains se sont avancé vers moi je me levai , avec le corps ou sans le corps je ne sais pas ,il me tendait une boite blanche ,je pris cette boite ,je l’ouvris et je vis SON VÊTEMENT  de fin lin un vêtement indescriptible ( de lin et de soie un tissu qui n’existe pas sur terre) je compris par l’esprit que j’avais besoin de ce vêtement je voulais le prendre dans mes mains et je voulais le porter ,à cet instant, Il me dit « Tu ne peux pas le porter car tu es sale ».Au même instant je compris que j’étais sale souillé par les péchés. Je ressentais que j’avais besoin de ce vêtement pour vivre et pas mourir. Yeshoua (Jésus) me dit « Ce vêtement est un cadeau que je te fais tu ne peux pas le porter maintenant mais un jour tu pourras le porter ».Je compris cela et je rangeais le vêtement dans la boite car même mes mains ne pouvais plus le toucher tellement j’étais sale. Je pris la boite contre moi  comme pour ne plus jamais m’en séparer.

    Je vis la main de Yeshoua(Jésus) se tendre vers moi et il m’enleva avec lui dans le ciel, je suis resté une partie de la nuit dans ce lieu avec ou sans corps je ne sais pas mais tout mon être étais enveloppé de la présence de Dieu  et d’une puissance que je ne connaît pas sur terre j’étais dans un état total de bien être  de sécurité de bonheur intense il semblait que je baigné dans un flot d’amour  il me semblait que ce lieu ne m’étais pas inconnu il me semblait aussi que mon esprit était dans son élément naturelle dans un habitat fait pour vivre la  pour l’éternité.

    Je reçu des paroles (   ------------   ).        

    Puis par l’Esprit j’entendis « Ce n’est pas ton temps il faut que tu redescendes ». Je répondis non !Car je ressentais que ma  vie étais faite pour vivre ici, je ressentais que la terre étais une souffrance pour mon âme l’Esprit me dit encore « Il faut que tu redescendes »(pour la mission a accomplir). Je redis encore non ! Il m’ouvrit la terre comme un grand télescope et me fit voir ma famille mes enfants encore petit, mais je dis encore non !  L’Esprit me les montra un peu plus près  et je compris qu’il fallait obéir.  L’Esprit me demanda d’accepter  que je sois voilé pour redescendre sur terre, de tous ce que j’ai pu voir et entendre dans ce lieu , j’ai dû prononcer ces paroles en esprit « oui j’accepte d’être voilé » et l’instant d’après je me suis retrouvé dans mon lit.

     

    Je ne voulais pas bouger pour rester dans la présence de Dieu je comprenais que je venais de vivre une expérience extraordinaire avec Dieu. J’étais rempli de l’Esprit de Dieu toute la journée et ce n’est qu’en fin de journée que je sentais que l’Esprit me quittait doucement.

    Cette vision c’est passé deux ans avant ma conversion a (Jésus Yeshoua).

    Dans cette description de cette vision j’ai essayé de raconter sans rajouter  ni même enlever des mots  j’ai restitué cette vision la plus précise possible.

    Si j’ai partagé cette vision c’est pour dire que tout le monde est concerné que nous devons prendre conscience pour notre âme la vie sur terre est une souffrance car la présence de satan et ses démons nous rendent la vie douloureuse .Dieu nous a créé pour lui et que notre avenir est auprès de Lui pour l’éternité. Nous sommes ces créatures et c’est notre créateur notre Père et nous devons employer note vie pour le rechercher lui seul le Dieu créateur le Dieu d’Israël qui a donné son fils en sacrifice afin que par son sang il pardonne les péchés à quiconque croit en lui  car lui seul a le pouvoir de pardonner les péchés par son sang divin.

    La bible nous enseigne que nous avons besoin d’être revêtu du vêtement de Yeshoua (Jésus) qui nous justifie auprès de Dieu. Ce vêtement c’est seulement Yeshoua qui peut nous en revêtir par notre foi en lui et par l’obéissance aux commandements.

    Son fils Yeshoua Ha Mashiach (Jésus le messie) dans son identité juive afin que par son identité  nous puissions venir nous greffés sur l’olivier franc qui est Israël  pour pouvoir rentré dans le plan de rédemption par l’obéissance qu’Il nous a donné dans la torah afin que l’on soit sanctifié par ses commandements.  Verset de la bible, Apocalypse 19:7,8, 9

    Réjouissons-nous et soyons dans l'allégresse, et donnons-lui gloire; car les noces de l'agneau sont venues, et son épouse s'est préparée, 8et il lui a été donné de se revêtir d'un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints.

     

    9Et l'ange me dit: Ecris: Heureux ceux qui sont appelés au festin de noces de l'agneau! Et il me dit: Ces paroles sont les véritables paroles de Dieu.

     

    Moi Lydia .B.   Atteste devant Dieu que ses écrits sur cette vision que j’ai reçu est la vérité.

    Lundi 14 janvier2013 c’est la première fois que je diffuse ce message en écrit. Soyez béni en Yeshoua.

     

     


  • Commentaires

    1
    IFENJC42
    Dimanche 12 Mai 2013 à 22:29

    Merci pour ce beau témoignage. !!!!! Tu es bénie.....

    2
    Vendredi 24 Mai 2013 à 11:44

    MERCI POUR VOTRE ENCOURAGEMENT  PAR VOTRE COMMENTAIRE SOYEZ BENI §

    3
    lev
    Samedi 4 Octobre 2014 à 16:51

    Un si beau témoignage... si plein de vie et d'authenticité.


    Merci de l'avoir mis en ligne.


    Shabbat Shalom


    Béatrice

    4
    Vendredi 11 Mai à 16:41

    Merci Lydia pour ce témoignage, cela me rappelle mon expérience en 1993, je ne connaissais pas La Parole, j'en étais même bien loin...

    Je venais du Sud de la France et j'étais arrivée dans "ma Bourgogne natale" après avoir passé presque une journée sur la route sans avoir mangé le midi, je n'ai eu je crois qu'une collation le soir. A minuit dans un bar, m'apprêtant à me rendre en (hum) discothèque j'étais à la menthe à l'eau mais quelques heures plus tard j'ai accepté plusieurs verres de whisky coca… tant et si bien que la fatigue était telle qu'après avoir fait beaucoup de bêtises j'ai pris la route… et… je me suis endormie.

    En fait mon véhicule a quitté la route pour faire un "salto" avant en bordure de pré, se faisant transpercer par deux piquets de pré qui traversant le compteur, sous le pare-brise,  se sont croisés sur mes pédales : à ce moment j'ai dû être éjectée du véhicule qui est retombé à moins de 50 centimètres de moi. 

    Après être passée dans une énorme machine à laver (où il y avait des bruits métalliques: un scanner ?), je me suis réveillée dans une chambre d'hôpital à côté d'une pauvre dame qui m'entendait crier à chaque respiration : j'étais dans de terribles souffrances (j'ai su par la suite que c'était comme les douleurs de l'accouchement…) car j'avais une contusion du foie, de la rate, du rein, une fracture du crâne, un tassement de vertèbres et un fort épanchement intra péritonéal.

    Au bout d'une journée le chirurgien a décidé de m'admettre en réanimation.

    Avec tous les branchements, cathéter, perfusion etc… ma douleur s'est arrêtée mais on m'a interdit de manger et de boire tant que l'hémorragie interne perdurait. 

    Un aumônier est venu me voir et je lui ai raconté ce que j'avais vu.

    En effet, lors de mon expérience près de la mort, avant la venue des pompiers, j'avais vu un arbre gigantesque avec des branches qui s'étendaient à l'infini et cet arbre baignait dans une Lumière magnifique, indescriptible et je me sentais si bien… pourtant j'ai entendu "Non, pas maintenant".

    Mais l'aumônier n'a pas du tout compris de Quoi il s'agissait : quel dommage de ne pas connaître la Parole !

    Bien que je faisais face à beaucoup d'incrédulité lorsque j'en parlais à mon entourage, je gardais cela dans mon coeur.

    Le chirurgien m'a dit qu'il avait failli m'ôter la rate et aller voir si le foie n'était pas fissuré mais il n'en a rien fait.

    Je savais intimement que tout irait bien et en effet : tout s'est résorbé en dix jours, ils m'ont gardé en observation dix jours supplémentaires et l'échographie pratiquée un mois après NE MONTRAIT AUCUNE TRACE DE CONTUSION laissant le radiologue plus que perplexe. En ce qui concerne cet arbre, je crois qu'Abba m'a montré que c'était l'arbre de vie. Shabbat Shalom à l'abris des Ailes de Notre Père en Yahushua/Yeshua Notre Messie.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :