•  

    Ecoute ô,mon peuple !

     

    La parasha commence par une supplication que Moïse adresse a Dieu.

    Moïse implorait l’Eternel pour qu’Il puise entrer en terre promise,car Dieu lui avait dit:Tu ne passeras pas le Jourdain.

    voici,le moment approche où tu va mourir.

    Voici,tu vas être couché avec tes pères et ce peuple se lèvera et se prostituera aux dieux étranger.

    il m’abandonnera et il violera mon alliance que j’ai traité avec lui.

     

    Les paroles de ces textes ne doivent pas resté pour nous qu’une lecture que nous mettons sur le compte d’Israël sans penser que nous ne sommes pas concerné.

    Le but  d’étudier chaque parasha chaque semaine et de s’approprié ses paroles pour notre édification personnelle. Ce sont des exemples pour qu’ont comprennent  ce  qui nous arrivera si on est désobéissant.

     

    Moïse le berger d’Israël  symbole de la torah,des lois et des commandements,ne peut pas rentrer en terre promise,ces récits prophétisent l’avenir pour les païens.

    Moïse qui avait frappé par deux fois le rocher car le peuple était toujours rebelle toujours incrédule  cherchant des preuves pour voir si  Dieu existait vraiment.

    L’Eternel ne leur permis pas de renter en terre promise ils sont tous mort avant d’y entrer.

    Le rocher c’est Yeshoua  ce Yeshoua là le monde n’en veut pas ils veulent un messie de remplacement un qui soit chrétien  mais voila que les incrédules ne rentrerons jamais dans le royaume de Dieu s’ils rejettent ce messie Juif  il est le rocher du salut là ou l’esprit de vérité jaillit pour abreuver nos âme.

     

     

     

    La sagesse des érudits d’Israël sont tous d’accord sur cette prophétie:

    —-Tant que les lois de la torah ne seront pas toutes accomplit le messie ne peut pas venir.

    —-C’est pourquoi nous devons nous efforcer d’observer et mettre en pratique toutes les lois et commandements.

    —-Afin que le jour de la grande délivrance arrive le jour ou le messie viendra.

     

    Nous comprenons pourquoi satan met tout en oeuvre pour empêcher les croyants de pratiquer les commandements  qui est la clefs qui ouvre les portes vers Yeshoua. Mais les laisse quand même  croire au Jésus chrétien  car il sait très bien que ce n’est pas le messie d’Israël le rocher du salut.

     

    Si nous voulons vraiment une preuve que c’est bien bien Yeshoua le messie ;toutes les réponses sont dans la torah  car c’est Moïse qui témoigne de Lui .

     

    C’est pourquoi nous devons prendre a coeur l’étude de la torah pour comprendre toutes les  ordonnances que Dieu nous a laissé.

    Dieu a dit celui qui pratique mes commandements celui là m’appartient.

     

     

    Nous sommes dans des temps difficiles  certain croyants sont déjà dans la souffrance ,les juifs eux même souffrent ils appellent le messie comme jamais,  de toute leur force dans toutes leurs prières , ils font des supplications a l’Eternel. Ils ne peuvent reconnaitre le messie Yeshoua a cause  de la prostitution dans ce monde ou le peuple s’égare .Mais Israël  est en souffrance haït du monde, boycotté partout et toujours en guerre .

     

    Alors pour l’amour de Sion ne nous taisons pas et annonçons que le messie Yeshoua  est celui qui est venu dans les rouleaux de la torah.

    Alors nous pouvons aussi faire une supplication a Dieu pour que Yeshoua revienne nous prendre avec lui au plus vite afin que la désolation qui est en train de venir sur l’Europe et le monde entier ne devienne invivable . Supplions l’Eternel que tout cela s’arrête car l’avenir s’annonce des plus catastrophique.

     

    Peut- être que nos supplications seront entendu plus tôt que prévu .

    Alors l’Esprit de Dieu s’adresse a toutes les nations du monde et a chacun individuellement .

    Ecoute !

    Ecoute !(peuple de Dieu) obéit a la voix qui crie dans le desert celle qui crie :revient vers Israël.

    Ecoute ! la Torah qui crie en ton âme .

     

     

    C’est le temps que Dieu donne au monde.

    C’est un temps de convocations.

    Ecoute ! les lois et les ordonnances, écoute! ce que tu entends aujourd’hui apprend  médites les lois soigneusement.

     

    L'Eternel, notre Dieu, a traité avec nous une alliance à Horeb. Ce n'est pas avec nos pères que l'Eternel a traité cette alliance; c'est avec nous, qui sommes ici aujourd'hui, tous vivants.

    Et nous a laissé Ses dix paroles:

     

    1-Je suis l'Eternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Egypte, de la maison de servitude.

    Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face.

     

    2-Tu ne te feras pas d'image taillée, de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras pas devant elles, et tu ne les serviras pas; car moi, l'Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements.

     

    3-Tu n’utiliseras pas le nom de l'Eternel, ton Dieu, en vain; car l'Eternel ne laissera pas impuni celui qui prendra son nom en vain.

     

    4-Observe le jour du shabbat, pour le sanctifier, comme l'Eternel, ton Dieu, te l'a ordonné. Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour du shabbat de l'Eternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton boeuf, ni ton âne, ni aucune de tes bêtes, ni l'étranger qui est dans tes portes, afin que ton serviteur et ta servante se reposent comme toi. Tu te souviendras que tu as été esclave au pays d'Egypte, et que l'Eternel, ton Dieu, t'en a fait sortir à main forte et à bras étendu: c'est pourquoi l'Eternel, ton Dieu, t'a ordonné d'observer le jour du shabbat.

     

    5-Honore ton père et ta mère, comme l'Eternel, ton Dieu, te l'a ordonné, afin que tes jours se prolongent et que tu sois heureux dans le pays que l'Eternel, ton Dieu, te donne.

     

    6-Tu n’assassineras pas.

     

    7-Tu ne commettras pas d'adultère.

     

    8-Tu ne voleras pas.

     

    9-Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.

     

    10-Tu ne désireras pas la femme de ton prochain; tu ne désireras pas la maison de ton prochain, ni son champ, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.

     

     

     

    Consolez, consolez mon peuple, Dit votre Dieu!

    Parlez au coeur de Jerusalem, et criez-lui que son temps de détresse est accompli, que son iniquité est acquittée; car elle a reçu de la main de l'Eternel le double pour tous ses pêchés.

     

    La voix de celui qui crie dans le desert: Préparez le chemin de l'Eternel, aplanissez dans le lieu stérile une route pour notre Dieu.

     

    Toute vallée sera relevée, et toute montagne et toute colline seront abaissées; et ce qui est tordu sera rendu droit, et les lieux raboteux deviendront une plaine unie.

     

    Et la gloire de l'Eternel sera révélée, et toute chair ensemble la verra; car la bouche de l'Eternel a parle.

     

    Une voix dit: Crie. Et il dit: Que crierai-je? -Toute chair est de l'herbe, et toute sa beauté comme la fleur des champs.

     

    L'herbe est desséchée, la fleur est fanée; car le souffle de l'Eternel a soufflé dessus. Certes, le peuple est de l'herbe.

     

    L'herbe est desséchée, la fleur est fanée, mais la parole de notre Dieu demeure à toujours.

     

    Sion, messagère de bonnes nouvelles, monte sur une haute montagne; élève ta voix avec force, Jerusalem, messagère de bonnes nouvelles: Elève-là, ne crains point; dis aux villes de Juda: Voici votre Dieu!

     

    Voici, le Seigneur l'Eternel viendra avec puissance, et son bras dominera pour lui. Voici, son salaire est avec lui, et sa récompense devant lui.

     

    Comme un berger il paitra son troupeau; par son bras il rassemblera les agneaux et les portera dans son sein; il conduira doucement celles qui allaitent.

    Consolez, consolez mon peuple, Dit votre Dieu.

     

     

     

     

     

    Revenez dans l’alliance de Yeshoua en mettant en pratique Ses lois car Jerusalem a besoin d’être consolé que sa servitude soit fini et qu’il rentre  dans la Jérusalem céleste celle de Yeshoua.

     

    ô Seigneur mon Dieu écoute nos cris et nos prières; revient car nos âmes te languissent et l’avenir nous fait peur .Aie pitié de nous,  dépose une marque sur nous afin qu’aucun malheurs ne nous touche.Car nous voulons pas rester sur cette terre de désolation nous voulons rentrer avec toi dans ton royaume céleste .Hâte ton retour car les ennemis sont déchaîné. 

     

     

    Lydia.B


    votre commentaire
  • La parasha Devarim veut dire « parole ».Elle résume les 40 années après exode .

    Moïse parle à la première personne du singulier en disant des paroles de reproche aux enfants d'Israël qui arrivent devant la terre promise. Il leur rappelle leurs comportement rebelles alors qu'ils voyaient les miracles de Dieu.Il parle aussi des explorateurs qui avait mis le doute aux enfants d'Israël pour combattre les habitants du pays de Canaan, et  les victoires sur les royaumes de Transjordanie.

     

    La haftarah Devarim veut dire « vision ». Elle ne présente pas un lien direct avec la parasha mais décrit une vision de la destruction du temple.

    On pourrait dire de ce shabbat Devarim :Parasha de la vision, s'adresse à chacun de nous.

    A la Première personne du singulier.

    Dieu rappelle à chacun de nous d'où il vient et ou il doit aller.

     

    Depuis notre naissance  Dieu nous connait ,toutes nos expériences bonnes ou mauvaises ont eu sur nous une raison d’être  car Dieu préparait le chemin vers lui .

    La pensée de le chercher a pour beaucoup pris naissance suite a un problème ou bien un mal être ou bien un manque intérieur c’est certainement Dieu qui a permis ces situations.

    Tout  mal qui nous arrive c’est pour notre bien .Le sage Maïmonide raconte cette petite histoire vrai :Il y a longtemps un jour un homme un vieux rabbin  chercher une auberge pour passer la nuit car il était très fatigué  il avait pour bagage un âne, un coq et une lanterne , personne dans la ville ne voulut le loger. Triste il alla dans la forêt pour y passer la nuit ; Le vent éteignant la lanterne ;  puis le coq se fit dévorer par un chat puis son âne se fit attaquer par une bête sauvage  .

    Pendant la nuit la ville ou il avait été demander un hébergement fut attaqué par une violente armée,   beaucoup furent tué et les autres  prisonniers, la ville fut assiégé.Il compris que Dieu l’avait protéger en allant hors de cette ville et veuillez sur lui en ne permettant pas a l’ennemis de le toucher car avec sa lampe il aurait pu être visible ,son coq aurait pu chanter et son âne aurait certainement fait du bruit . Le triste sort de cet homme pendant la nuit se révèle une grande bénédiction.

     

    Certain passage dans nos vies peuvent paraitre difficile ou injuste certainement que Dieu a voulut que nous en tirions des choses positives .

    Les croyants qui ont chercher Dieu toute leur vie même si c’était enfouie en eux  ont passé des étapes plus ou moins bonnes qui restes des sources d’enseignements.  Souvent les passages dans divers lieux religieux sont des passages obligatoire car après ont est sur que ce n’était pas là la vérité.  Aussi le passage par les églises catholiques, témoin de Jéhovah ou bien églises évangéliques  est un passages que Dieu a permis  car c’est certainement que Dieu savait que nous avions besoin de passer par la.  Les guerres spirituelles, les doutes, les prises de positions,  les victoires ou bien les échecs nous rendent plus fort.  C’est notre exil notre parcours avant de rentrer en terre promise.

     

    Si on analyse cette parasha qui est le chemin que parcours les croyants  on comprend le sens qui suit avec la haftarah  la vision messianique  je pourrai résumé en une phrase:

     «  Tout ça pour arrivée la ! »

    Tout ce chemin avec ces difficultés  pour enfin arriver vers le messie Yeshoua. 

    On comprend alors que si on vient de famille très chrétienne catho ou bien  athée ou plus ou moins antisémite  ou autre choses  il a fallut passer par des chemins détourné pour y arrivé,  il a fallut des difficultés, des épreuves pour devenir plus docile et se laisser conduire en laissant les préjuger ,les convictions ,les formatages familiaux pour  que Dieu se révèle enfin dans la vérité.

     

    Cette parasha exprime :Maintenant regardez la vision que je donne, la vision messianique c’est le temple de Yeshoua le messie juif .Il faut abandonner tous ce que vous avez accumulé pendant votre parcours spirituel car maintenant je place devant vous les panneaux sur votre chemin qui vous conduisent vers moi.

     

     

    La parasha Devarim exprime aussi cette pensée:

    La transmission par l’homme; le prolongement de la parole de Dieu.

    1 La parole de Dieu transmise a Moïse sur le mont Sinaï.

    2 La parole  de Dieu transmise par la torah.

    3 La parole de Dieu Transmise par l’homme.

     

    C’est l’idée de Devarim lorsque que Moïse  s’adressant a  la première personne  veut révéler la transmission a chaque individu  personnellement s’adressant a chacun de nous  selon que l’on a été préparé conduit sur un chemin spécial que Dieu avait prévu ; C’est aussi encore un appel pour ceux qui sont retissant a suivre le chemin qui est pour les enfants d’Israël  pourtant si Dieu nous montre un chemin chez les messianiques ceux qui reconnaissent le Dieu d’Israël et mettant en pratique la Torah comme Yeshoua la dit quand Il a formé la première assemblée de croyants en ordonnant de respecter toutes les écritures c’est a dire les lois car il n’y avait pas d’autres écritures a l’époque, c’est la le chemin qu’il faut suivre  car Dieu veut se révéler   par cette transmission  car se sont eux qui ont reçu  cette transmission de la parole de  Dieu transmise a Moïse et qui retransmettent a leur tour .

     

    Plus vite on cessera notre  rébellion plus vite le Seigneur Yeshoua  combattra pour nous ,et plus vite notre vie prendra tout son sens . 

     

     

    Lydia.B

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    L’exil.

    Cette semaine deux parasha s ‘associent  Mattot et Massé et l’on dit lorsque deux parasha se rencontre cela indique que la leçon de l’une doit retentir sur la leçon de l’autre.

    Mattot la première parasha s’analyse de plusieurs manière selon les érudits de la Torah:

    Mattot = Les tribus ,le peuple de Dieu.

    Mattot = Le bâton ou la branche coupé.

    Mattot = L’exil ,ou loin de  Dieu.

    Mattot = Guerre contre les ennemis.

    Mattot  = L’arbre franc.

     

    Massé la seconde parasha s’analyse aussi de plusieurs manière.

    Massé = Voyage, partir.

    Massé = Se couper des habitudes pour aller vers l’inconnu.

    Massé =  L’exil ,le desert.

     

    Selon l’une des interprétations de ces parasha  ont pourrait voir a travers ces symboles des mots qui nous parlent.

    Mattot = Les branches qui ont été coupé  de l’olivier franc ,les juifs qui ont été séparé de Dieu.  Massé = Ils sont en exils  car Dieu les a volontairement éloigné de lui afin que s’accomplissent le plan du salut messianique pour les nations.

    On comprend alors la leçon de l’une qui retentit sur l’autre.

     

     Si Israël est un bâton dur et solide comme la branche d’amandier qui donne son fruit c’est aussi pour eux l’exil.Etant obliger de vivre par la foi en Dieu et par la Torah  pour guide.

    Pour tous les peuples du monde pour tous ceux qui sont appelé a faire partit du peuple de Dieu par la nouvelle alliance  du messie Yeshoua ces parasha doivent nous interpeller afin de réagir a l’appel qui nous est adressé.

    Car Dieu  c’est séparé de ses élues pour sauvé le monde. Mais le monde l’a t’il compris? 

    Nous devons reconnaitre et admettre notre reconnaissance et notre amour envers Israël pour cette séparation.

     

    Romains 11:17 à 25

    Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi, qui étais un olivier sauvage, tu as été greffé à leur place, et rendu participant de la racine et de la graisse de l'olivier, ne te glorifie pas aux dépens de ces branches. Si tu te glorifies, sache que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que c'est la racine qui te porte. Tu diras donc: Les branches ont été retranchées, afin que moi je fusse greffé. Cela est vrai; elles ont été retranchées pour cause d'incrédulité, et toi, tu subsistes par la foi. Ne t'abandonne pas à l'orgueil, mais crains; car si Dieu n'a pas épargné les branches naturelles, il ne t'épargnera pas non plus. Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu: sévérité envers ceux qui sont tombés, et bonté de Dieu envers toi, si tu demeures ferme dans cette bonté; autrement, tu seras aussi retranché. Eux de même, s'ils ne persistent pas dans l'incrédulité, ils seront greffé; car Dieu est puissant pour les greffer de nouveau. Si toi, tu as été coupé de l'olivier naturellement sauvage, et greffé contrairement à ta nature sur l'olivier franc, à plus forte raison eux seront-ils greffés selon leur nature sur leur propre olivier.

     

    Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c'est qu'une partie d'Israël est tombée dans l'endurcissement, jusqu'à ce que la totalité des païens soit entrée.

     

     

    Donc si les juifs sont encore dans l’exil messianique c’est cause des païens qui ne veulent pas reconnaitre Dieu et le chercher de tout leur coeur.

    Les juifs  ennemis des évangiles a cause des païens.

    Voyons la gravité de la chose:Toutes personnes ayant ne serai-ce qu’un soupçon d’antisémitisme,de jalousie d’amertume ou de rancoeur envers les juifs aura du mal  a admettre ces vérités bibliques.

    Il aura vraiment du mal a venir se greffer dans l’arbre avec les juifs.

    Le monde chrétien c’est laissé aveugler par les décisionnaires  anciens ces papes et  tout ceux du clergé qui se font appeler père, qui se sont eux même séparer des juifs ils ont carrément fait le contraire de ce qui fallait faire, ils ont été se greffer sur un autre arbre l’arbre du mensonge.

     

     Aujourd’hui encore Dieu lève le bâton de la grâce et révèle sa parole a qui veut l’entendre.

     

    La parasha commence par l’annulation des voeux des serments et de tout les engagements que l’on a pu faire;

    Il convient que ces enseignements sont a prendre aux sérieux. Ce shabbat nous est encore donné pour nous mettre en règle avec Dieu.

     

     

    Nous devons nous présenter devant lui  pour faire téchouva  se repentir de nos anciens engagements spirituels auquel ont c’est engagé  ou porté caution.

     

    La repentance et le renoncement sont a  faire au plus vite.

    Ainsi renoncer a tout engagement auquel on a adhéré  en tant que membre  d’une église; d’une assemblée; d’une association; d’un culte, d’une organisation, ou sectes  dans le cadre spirituel.

    Renoncer de sa bouche a haute voix ne plus appartenir a une des ces quelconques réunions qui nie le fils de Dieu le juif et qui nie sa non adhérence a la Torah.

    Si il y a lieu  qu’il y est une trace écrite de tel ou tel appartenance la même action doit se faire par écrit  pour annuler l’action dans les lieux célestes.

     

    Exemple de prière.

    je renonce a toutes ces assemblées auquel j’ai adhéré soit par le baptême, soit pas les communions, soit par les finances, soit par les dimes de Dieu, soit par mes engagements personnels, soit par mon adhérence en tant que membre, soit même par l’adhérence de mes parents quand j’étais enfants, soit par attachements fraternels, soit par la foi, soit par les célébrations des cultes, soit par les célébrations des fêtes chrétiennes  ,soit pour avoir participer a la sainte cène (comme ils disent) cette coupe et ce pain qui n’était Yeshoua ou toutes autres engagements etc.

    Seigneur mon Dieu annule tous mes voeux mes engagements, mes serments au nom de Yeshoua.

     Je reconnais que Dieu est le Dieu d’Israël  que Yeshoua est le roi des Juifs et que la torah est lumière qui me guide vers Dieu.

     

     

    Cette première étape est un immense pas en avant vers la terre promise ,l’héritage d’Abraham  nous a été prophétisé et ces promesses sont toujours valides a nous d’en prendre possession avec les juifs.

    Maintenant l’action est engagé notre combat  contres (ces  madianites )qui nous font la guerre  est devant nous mais nous sommes vainqueur si nous voulons vraiment connaitre le vrai Dieu.

    L’ETERNEL le  Dieu des armées est avec nous pour mettre a terre les ennemis .

     

    Nous saurons si nous sommes bien greffés par les fruits de nos branches quand nous ressentirons le véritable amour pour Israël et les juifs  en voulant devenir juif c’est la preuve que notre coeur est circoncis, en acceptant Yeshoua et la Torah. 

     

    Conclusion avec la haftarah de ce shabbat qui se termine avec ces versets:

     

    Si tu reviens, o Israël, dit l'Eternel, reviens à moi; et si tu ôtes tes abominations de devant moi,

     

    tu ne seras plus errant, et tu jureras en vérité, en jugement et en justice: L'Eternel est vivant! Et les nations se béniront en lui, et en lui elles se glorifieront.

     

     

         # Je Suis Juif #

     

     

    Lydia.B

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • L’épée.

     

    La parasha Pinh’as parle d’un homme nommé Pinh’as qui tua un homme et une femme.

    Cet homme  des hébreux,Zimri  homme influent parmi sa tribu était allé avec une femme madianite, il avait entrainé beaucoup de sa famille a se détourner de Dieu  et abandonner les statuts de l’Eternel.

    Pinh’as fut saisi d’un zèle il tua l’homme et la femme. Cela plut a l’Eternel et il lui fut accordé une alliance de paix  pour lui et toute da descendance a perpétuité.

    Le zèle selon la sagesse juive  s’interprète comme un don de sa personne,un acte de dévouement a l’égard de Dieu qui ne connait ni limite, ni retenue quand bien même sa vie serait en jeu, être prêt a mourir pour défendre les valeurs de Dieu.

     

    En chacun de nous réside une réelle parti de Dieu et dans un niveau encore plus profond que nos pensées et nos sentiments habituels nait le zèle.

    Parfois ce zèle nous pousse a agir  pour défendre les intérêts de Dieu en prenant des risques qu’habituellement nous ne prendrions pas.`

     

     

    La haftarah raconte comment Elie le vrai prophete tua les faux prophètes de Baal.

    Dieu approuva son zèle  et lui dit: QUE FAIT TU ICI ?

    Elie lui répondit :J’ai déployé mon zèle pour l’Eternel le Dieu des armées; car les enfants d’Israël ont abandonné ton alliance,ils ont renversé tes  autels,et ils ont tués par l’épée les prophètes, je suis resté moi seul ,et ils cherchent a m’ôter la vie.

    Et Dieu Lui accorda une faveur.

     

     

    Mais je laisserai en Israël  sept mille hommes,tous ceux qui n’ont pas fléchi le genoux devant Baal et dont la bouche  ne lui pas adressé d’hommage.

     

    Nous tous serviteur de l’Eternel  .Ceignons nous les reins avec  l’épée  de la vérité qui est la parole prononcé de nos bouche.

    La Torah c’est dévoilé, le rideau  du temple a été déchiré avec l’épée  de l’Esprit de Yeshoua,

     les saintes écritures ce sont révélé a notre esprit pour atteindre le niveau supérieur de la connaissance des statuts de Dieu donné a Moïse.  Nous les avons reçu non selon notre chair mais selon notre esprit car nous n’avons pas plié le genoux devant les baals  ceux qui viennent annoncé l ‘évangile d’un faux dieu, ils sont nombreux ceux qui veulent nous faire taire ceux qui veulent nous tuer, mais nous nous avons autorité sur tous ces faux prophètes, nous pouvons être animé d’un zèle  qui nous rend guerriers et avec l’ épée  de l’esprit de vérité nous pouvons tués tous ses esprits rebelles qui parlent  et nous devons déclaré tais- toi esprit de mensonge qui parle du dieu de l’enfer car le Dieu de la vie a tous pouvoirs pour vous faire taire et nous annonçons que L’Eternel le Dieu des armées  le Dieu de Moïse nous a ordonné de suivre ses préceptes ses  commandements a la lettre sans y enlever la moindre lettre ni y changer l’interprétation car les lois de la Torah  nous ont été donné pour que nous les appliquions, afin que nous puissions porter le signe  invisible  qui prouve  que nous  sommes bien les enfants de Dieu  afin que satan ne puissent pas nous détruire.

    Ainsi sont les avertissements de Dieu . « Je vous reconnait qu’a ce seul signe si vous mettez en pratique mes commandements, c’est la preuve que vous avez vraiment reçu mon Esprit de Vérité, car ceux qui ont reçu un autre esprit de ces faux prophètes sorti du système chrétien, cela n’ont pas reçu mon Esprit ils ne me reconnaissent pas dans les lois de la Torah.  Et moi je ne l’ai reconnait pas»

    Toutes les dénominations chrétiennes qui prêchent un sauveur sans lois et sans Torah ce sont des faux prophètes .

     

    Car Dieu met dans le coeur de ses enfants l’Amour d’Israël et l’amour des juifs afin que l’ont s’attachent a eux car le salut vient des juifs et leurs témoignages de vie nous sert de modele  afin qu’ont leur ressemble et qu’ont  imitent leurs vie en honorant chaque shabbat tous les samedi et en honorant les fêtes dites « les fêtes juives ces 7 fêtes uniquement qui sont le vrai témoignage de Yeshoua  le messie d’Israël.  Car Dieu nous a ordonné de suivre ses prescriptions a perpétuité  car la loi n’est pas abolie elle est juste devenu chair dans la personne de Yeshoua.

     Donc son respect a mettre en pratique les fêtes et les shabbats sont la reconnaissance de  Yeshoua que les prophètes de Dieu ont décrit depuis le début des récits bibliques afin qu’ont puissent bien l’identifier et pas le confondre avec le faux messie que  les assemblées chrétiennes veulent nous enrôlé dans ces doctrines de Baal.

     

    La seule vérité s’annonce avec le zèle de l’Esprit qui fait tombé les paroles de ces faux prophètes,  si donc nous aussi nous voulons que la colère de Dieu se détourne  de devant tous ces désobéissant , soyons animé  du zèle que Dieu nous donne  et allons dénoncer les faux prophètes et prophétisons le Roi des juifs le vrai Messie.Car nous détenons l’épée de  la vérité dans notre bouche et tenons la Torah comme notre bouclier qui fera tombé tous ces esprits de mensonges.

     

    Et même si ils ne nous écoutent pas  et qu’ils essayent de nous tuer en se moquant de nous , nous avons l’assurance que nous plaisons a Dieu .

     

    « Nous devons tuer avec l’épée de l’Esprit qui met a mort les esprits de mensonges car cela ne sont pas des être humains  et pas  tuer avec des lames d’acier qui font couler le sang des innocents. »

     

     

    Et la parole de l'Eternel vint à moi, disant: Fils d'homme, prophétise contre les prophètes qui prophétisent, et dis à ceux qui prophétisent d'après leur propre coeur: Ecoutez la parole de l'Eternel! Ainsi dit le Seigneur, l'Eternel: Malheur aux prophètes insensés qui suivent leur propre esprit et n'ont rien vu! , tes prophètes ont été comme des renards dans les lieux déserts. Vous n'êtes point montés aux brèches, et vous n'avez pas protégé la maison d'Israel, afin de tenir ferme dans la bataille, au jour de l'Eternel. Ils ont eu des visions de vanité et de divination de mensonge, ceux qui disent: L'Eternel a dit! et l'Eternel ne les a pas envoyés; et ils font espérer que la parole dite sera accomplie! N'avez-vous pas vu des visions de vanité et prononcé des divinations de mensonge, quand vous dites: L'Eternel a dit! -et je n'ai point parlé?

     

     

     

    Lydia.B

     


    votre commentaire
  •  

    La langue.

     

    La Parasha  Balak raconte qu’un roi demanda a un prophète de maudire Israël ,de prononcer un oracle de sa bouche afin qu’il soit touché par le malheur.

     

    Nos paroles et nos actes ont des conséquences et c’est parfois dans les détails que ça prend de l’ampleur.

    On a tous dit des paroles en l’air, dit des choses que l’on ne pensait pas sous le coup de l’énervement ou de l’incompréhension dans une situation.

    Mais le problème c’est que nos paroles ont le pouvoirs de se matérialisé.  Pas toutes les paroles mais je sais qu’une parole mauvaise qui est dites sur une personne  peut l’atteindre.

    Beaucoup de croyants se croit sous l’immunité contre les mauvais sort mais c’est une erreur.

     

    C'est pourquoi, renoncez au mensonge, et que chacun de vous parle selon la vérité à son prochain; car nous sommes membres les uns des autres. Si vous vous mettez en colère, ne péchez point; que le soleil ne se couche pas sur votre colère, et ne donnez pas accès au diable. Que celui qui dérobait ne dérobe plus; mais plutôt qu'il travaille, en faisant de ses mains ce qui est bien, pour avoir de quoi donner à celui qui est dans le besoin. Qu'il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s'il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l'édification et communique une grâce à ceux qui l'entendent. N'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption. Que toute amertume, toute animosité, toute colère, toute clameur, toute calomnie, et toute espèce de méchanceté, disparaissent du milieu de vous. Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ.

     

     

    Pour que des paroles de malédictions puisent atteindre  des personnes il faut être en effraction devant Dieu.

    Si nous marchons droit dans la torah la flèche de la malédiction ne nous atteindra pas .Car Dieu placera devant nous un mur qui fera rebondir la flèche a l’envoyeur.

    De même si nous juste marchons droit   mais si  nous prononçons des mauvaises paroles envers quelqu’un il est fort probable que les paroles prononcé nous reviendrons tôt ou tard comme un boomerang.

    Pareil nos actes du quotidien si nous nous comportons mal nos actes auront des conséquences négatives sur nous.

    Aussi si quelqu’un nous fait du mal et que l’on ressent de la haine  et même que simplement on pense au mal qu’il pourrait lui arriver c’est sur et certain que le mal penser va arriver c’est pourquoi le seigneur nous dit de pardonner nos ennemis.

     

    Il faut faire attention a ce que l’ont dit car nous avons un outils très puissant  qui est notre bouche .Notre langue est comme une arme chargée prête a tirer sur tout ce qui nous dérange.

     

    Toutes paroles négatives prononcé sur quelqu’un  et un acte sorcier  

     

    Mais Dieu nous a donné une langue pour toujours bénir encourager, aimer, prier, consoler et apporter les paroles de vérité de Yeshoua et de la torah.

     

    J'ai crié à lui de ma bouche, Et la louange a été sur ma langue.

     

    Si j'avais conçu l'iniquité dans mon coeur, Le Seigneur ne m'aurait pas exaucé.

     

    Mais Dieu m'a exaucé, Il a été attentif à la voix de ma prière.

     

    Que mes lèvres publient ta louange! Car tu m'enseignes tes statuts.

     

    Que ma langue chante ta parole! Car tous tes commandements sont justes.

     

     

     

    Le Seigneur, l'Eternel, m'a donné une langue exercée, Pour que je sache soutenir par la parole celui qui est abattu; Il éveille, chaque matin, il éveille mon oreille, Pour que j'écoute comme écoutent des disciples.

     

     

    Ainsi soyons comme prophete sortons de notre bouche toutes sortes de bonté envers les uns et les autres ,envers tout les gens que l’on croise envers notre pays envers la nature mais par dessus tout bénissons l’ Eternel qui est notre salut.

     

     

    Parasha du samedi 23 juillet 2016.

    Parasha : Balak.

    Lecture de la parasha : Nombres:Chapitre 22 verset 2 à chapitre 25 verset 9.

    Lecture de la haftarah : Michée:Chapitre 5 verset 6 à chapitre 6 verse 8.

    Lecture messianique : Jacques:Chapitre 3 verset 1 à 18.

     

     

     

     

     

    lydia.B 

     


    votre commentaire
  • Par ce que !!     14 juillet 2016.

     

     

    Mon témoignage qui peut donner une partie de réponse.

     

    Mercredi 22 juin 2016 j’étais à Nice pour un rendez-vous inhabituel.  Je passais par la place Masséna, le jardin Albert Ier puis la promenade  des Anglais.

     

    Le soir même a lieu a Nice le match euros 2016 je crois que c’est Belgique; Suède « Excusez moi si c'est pas ces pays car je ne m’intéresse  pas du tout au foot.

     

    Cette parti de la ville était envahi par des milliers de supporters de ces deux ville,  pour la plupart  très alcoolisé ,ils  buvaient comme ça en marchant dans Nice la bouteille a la bouche.

    La promenade des Anglais était peuplé de ses supporters.

     

    Mais ce que j'ai vécu  je pense a était voulu par le seigneur.

     

    Alors que je marchais de la place Masséna pour aller  vers Albert Ier ,il y avait des milliers de supporters qui hurlaient  leur  cri de guerre,  j'ai été encerclé par une vingtaine d'hommes des supporters qui s’ avançaient les uns vers les autres  et moi je me suis retrouvé coincé au milieu  d’eux, les uns  brandissaient l’ emblème de la fourche du diable en plastique ou en matière gonflable  ou brodé sur leur t-shirt ,les autres portaient comme emblème   des cornes sur leur tête  et quand dans la rue  les supporters des  équipes se rencontraient, ils s'arrêtaient  pour  crier leur crie de guerre, les uns brandissant la fourche et  les autres avec leurs doigts faisaient les cornes du diable . Pendant quelques secondes vivant cette scène  j'ai été prise de panique et d’angoisse puis, prise  de sanglots j’ai pleuré sur la place Masséna, tout le monde rigolait et moi j’étais mal a l’aise de me mettre a pleurer comme ça en pleine rue ,heureusement pour moi rien ne  m’est  arrivé,je me suis dégagé de l’attroupement  j'ai continué  un peu plus loin sous les arcades et la j’ai prié car en fait si j'avais pleuré c’était pas d’avoir vu  ces hommes devenu fou, ce que j'avais vu;c’est une horrible vision  je voyais des  milliers de  démons .  Et le ressenti était terrible.

    Nice était peuplé de ces démons j’ai pleuré et j’ai dit :c’est un carnage  je compris que Nice avait laissé entrer le diable  je demandais a Dieu :Aie pitié de nous, ils ne savent pas ce qu’ils font. L’angoisse  me montrait que quelque chose de terrible allait venir sur Nice .

    Ce que j’ai ressenti était terrible ,car je crois que de toutes les équipes de foot c’était les pires emblèmes qui était  élever les cornes et la fourche du diable ; déjà cette folie pour le match  élever comme des idoles mais en plus c'est deux équipes réunit  a Nice c’était le comble .

    La promenade des Anglais n'était plus comme a l'habitude c'était une invasion même les enfants dans les poussettes avait pour jouet ces emblèmes .

    C'est cela qui ma choqué les emblèmes.

    Ces représentations de satan.

     Ma prière était  de la désolation de voir Nice envahi par cette folie. 

     

    14 juillet 2016 carnage a Nice .

     

    Quand on ouvre une porte au diable il entre et prend son droit de destructeur.

     

    Que Dieu nous pardonne si nous avons péché en s’alliant avec ses puissances diaboliques . 

     

     

     

     

    Lydia.B


    votre commentaire
  •  

     

    Choisir la mort ou choisir la vie.

     

    La parasha commence par cette ordonnance:

    Choisi une vache rousse intacte sans défaut .

    Brulez cette vache ,récupérez les cendres mettez les dans un vase et versez de l’eau vive dessus.

    Vous tremperez  une branche d’hysope et vous en aspergerez dessus toutes personnes qui ont touché un mort car elles sont impurs ,le troisième jour et le septième jour.

     

    Sans le seigneur dans notre coeur ,nous étions mort, impur jusqu’a notre âme.

     

    La cendre symbole de la mort  et l’eau vive symbole de la vie.

    Si notre sauveur le messie Yeshoua est mort pour nos péchés  Il est ressuscité le troisième jour pour nous donner la vie éternelle, le septième jour.

     

    Si par la loi de Moïse ont devenaient pur par l’aspersion de l’eau avec  la cendre que Aaron et sa descendance  les lévi  effectuaient sur les impurs! 

    Si cette transmission fut excellente cette loi serait toujours efficace pour tout les temps, ainsi  que toutes les lois  que Moise a reçu sur le mont Sinaï serait  bonne sur nous!

    En effet la loi qui possède une ombre des choses à venir et non l'exacte représentation des choses ne peut jamais par les mêmes sacrifices qu'on offre perpétuellement chaque année amener les assistants à la perfection.

     

    Alors j'ai dit: Voici, je viens Dans le rouleau du livre il est question de moi pour faire, ô Dieu, ta volonté.

     

    Après avoir dit d'abord: Tu n'as voulu et tu n'as agréé ni sacrifices ni offrandes, ni holocaustes, ni sacrifices pour le péché ce qu'on offre selon la loi, il dit ensuite: Voici, je viens pour faire ta volonté. Il abolit ainsi la première chose pour établir la seconde. C'est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l'offrande du corps de Yeshoua, une fois pour toutes.

     

    De plus, il y a eu des sacrificateurs en grand nombre, parce que la mort les empêchait d'être permanents. Mais lui, parce qu'il demeure éternellement, possède un sacerdoce qui n'est pas transmissible. C'est aussi pour cela qu'il peut sauver parfaitement ceux qui s'approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur.

     

    Il nous convenait, en effet, d'avoir un souverain sacrificateur comme lui, saint, innocent, sans tache, séparé des pécheurs, et plus élevé que les cieux, qui n'a pas besoin, comme les souverains sacrificateurs, d'offrir chaque jour des sacrifices, d'abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple, car ceci, il l'a fait une fois pour toutes en s'offrant lui-même. En effet, la loi établit souverains sacrificateurs des hommes sujets à la faiblesse; mais la parole du serment qui a été fait après la loi établit le Fils, qui est parfait pour l’éternité.

     

    En croyant que Yeshoua est mort pour nos péchés nous choisissons la vie .

     

     

     

    Le nom de cette parasha est « le décret » qui veut dire que cette loi donné par Dieu renferme a elle seul toutes les lois du livre.

    Si la bible nous enseigne que  sans effusion de sang il ni a pas de pardon il fallait accomplir la loi selon les prescriptions qu’avait reçu Moïse.

    Aaron fut sacrificateur pour effectuer ces holocaustes   ils le sont devenu sans serment et comme il ni avait pas de serment la loi peut s’annuler.

    Yeshoua est devenu le sacrifice avec serment avec celui qui a dit:Le Seigneur la juré et il ne se repentiras pas tu  es sacrificateur pour toujours.

     

     

     Il n'y a qu'un seul sauveur il n'y a qu'un seul nom qui nous ait été donné au-dessus de tous les autres noms, un seul homme portant en  lui du sang divin,  un seul homme qui soit  sorti de la lignée des lévi, un seul  est capable de pardonner les pêchés.

    Celui-là est Yeshoua ce nom là n'est pas un simple prénom simplement prononcé en hébreu qui fait la différence avec le nom de Jésus  celui  que Dieu a choisi est juif il porte en lui la descendance Lévi  pour être sacrificateur.

    Dieu aurait pu dès le commencement instaurer le pardon dés pêchés par Yeshoua mais dans son plan pour la durée du monde il a établi premièrement les lois qui nous servent de témoignages; c'est-à-dire que chaque détails écrit dans la Torah décris dans les  lois sont des indices très précis qui nous permettent de reconnaître le vrai Messie .

    Des Jésus y en  a partout mais un seul et le vrai Messie et c’est la torah qui nous détails sa personne, nous fait le descriptif ,pour que nous puissions avoir le discernement pour le reconnaître. 

    Car le monde c'est choisi un jésus qui n'a rien à voir avec les juifs, car ce jésus là ne connaît pas la loi, il ne connaît pas la Torah, ni les shabbats ni les fêtes,

    Il dédaigne  les écritures il ne connaît pas le Père le Dieu d'Israël le Dieu d'Abraham le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob

    Le monde nous a présenté un jésus tout droit sortis de Rome,et l’honorent le dimanche, et célèbrent des fêtes abominables.

     

    Mais si nous avons l'Esprit de Dieu nous avons les détails qui nous montre le vrai envoyé de Dieu.Yeshoua est venue avec le rouleau de la Torah ,afin qu’on le reconnaissent et si nous avons reconnu le vrai Yeshoua c'est que l'on a reconnu le signe car Dieu dit: je mettrai mes lois dans leur cœur et je les écrivais dans leurs esprit, je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple.

     

    La Torah nous a été donnée afin que l'on repère les signes car Dieu savais que l'apostasie allé venir pour tromper le monde;

    Si Yeshoua dit :Je suis venu pour faire la volonté de mon père.Nous aussi nous devons dire cela. Et la volonté du père c’est que l’on suivent ses commandements. Car  celui qui dit:Je l'ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n'est point en lui. Mais celui qui garde sa parole, l'amour de Dieu est véritablement parfait en lui: par là nous savons que nous sommes en lui. Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même.

     

     

     

     

    Mais celui qu'il dit je suis sauvé car je crois en Jésus qui a aboli la loi ne connaît pas le vrai sauveur. Car dans son cœur rien mais n'a été gravé , il vit dans la foi en restant souillé il reste impur.Il ne  sera jamais rendu pur car l’eau du rocher de Moïse qui est la parole de la Torah il ne l'a pas bu et ne la pas reçu. Ils marchent dans l’égarement conduit par des aveugles qui suivent la doctrine d’un antéchrist. Il y a même plusieurs antechrist et la nous voyons que nous sommes a la dernière heure .

    Je vous ai écrit ces choses au sujet de ceux qui vous égarent. Pour vous, l'onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n'avez pas besoin qu'on vous enseigne; mais comme son onction vous enseigne toutes choses, et qu'elle est véritable et qu'elle n'est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu'elle vous a donnés.

     

    Et maintenant, petits enfants, demeurez en lui, afin que, lorsqu'il paraîtra, nous ayons de l'assurance, et qu'à son avènement nous ne soyons pas confus et éloignés de lui. Si vous savez qu'il est juste, reconnaissez que quiconque pratique la justice est né de lui.

     

    C'est par la foi que l'on croit a la prescience de la Torah. 

     

    Si cette parasha Houkat  révèle selon les sages que la terme houkat évoque une loi qui ne peut être comprise par la logique humaine car tout le concept de la pureté et de l’impureté rituel n'est pas quelque chose qui peu être saisi par notre intellect .Ça sous-entend que seul celui qui a le véritable Esprit de Dieu reçoit la loi que par la révélation de l’Esprit car la vérité a été caché aux incrédules aux rebellent,  le salut des justes repose sur  la soumission a L'Esprit de Yeshoua le vrai messie.

     

    Le point capital de ce qui vient d'être dit, c'est que nous avons un tel souverain sacrificateur, qui s'est assis à la droite du trône de la majesté divine dans les cieux Yeshoua.

     

    Approchons-nous avec un coeur sincère, dans la plénitude de la foi, les coeurs purifiés d'une mauvaise conscience, et le corps lavé d'une eau pure. 

     

    Et que dirai-je encore? Car le temps me manquerait pour parler de Gédéon, de Barak, de Samson, de Jephthé, de David, de Samuel, et des prophètes, qui, par la foi, vainquirent des royaumes, exercèrent la justice, obtinrent des promesses, fermèrent la gueule des lions, teignirent la puissance du feu, échappèrent au tranchant de l'épée, guérirent de leurs maladies, furent vaillants à la guerre, mirent en fuite des armées étrangères

     

    Ce Jephthé vaillant guerrier qui combattit  contre les méchants pour aller secourir ses frères alors qu’ils l’avait rejeté. 

     

    Dieu nous place devant des choix il nous envoie des codes pour nous remettre dans le droit chemin, on peut s’être trompé  de Sauveur mais Dieu parle encore et nous montre le vrai messie  et c’est le temps de faire machine arrière et reconnaître son erreur.  Et enfin revenir a Dieu en reconnaissant  que le Messie est juif et que c’est lui qu’il faut suivre  en abandonnant ce Jesus au origine romaine. 

     

     

    L'esprit du Seigneur, l'Eternel, est sur moi, Car l'Eternel m'a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, Pour proclamer aux captifs la liberté, Et aux prisonniers la délivrance;

     

    Pour leur donner un diadème au lieu de la cendre.

     

    Faisons  le bon choix tant pis si l’on perd ses petites habitudes et ses petit privilèges dans son église locale:

     

     

     Yeshoua est le chemin la vérité et la vie. 

     

    C'est aussi pour cela qu'il peut sauver parfaitement ceux qui s'approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur.

     

    Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui; et nous connaissons qu'il demeure en nous par l'Esprit qu'il nous a donné.

     

    Il n'y a qu'un seul sauveur c'est Yeshoua celui qui est venu avec le rouleau de la torah.

     

     

    Lydia.B

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Le bâton d’Aaron.

     

    La parasha Koré porte le nom du personnage illustrant le récit biblique.

    koré était un homme très riche et très intelligent.

    Koré et deux autres personnages parlaient contre Moïse en disant!

    Toi et ton frère Aaron vous êtes nos chefs alors que nous aussi on est saint? Pourquoi vous?

     

    L’Eternel n’apprécia pas cette révolte, Il les fit mourir.

    Puis il dit au peuple que chacun  des principaux de chaque tribu prennent un bâton  y inscrivent son nom et demain je vous ferait savoir qui est celui que j’ai choisi pour être chef.

    Le lendemain seul le bâton d’Aaron avait fleuri poussé des boutons,produit des fleurs,et muri des amandes ,les onze autres étaient resté sec.Dieu leur donna  le signe visible pour faire connaitre son choix.

     

    Koré est décrit comme un personnage très intelligent et très riche de grande influence reflétant la force et le caractère.

    Moïse était plutôt  réservé, fébrile, désirant rester en retrait, ni riche ni influent au départ.

    Ce que koré pensait c’est qu’il ferait mieux que Moïse.  Il ne rejetait pas la loi de Dieu il rejetait la façon d’agir de Moïse  car il pensait que Moïse faisait appliquer les lois de Dieu de façon pas logique, pas réfléchi ,ni calculé.

    Donc il pensait en homme que lui saurait mieux faire il voulait faire appliquer la loi  de façon « penser. »

     

     

    Car Mes pensées ne sont pas vos pensées.Et vos voies ne sont pas vos voies ;Dit l’Eternel.

     

    C’est l’Eternel qui choisi ses serviteurs, ses bergers ,Il sait qui peut conduire son peuple.

    Il choisi Aaron et MoÏse car Il sait qu’eux ne se serviront pas de leur intelligence mais qu’ils agiront et prendront les décisions par rapport a leur soumission a l'Esprit de Dieu.

     Koré est un décisionnaire agissant uniquement par son intelligence il est peut- être très fort pour ses affaires,  car on nous dit qu’il était riche, peut- être aussi que  son argent gagner était utile pour service de Dieu mais pour servir Dieu dans le sacerdoce il était NUL.

     

    Les serviteurs et les servantes que Dieu choisit  Il  les choisis uniquement avec un seul critère la crainte de lui car  la crainte de Dieu oblige une soumission totale.

    La soumission de l'Esprit du Tout-Puissant n’est pas une chose facile car les mauvais esprit tentent  continuellement des actions contraires pour tout faire échouer.

    Cette soumission n’est pas une soumission venu par notre force ni notre volonté, c’est notre esprit qui se soumet à Dieu  car c'est pas la chair que l'on soumet c'est notre esprit  premièrement que l'on soumet a Dieu pour être uni par le même Esprit.

    Ainsi  ce n'est plus notre volonté qui agit mais l’Esprit qui agit et notre corps se soumettra aussi . Tout ce que Dieu peut utiliser en nous  doit être soumis non pensées, nos mains, nos pieds, nos  jambes  nous devons être comme des marionnettes guidé par le fils du grand marionnettiste. 

    Si on doit parler notre bouche va parler?

    Si on doit aller quelque part nos pieds seront soumis pour nous y conduire

    Si on doit écrire nos yeux nos bras nos doigts seront soumis à l'Esprit sans raisonnement juste faire confiance à l'Esprit qui agit.

     

    Car le serviteur que Dieu a choisi détient le bâton d'autorité qui est la crainte de Dieu, ce bâton agissant produits des fleurs et des fruits mûrit; Souvent les serviteurs sont amenés à faire des choses qu’ils ne veulent pas faire qui sont contraires à eux 

    Parler alors qu'on a un handicap.

    Écrire alors qu'on ne sait, pas délivré alors qu'on se sent faible ,guérir alors qu'on est fébrile car. C'est dans la faiblesse de l'homme que Dieu se glorifie.

     

    Ce qui est grave dans cette affaire c’est de juger les  choix de Dieu    !!!!!!!!!!!

     

    Les foules du monde suivre des dirigeants sachant se mettre en valeur en mettre plein la vue ayant une bonne élocution savoir argumenter avec plein de mots savants,  donnant l'apparence d'être sur deux.

     

    Mais en réalité pour les croyants c'est le contraire les timides, les mal dans leur peau, les bégayeurs, les moins beaux, les complexés, enfin tous ceux qui ont gardé une écharde dans leur chair cela auront de grande capacité pour être de vrais serviteurs car déjà il porte humilité dans leur chair.

    Bien sûr aussi que les intelligents les personnes au statut social élevé seront aussi utile a servir l'œuvre de Dieu mais certainement qu'ils serviront dans un service moins noble moins en vue.

     

    Nous sommes tous utile  à l'œuvre de Dieu qui que nous soyons , mais nous devons puiser notre force uniquement dans l'Esprit de Dieu et jamais croire qu’il faut faire toujours des services pour Dieu .

     

    Si on écoute les lois de la torah avec que notre raisonnement humain c'est pas logique Car la loi est contraire a nous .

    Mais si on écoute les lois de la torah avec l'Esprit de Dieu la loi devient logique.

    Car c’est par  l’ Esprit que la loi nous est révélé. Notre Esprit recevant la révélation comprend que la soumission nous est nécessaire.

     

    Chaque lecture de la Torah nous est révélé par l’Esprit, la lecture d'abord lu et comprise au premier degré puis, l'Esprit faisant son travail va révéler le sens de ce que l'on a lu pour se transformer en matière spirituelle  car tout nous est consigné  dans les écritures bibliques de façon caché en mystère et en parabole.

    Aucun raisonnement humain ne peux accéder a la  compréhension de la Torah au deuxième degré sans se soumettre a Dieu.

    Car c'est pour notre sanctification que nous étudions,méditons, et mettons en pratique la loi de Moïse et c’est  seulement l'assimilation et leurs compréhension par l'Esprit qui agira.

     

    Les sages disent que nous comprendrons réellement les lois de la torah que lorsque le Messie viendra.`

    Mais nous qui avons déjà  connu le messie Yeshoua nous recevons déjà les prémices de la compréhension de la loi certaines sont déjà dévoilé mais la connaissance finale viendra quand le royaume de Yeshoua  sera la.

     

    Dans la Haftarah:Le peuple demande un roi pour les guider. 

    L'éternelle va leur donné un roi .

    Mais voici la condition  que Dieu va leur demandé.

     

    Si vous craignez l'Eternel, si vous le servez, si vous obéissez à sa voix, et si vous n'êtes point rebelles à la parole de l'Eternel, vous vous attacherez à l'Eternel, votre Dieu, vous et le roi qui règne sur vous. Mais si vous n'obéissez pas à la voix de l'Eternel, et si vous êtes rebelles à la parole de l'Eternel, la main de l'Eternel sera contre vous, comme elle a été contre vos pères.

     

     

    ne vous détournez pas de l'Eternel, et servez l'Eternel de tout votre coeur. Ne vous en détournez pas; sinon, vous iriez après des choses de néant, qui n'apportent ni profit ni délivrance, parce que ce sont des choses de néant

     

     

    Je vous enseignerai le bon et le droit chemin. Craignez seulement l'Eternel, et servez-le fidèlement de tout votre coeur; car voyez quelle puissance il déploie parmi vous. Mais si vous faites le mal, vous périrez, vous et votre roi.

     

     

    Les sages enseignent : " Tout est dans les mains de Dieu , à l'exception de la crainte de Dieu ". La crainte de Dieu dépend entièrement de nous. Si nous la voulons, nous l’aurons.

     

    Selon le traité  (Mishna Avoth), "tout est entre les mains de Dieu, sauf la crainte de Dieu". Les Sages interprètent ce principe comme étant l'énoncé du libre-arbitre, c'est-à-dire de la liberté de choix dont l'homme dispose à l'intérieur du vaste déterminisme universel. Ils se basent sur le célèbre verset du Deutérome (30: 19) : "J'ai placé devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction ; tu choisiras la vie, afin que tu vives toi et ta postérité, pour aimer l'Eternel ton Dieu, pour écouter Sa voix et pour t'unir à Lui". 

     

    En effet cette crainte est inséparable de l’amour. « L’amour et la crainte ont été dits en une seule parole », enseigne le Rabbi de Slonim . On ne peut compter sur l’amour seul, ainsi, dit-il encore, celui qui subit une épreuve, s’il compte sur l’amour seul, il risque de succomber ; par contre celui qui est habité par la crainte, saura résister . Davantage, il faut affirmer que la crainte est l’instrument  grâce auquel nous devenons capables de l’amour .

     

     

    Le but est pourtant d’éprouver cet amour, quoi qu’il nous arrive, c’est-à-dire de découvrir, en nous-même, au plus secret de nous-même, que la présence divine nous habite.

     

    Cette semaine particulière a la date de ce shabbat  pour tout les juifs du monde c’est la commémoration du souvenir  d’un sage qui a été pour les juifs  un grand chef choisi par Dieu .

     

    Ce rabbi avait été choisi parce que il possédait le don le plus excellent que l’homme puise avoir reçu de l’Eternel  « l’AMOUR ». Cette commémoration doit nous rappeler l’exemple que doit posséder un chef et doit rester pour nous  un modele d’inspiration.

    Ce Rabbi Mena’hem Mendel schneersohn a marqué son temps car il était tout entier habité par son amour inconditionnel pour Dieu et  pour la parcelle de Dieu qu’il etait capable de déceler chez chacun .

    Il a passer la plupart de son temps a aidé, conseiller ,diriger  aussi bien le riche ou l’influents que le pauvre ou celui que personne ne remarque.  il avait soin pour chaque juifs et pouvez s’intéresser a tous les sujets qu’on lui présenté  sans limites de temps ses rendez vous était très souvent au plus tard dans la nuit car il prenait a coeur toutes les personnes qui venaient chercher de l’aide auprès de lui  ça phrase qui était comme gravée sur lui était « aimer chaque personne »  et il avait aussi comme gravé dans son coeur «  Tu aimeras ton prochain comme toi même »  Quand on parle de ce rabbi on se souvient de ces 2 phrases .

     

     

    Ce rabbi avait reçu le don pour intercéder auprès de Dieu les demandes et besoin de tous.

     Les témoignages  de demandent exaucer se compte par millions .

     

    Pour résumer cette parasha .

    C’est Dieu qui choisi ses chefs  car il a déposer dans leur coeur l’amour  et cet amour a donner la crainte.   C’est cela un vrai chef  celui qui a l’amour pour les âmes et qui garde en lui la crainte de Dieu pour obéir a tout les commandements qui lui donne la sagesse et l’intelligence pour guidé les enfants de Dieu dans la vérité de la Torah. 

    Que ce guide nous plaise ou nous plaise pas   ce qui compte  c’est de voir si il possède un bâton qui porte des fruit dans sa vie  c’est le signe qu’il a bien était choisi par Dieu .

     

     

    Lydia.B

     

     


    votre commentaire
  • Les explorateurs.

     

     

     

    La parasha et la haftarah ont en commun le fait suivant:

    Envoyer des hommes explorer le pays.

    Dans la parasha  Moïse envoi 12 hommes chefs de leur tribu  .

    Leurs missions étaient uniquement d’aller évaluer le potentiel du lieu et les danger encouru.

    2 hommes revinrent avec une conclusion positive et les 10 autres évaluèrent des conclusions négatives.Le but pour les 12 était donc atteint car chacun est aller voir et a pu donner un compte rendu précis.

     

    Nous avons nous aussi des missions a faire  ,des lieux et des des gens a conquérir. Il est bon d’aller d’abord voir si c’est bon d’y aller ou pas ! De voir si il y a du bon fruit en perpective .Car  certaines personnes qui ont voulu apporter la vérité sur Dieu de la Torah, mais  n’ont pas évalué la mission ont échoué,  perdu du temps et sont revenu blessé, épuisé et découragé, cela n’était pas ce que Dieu leur avait demandé .

    Dieu nous demande de transmettre Sa torah pour se faire connaitre au monde,mais il nous demande avant de partir vers quelqu’un d’évaluer les risques afin de prendre les mesures nécessaires et les armes adéquates pour faire du bon travail.

     

    Parfois on pense faire bien mais on fait mal.Partir a l’aveuglette c’est aller directement dans les problèmes.

    Si  on a pas pris en compte ce que Dieu nous demandait «  Y retourner ou pas ».

    Telle est la première mission des explorateurs que nous sommes, car aller rencontrer des personnes dont la conséquence sera une charge trop lourde se terminera par un échec pour la personne et pour nous même.  Si l’on ne sent pas d’y retourner il vaut mieux ne pas le faire et laisser Dieu envoyer des autres personnes plus compétente je dirai que quand ce cas se pressante c’est que la personne a  besoin de grosse délivrance, des géants  sont la il faut donc des personnes pratiquant la délivrance .

    Ou bien se sentir capable et alors il faut combattre ces géants avec force et autorité  se mettre a l’abri du très haut  et se sentir capable de mettre a terre les ennemis.

     

    Dans la parasha  on lie aussi que les enfants d’Israël  coupèrent une branche de raisin qu’ils portèrent a l’aide d’un bâton .

    Un gage une preuve visuelle.

    Le symbole de ce rapport était le bâton qui portait la grappe de raisin énorme.

    Le bâton symbole d’autorité et la grappe la puissance de Yeshoua.

    L’Esprit et la puissance que nous donne Yeshoua . 

     

    Dans la haftarah  les 2 espions  devaient eux aussi évaluer l’attaque  de la vile ,mis ils furent aidé par une prostituée et la c’est elle qui demande un signe de vérité (Un gage visuel) afin qu’au jour de l’attaque elle puise être sauvé,  les espions lui dirent tu mettras en cordon rouge accroché a ta fenêtre ce sera le signe que l’on reconnaîtra  lors de l’attaque et tu se sera sauvé toi et ta famille.

    Cette marque est celle de Yeshoua .

    Nous avons un vrai défi conquérir les villes, les maisons, les lieux et les âmes . Car le monde est rempli d’esprits rebelles ,et nous devons apporter la sainteté la ou nous allons. 

    Nous avons l’encouragement de Yeshoua pour avoir été préalablement exploré le lieu.

     

     

    Maintenant Il nous donne la stratégie de guerre qu’il faut employer, car le Saint Esprit a été donné a ceux qui croient en lui,nous possédons la force, l’autorité et la puissance pour détruire tout les géants qui sont sur notre chemin, car nous avons le bâton de l’autorité et les fruits de la puissance notre pouvoir est dans nos bouches notre arme la plus sophistiquée c’est notre parole et notre connaissances de la Torah.

    Car  dans les villes il y a des  perdus « prostituées » qui  ont besoin de liberté et si et seulement si  ils nous reconnaissent  comme des envoyés de Dieu  nous devons les libérer des chaines de satan et leur donné la marque du cordon rouge qui leur donnera l’immunité devant l’adversaire et ils pourront être sauvé ainsi que leur famille.  Mais si nous voyons pendant notre mission d’explorateur qu’ils ne nous reconnaissent pas surtout ne pas insister et se retirer au plus vite car le secteur devient dangereux . Agissons comme des travailleurs intelligents et non pas comme des amateurs.Afin qu’ont ne deviennent pas des proies.Seulement si l’Eternel nous montre qu’il est favorable d’y aller.

     

    L’orgueil de l’évangélisation est le plus grand danger pour un croyant .Et les dégâts sont considérable dans les milieux ou l’évangélisation est prêché continuellement .

    Mathieu 10 :16

    Voici je vous envoie comme des brebis au milieu des loups.Soyez donc prudents comme les serpents,et simples comme les colombes.

     

    Marc 6:7à13

    Alors il appela les douze, et il commença à les envoyer deux à deux, en leur donnant pouvoir sur les esprits impurs. Il leur prescrivit de ne rien prendre pour le voyage, si ce n'est un bâton; de n'avoir ni pain, ni sac, ni monnaie dans la ceinture; de chausser des sandales, et de ne pas revêtir deux tuniques. Puis il leur dit: Dans quelque maison que vous entriez, restez-y jusqu'à ce que vous partiez de ce lieu. Et, s'il y a quelque part des gens qui ne vous reçoivent ni ne vous écoutent, retirez-vous de là, et secouez la poussière de vos pieds, afin que cela leur serve de témoignage. Ils partirent, et ils prêchèrent la repentance. Ils chassaient beaucoup de démons, et ils oignaient d'huile beaucoup de malades et les guérissaient.

     

    Nous avons certes la mission de guérir, délivrer  mais avant tout la première étape est bien d’évaluer les risques car ce n’est pas un manque de foi que décider d’aller ou ne pas y aller  mais c’est de l’intelligence et de la sagesse que de  mettre toutes les chances de son coté.

     

    Proverbes4 :5,6.

     

    Acquiers la sagesse, acquiers l'intelligence; N'oublie pas les paroles de ma bouche, et ne t'en détourne pas.

     

    Ne l'abandonne pas, et elle te gardera; Aime-la, et elle te protégera.

     

     

    Mais allons apporter le véritable Messie Yeshoua celui qui ordonne de suivre les commandements et de mettre en pratique ses Shabbats  car celui qui reconnait la puissance et l’autorité du messie celui la reçois le cordon rouge qui sera un signe sur lui qu’il sera sauvé lui et sa famille,Car le repos du Shabbat  est le signe  que nous portons LE GAGE  qui nous donne l’immunité contre la mort.

    La ou on nous ouvre la porte (du coeur) parlons du Dieu d’Israel. 

    Car la garantie que nous donne Yeshoua est comme un gage que nous possédons un signe visible seulement dans notre coeur et satan voyant le signe ne peut pas nous accusé. 

     

     

    Ils nous reconnaitront car nous portons sur nous le cordon bleu des franges des commandements  et la: Nous leur apportons le cordon rouge de Yeshoua  car la vie est dans le sang. 

    Nombres:15:38

    Parlent aux enfants d’Israël qu’ils se fassent une frange au bord de leurs vêtements et qu’ils mettent un cordon bleu sur cette frange.

     

    Yeshoua sans les commandements n’est pas le vrai messie.

    Comme dans notre corps le sang circule dans nos veines bleu et dans d’autres veines il  est rouge, l’un sans l’autre c’est la mort l’un avec l’autre c’est la vie.

    (La circulation  du sang dans notre corps est essentielle ,le retour veineux ,veines rouge et veines bleu assure notre oxygène pour tout notre système vitale.

    Le gage du cordon bleu des commandements et du cordon rouge de Yeshoua  assure notre oxygène  pour notre âme.)

     

    Lydia.B

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Les lampes.

     

    Aaron fit ainsi ,il plaça les lampes sur le devant du chandelier,comme l’Eternel l’avait ordonné a Moïse .

    Le chandelier était d’or battu jusqu’a son pied ,jusqu’a ses fleurs,il était d’or battu.

     

    Le chandelier par sa forme ressemble a un arbre avec des branches ,des fleurs et des fruits.

     

    Dès le commencement Dieu plaça l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

    Depuis le jour de la chute ou Adam et Eve goûtèrent du fruit défendu le péché apparu sur la terre .

    Dieu dut rétablir les choses car l’idée d’un Eden ne put se réaliser.

    Dieu donna a Moïse des lois et des commandements pour pouvoir rétablir l’équilibre sur la terre.

     

    Maintenant que le fruit a été consommé il nous faut obéir a Dieu  car si Adam et Eve n’auraient pas mangé le fruit défendu les lois et les commandements qui était l’arbre de la connaissance du bien et du mal  seraient resté spirituel  dans l’homme,cela serait inscrit en eux et seraient resté dans le spirituel , pour toute leur postérité.Le fait  de prendre et de manger de la nourriture de cet arbre a transformé  le spirituel en matière.

    Ainsi par leur chute nous sommes soumis a la torah .

     

    Le chandelier c’est la lumière qui doit être placé devant nous, les 7 lampes chaque jours nous rappellent les commandements de Dieu.  Chaque jours porter du fruit.

     

     

     Dans ce desert au temps de Moïse, Dieu  leur avait donné de la manne comme nourriture.

     

    Le verset 11/4 nous dit:

    Or le ramassis d’étrangers qui était parmi eux fut pris de convoitise.(Ils voulaient manger autres choses).

    Les fils d’Israël se retournèrent  et ils se mirent eux aussi a murmurer contre Dieu.

     

    Les fils d’Israël étaient satisfait de cette manne.

    Car d’après les sages la manne prenait le gout ,de ce que l’on avait envie de manger, seul 5 gouts n’étaient pas réalisable avec cette manne ; le gout des concombres,des melons,des poireaux,des oignons et de l’ail.

    Sinon tout les gouts pouvaient être réalisé, c’est un peu magique que de désirer  un plat et que la manne en reproduise le gout.

    Car la manne est spirituel capable de réaliser des choses surnaturel.

    Mais voila que les étrangers ne voulaient pas de ce spirituel ils voulaient les choses du monde.

     

    Dieu se mit en colère pas parce que ils voulaient manger de la viande mais Dieu savait que c’était Lui qu’ils rejetaient .

    Dieu leur donna ce qu’ils voulaient des cailles en abondance.

    Les fils d’Israël qui ont regarder ces étrangers ce sont laissé influencer et furent tenté de vouloir aussi gouté a autre chose que ce que Dieu leur donné , c’est pareil que dans le jardin d’Eden il y avait tout  mais ils furent tenté d’aller gouter du fruit de l’arbre   c’est le rejet de Dieu.  Les siècles ont passé  Yeshoua a apporté la lumière et nous a donné de  recevoir la vision de Dieu mais c’est toujours pareil sous le soleil  le monde rejette toujours Dieu et veut nous séduire avec tous les attraits que le monde  offre tout ce qui nous semble désirable et enviable.

     

    De même qu’Adam et Eve furent chassé  du jardin ,les  personnes  du temps de Moïse  qui mangèrent les cailles moururent.  Ce sera pareil  pour tous ceux qui rejettent Dieu de la torah Dieu des commandements.
    -Seulement dit l’Ecclésiaste: Voici ce que j’ai trouvé  c’est que Dieu a fait les hommes droit ,mais ils ont cherché beaucoup de détours.

    -Mais le bonheur n'est pas pour le méchant, et il ne prolongera point ses jours, pas plus que l'ombre, parce qu'il n'a pas de la crainte devant Dieu.

    -Cependant, quoique le pécheur fasse cent fois le mal et qu'il y persévère longtemps, je sais aussi que le bonheur est pour ceux qui craignent Dieu, parce qu'ils ont de la crainte devant lui.

     

    Afin que ceux qui crois au fils de Dieu ne regardent pas vers les étrangers, car ils pourraient être tenté, cherchant a les imiter pour profiter de certain privilèges qui  semble si alléchant. Regardons la menorah qui nous éclaire  car les Yeux de l’Eternel sont sur nous.

    N’allons a la table des méchants car nous pourrions être saisis par l’envie car leur table est infesté de mets empoisonné.

     

    Allons manger a la table du Roi.

    Car Il a dressé une belle table.

    Toute blanche revêtu de soie.

    Le chandelier posé est admirable.

    La corbeille orné de pain.

    La coupe rempli de vin.

     

    Ils se rassasient de l'abondance de ta maison, Et tu les abreuves au torrent de tes délices.

     

    Car auprès de toi est la source de la vie; Par ta lumière nous voyons la lumière.

     

     

    Les lumières du chandelier  éclaire mon chemin vers les voies de la torah.

     

     

    Je donnerai à manger de l'arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu.

     

    Et j'allai vers l'ange, en lui disant de me donner le petit livre. Et il me dit: Prends-le, et avale-le; il sera amer à tes entrailles, mais dans ta bouche il sera doux comme du miel. Je pris le petit livre de la main de l'ange, et je l'avalai; il fut dans ma bouche doux comme du miel, mais quand je l'eus avalé, mes entrailles furent remplies d'amertume. Puis on me dit: Il faut que tu prophétises de nouveau sur beaucoup de peuples, de nations, de langues, et de rois.

     

    Tes préceptes sont admirables: Aussi mon âme les observe.

     

    La révélation de tes paroles éclaire, Elle donne de l'intelligence aux simples.

     

    J'ouvre la bouche et je soupire, Car je suis avide de tes commandements.

     

    Fais luire ta face sur ton serviteur, Et enseigne-moi tes statuts!

     

    Mes persécuteurs et mes adversaires sont nombreux; Je ne m'écarte point de tes préceptes,

     

    Je vois avec dégoût des traîtres Qui n'observent pas ta parole.

     

     

    Je soupire après ton salut, ô Eternel! Et ta loi fait mes délices.

     

    Que mon âme vive et qu'elle te loue! Et que tes jugements me soutiennent!

     

    Je suis errant comme une brebis perdue; cherche ton serviteur, Car je n'oublie point tes commandements.

     

    -Eternel que ta lumière brille devant moi afin que je vois le chemin droit qui mène a toi. 

    Car ta manne nourrit mon âme mon être désire ta loi.

    Que mes murmures ne soient que pour te demander plus de TOI

    O mon Roi je n’envie pas ce qui mange a la table des incrédules, car ils veulent me détourner de toi.

    J’ai pour le Roi de la gratitude et mon coeur est rempli de joie .

    Mon regard tourné vers la menorah je n’oublis pas tes commandements pour  que chaque jour j’en mange ma part.

    Car ce que je veux c’est de la nourriture spirituelle celle qui me conduit a toi ô MON ROI.

     

     

    Ainsi parle l'Eternel des armées: Si tu marches dans mes voies et si tu observes mes ordres, tu jugeras ma maison et tu garderas mes parvis, et je te donnerai libre accès parmi ceux qui sont ici.

     

    Ecoute donc, Josué, souverain sacrificateur, toi et tes compagnons qui sont assis devant toi! car ce sont des hommes qui serviront de signes. Voici, je ferai venir mon serviteur, le germe. Car voici, pour ce qui est de la pierre que j'ai placée devant Josué, il y a sept yeux sur cette seule pierre; voici, je graverai moi-même ce qui doit y être gravé, dit l'Eternel des armées; et j'enlèverai l'iniquité de ce pays, en un jour. En ce jour-là, dit l'Eternel des armées, vous vous inviterez les uns les autres sous la vigne et sous le figuier.

     

     

    Lydia.B

     

    Pour lire la haftarah dans les bibles chretiennes c'est Zacharie chapitre 2 verset 10 à chapitre 4 : verset 7

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique