• Parasha du samedi 27 janvier 2018.

    Shabbat !

     

    Le peuple d’Israël désirait sortir de l’Egypte pour est libre.

    Cette liberté tant désiré les ont poussé a suivre leurs désirs.

    Moïse vint leur soumettre les lois divines,  il leur fit connaitre le saint Shabbat.

    Mais leurs désirs de liberté les empêchèrent de se soumettre aux lois de Dieu.

     

     

    Dans notre lecture de la parasha nous lisons en résumé: A leur sortit d’Egypte Dieu ouvrit la mer, les conduisît par la colonne de nuée, Il envoya la manne du ciel et l’eau du rocher. Dans cet ordre là.

     

     

    Dans Néhémie, dans le psaume 78 et d’autres versets, les textes s’accordent pour nous dire dans cet ordre:  Dieu les fit sortir de l’Egypte, puis Il ouvrit la mer, les guidât par la colonne de nuée.—  Moïse leur fit connaitre les lois du shabbat, les lois de vérité et les ordonnances justes. 

    Puis pour les éprouver il leur donnât la manne et l’eau du rocher.

    On distingue que l’orde a changé, la manne a été donné après les instructions des lois divines.

     

    Mais le peuple se rebella contre ces lois voulant a tous prix garder leur précieuse liberté.

    L’Eternel les éprouva en leur envoyant la manne du ciel et l’eau du rocher.

     

     

     

    La manne a été donné pour les éprouvé, afin que l’Eternel  distingue ceux qui obéissent et ceux qui sont lui sont rebelle.

    La manne leur a été donné pour les obliger a faire le shabbat. Ils pouvaient aller la ramasser pendant six jours et le septième jour leur imposé le jour du repos le shabbat, ainsi le vendredi ils devaient prendre une double portion et en plus préparer le repas  pour le shabbat. Là on trouve déjà deux commandements. Premièrement:Dès le vendredi se procurer la nourriture pour les deux jours et deuxièmement la préparer pour les deux jours !!!!!!!!!!!!

     

     

    Le shabbat est toujours notre distinction devant Dieu; cinq jours pour nos occupations et obligations  le sixième jour et le jour des préparations,  s’occuper des courses et préparer les repas en vue du shabbat  le septième jour shabbat repos de toutes activités et pas d’achats.!!!!!

    (Ou faire de tout son possible si on a pas le choix, même a sacrifier quelques gains).

     

    C’est ce signe qui nous distingue des nations.

    Par les événements de cette parasha l’Eternel nous instruit: La main de l’Eternel fut sur Moïse, il fendit la mer en deux traduit plus exactement par il déchira en deux la mer pour laver le peuple de leurs péchés. 

     

    Par là le Seigneur voulait nous montrer que Yeshoua a la Pâque a déchiré le voile du temple. Il  est  entré pour nous dans le  lieux saint.

     

    Cette espérance, nous la possédons comme une ancre de l'âme, sûre et solide; elle pénètre au delà du voile, là où Yeshoua est entré pour nous comme précurseur, ayant été fait souverain sacrificateur pour toujours, selon l'ordre de Melchisédek.

     

     

    Luc:23:45,46.

    Le soleil s'obscurcit, et le voile du temple se déchira par le milieu. Yeshoua s'écria d'une voix forte: Père, je remets mon esprit entre tes mains. Et, en disant ces paroles, il expira.

     

     

    La vérité c’est Yeshoua qui descend du ciel comme la loi descend du ciel.  Après la Pâque les lois nous ont été donné mais seul Israël est resté fidèle aux lois. Les nations se sont rebellé. Dieu nous a envoyé Yeshoua pour nous instruire directement sur les lois divines pour faire le shabbat.

    Yeshoua nous a libéré du péché  mais cette liberté est a protéger  toute notre  vie par nos actes d’obéissances.

     

     

     

     

    Jean 6;41

     

    Yeshoua dit:  « Je suis le pain qui est descendu du ciel ».

     

    47;51

    En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle. Je suis le pain de vie. Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont morts. C'est ici le pain qui descend du ciel, afin que celui qui en mange ne meure point. Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c'est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde.

     

     

    Hébreux 10 19 à 22

    Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Yeshoua, une libre entrée dans le sanctuaire par la route nouvelle et vivante qu'il a inaugurée pour nous au travers du voile, c'est-à-dire, de sa chair, et puisque nous avons un souverain sacrificateur établi sur la maison de Dieu, approchons-nous avec un coeur sincère, dans la plénitude de la foi, les coeurs purifiés d'une mauvaise conscience, et le corps lavé d'une eau pure.

     

     

    Yeshoua est notre Manne il a déchiré le ciel;  nous a lavé de nos péchés,  car il nous a aimé le premier et par l’acte de sa mort il nous a prouvé son AMOUR. En déchirant le voile du sanctuaire, Il nous a  ouvert le lieux saint  pour ce faire une place en nous . Mais ce qu’Il désire maintenant c’est que nous ne soyons plus rebelle a la loi de Dieu  mais obéissant  en accomplissant les lois  du shabbat pour qu’on lui ouvre la porte de notre coeur et qu’Il vienne y  demeurer, c’est ainsi que nous lui prouvons notre Amour.

     

    Ceux qui comprennent ces paroles ont reçu l’Esprit de Dieu, car Son Esprit est vie.

    Le shabbat c’est la plus importante façon de montrer a Dieu notre  Amour.  

    Cette parasha nous a été donné pour exemple pour toutes les nations du monde qui se rebelle toujours à la loi de DIEU.

     

    Shabbat c’est la plus grande preuve d’amour que nous donnons a Dieu. On pourrait faire n’importe quoi de bon sur cette terre si  on fait pas shabbat  c’est comme si on avait rien fait.

    « Celui même qui a toute la connaissance de la bible, mais dont les ordonnances du shabbat il les négligent, sa connaissance ne durera que sur terre.

    Celui qui  pratique les lois du shabbat même sans avoir toute la   connaissance biblique ses actes dureront après sa mort ».

     

    La Manne est une nourriture céleste de la sorte que nous puissions nous élevé spirituellement.

    La manne c’est la torah, c’est la parasha que nous lisons chaque shabbat : Nous connaissons qu’il y a 7 lectures dans la parasha de la torah de la semaine ce qui veut nous instruire que chaque jour nous prenons notre portion afin de nourrir notre être spirituel. A partir du dimanche nous prenons notre première portion, pendant cinq jours, puis le vendredi deux portions afin que le samedi jour du shabbat la nourriture est prête  pour la comprendre et nous sanctifier. 

     

    Le peuple qui honore Dieu se tient au repos le jour du Shabbat ! Son repas déjà acheté et préparé (tant matériel que spirituel)  pour n’être occupé qu’a des occupations spirituelles comme méditer sur la parasha qui ce jour nous sanctifie par nos repentances.

     

     

    En ce sens, les mots : “Le peuple sortit” est une allusion au fait que les hommes quittèrent leur enveloppe matérielle, au point que leur corps se purifia comme les anges… »

    C’est une nourriture qui nous lie au Créateur, et influe sur nous. Mais sur ce point, le shabbat se distingue des autres commandements de la Torah : Ce jour sacré ne se résume pas seulement à cesser d’exécuter des travaux, il est également un 

    « jour de sérénité et de sainteté », comme nous le disons dans nos prières. Il imprègne le peuple  d’une sainteté suprême:

    « Le shabbat n’est pas davantage que le fait de chômer. Dans la mesure où ce jour se définit comme une alliance, il véhicule une valeur intérieure, un “lien entre Dieu et les hommes” – C’est-à-dire qu’une dimension divine pénètre dans les hommes, à l’intérieur de leur âme. (…) 

    Le Shabbat, l’homme devient un sanctuaire pour Dieu. »

     

     

    Que ce septième jour, nous puissions accueillir Sa Sainteté  Yeshoua !!

     

     

    Shabbat shalom !!!

     

     

     

     

    Lecture de la parasha : Exode : Chapitre 13 verset 17 chapitre 17 verset 16. 

    Lecture de la haftarah : Juges : Chapitre 5 verset 1 à 31.

    Lecture messianique : Jean : Chapitre 6 verset 26 à 40.

    Hébreux : Chapitre 10 verset 7 à 23.

     

     

    Lydia.B

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :