• Parasha du samedi 17 novembre 2018. Parasha 7:Vayésté.

    C’est notre histoire !

     

    L’histoire de Jacob aussi grandiose qu’elle soit est une petite partie de notre histoire !

    La parasha Vayésté  veut dire: IL SORTIT;

    Ce Jacob ce personnage en lutte avec lui-meme depuis sa naissance cet homme solitaire et cherchant à comprendre sa propre nature pour exister dans ce monde, commence à comprendre qu’il est venu accomplir une mission divine.

    Donc IL SORTIT de sa zone de confort pour  se lier à Dieu, chercher sa mission.

    Il prit une pierre et s’endormit et eut la vision d’une l’échelle qui montait jusqu’au ciel et des êtres de lumières montaient et descendaient.

    Cette vision c’est une réalité qu’il a vécu il se relie à Dieu pour entendre sa mission. Il reçoit et il met les conditions avec Dieu.

     

    Dieu lui dit:

    Voici, je suis avec toi, je te garderai partout où tu iras, et je te ramènerai dans ce pays; car je ne t'abandonnerai point, que je n'aie exécuté ce que je te dis. 

    Jacob :

    Jacob fit un voeu, en disant: Si Dieu est avec moi et me garde pendant ce voyage que je fais, s'il me donne du pain à manger et des habits pour me vêtir, et si je retourne en paix à la maison de mon père, alors l'Eternel sera mon Dieu; 

     

    Jacob compris ce qu’il avait à faire et avec qui il aurait à faire.

    Jacob est  une représentation de toutes les âmes appelées à faire des missions divines pour rassembler le peuple de Dieu.

    Jacob a laissé entrer en lui toutes les lumières que Dieu avait à lui donner pour l’aider dans sa mission.

    L’aide pour accomplir ce pour quoi il fut créé.

    Quand il fut d’accord il prit la pierre sur laquelle il était couché et en fit un autel (ou un serment) il éleva la maison d’Israël.

     

    Jacob eut 12 fils dont chacun a formé la maison d’Israël.

    Yeshoua est venu pour une mission encore plus grande par le don de sa vie il a renouvelé l’alliance, et nous a relégué le pouvoir de rassemblé toute la maison d’Israël.

    Yeshoua est venu renouvelé ses 12 tribus pour reformer la maison d’Israël EN une seule unité par le choix de ses 12 apôtres à qui Il a transmis à chacun sa mission pour réunir les perdus de la maison d’Israël dans les 4 coins du monde.

    Si cette mission semble s’être lourdement retardée  c’est que de ces 4 coins du monde, c’est formé les 4 grandes religions qui dirigent la foi des croyants.

    La religion est une invention des hommes pour éloigner les gens de Dieu. Les religions qui n’ont été que des « Laban » pour garder les croyants dans un enfermement d’idéaux spirituels, qui empêche la vrai et grande et puissante connexion avec Dieu.

     

    Le monde et ses croyants ou bien même les croyants en devenir sont en grande souffrance, les religions ne sont qu’un petit pansement provisoire  pour leurs âmes, ce que leurs âmes réclament c’est la vraie connexion avec Dieu. Cette vraie connexion il n’y a qu’un seul qui la connecte c’est Yeshoua car son âme nous communique par la réception de la Torah toute sa lumière qui nous fait communiquer avec lui par l’accomplissement des lois qui sont matérielles mais sont comme des liens spirituels qui nous relient à Dieu.

     

    Jacob fut relié à Dieu car il étudiait la Torah dans sa tente. Une Torah que les êtres célestes transmettaient avant que fut venu la Torah de Moïse.

     Ce fut là la condition que Jacob fut différent de son frère Esaù qui acceptait Dieu mais refuser la Torah.

     Dieu donna à Jacob la vérité  c’est par lui que se dévoile l’unité  et c’est par lui qu’émane la splendeur de la vision Divine.

     

    Jacob avait besoin pour sa mission de L’Amour qu’il donna à Rachel de la bonté qu’il donna a ses autres épouses, le discernement envers son beau-père Laban, la force et la rigueur pour être un bon berger  dans les conditions favorables ou moins bien favorables, la sagesse et la justice pour écouter  Dieu, l’intelligence pour faire fructifier ses biens, et la patience pour aller jusqu’au bout.

     

    C’est notre Histoire avec Yeshoua qui veut nous  donner tout ce dont nous avons besoin pour accomplir notre mission terrestre,  avec son aide nous accomplirons des miracles mais pour cela il faut sortir des religions car elles nous empêchent de recevoir tout ce dont nous avons  besoin pour donner l’étincelle de la lumière de Yeshoua aux autres .

     

    Les religions nous limites dans notre esprit elles emprisonnent nos capacités, celles pour lesquelles Dieu nous a octroyer, elles nous empêchent d’exprimer le vrai potentiel que Dieu a mis en nous.

     

    Lorsque l’on prend connaissance que la vérité se trouve à l’opposé des religions on prend conscience que notre existence commence. La lutte intérieure qui est en nous mais que l’on ne comprend pas se dissipe et la souffrance s’apaise.

     

     Jacob mit la pierre dans « ce lieu-là »  « cet endroit-là » qui a pour racine hébraïque  Kiyoum  qui veut dire: l’existence, le but de l’existence, c’est à partir de là que va démarrer le but de son (mon) existence.

     

    Voilà notre parasha: Sortir de toutes religions en gardant pour base la Torah qui n’est qu’une matérialisation par ses faits sur nous la démonstration de notre foi en Yeshoua. Nous sortons pour nous libérer du fardeau des religions pour rentrer dans la vision céleste. Comme Jacob notre temps est là à cet instant  depuis 10 ans 20 ans de religions ou plus NOUS SORTONS VERS LA MISSION DIVINE POUR ACCOMPLIR CE QUE DIEU ATTEND DE NOUS.

     

    Yeshoua la lumière du monde est venu nous éclairer pour que nous puissions éclairer ne serait-ce qu’une seule âme et nous aurons accompli notre mission. Recevoir pour donner recevoir la lumière pour éclairer les autres.

    Car les âmes souffrent car leur lumière est enfermée et la vérité a le pouvoir d’éclater et de détruire les murs des religions.

     

    Jean :1: 43,51.

    Yeshoua voulut se rendre en Galilée, et il rencontra Philippe. Il lui dit: Suis-moi. Philippe était de Bethsaïda, de la ville d'André et de Pierre. Philippe rencontra Nathanaël, et lui dit: Nous avons trouvé celui de qui Moïse a écrit dans la loi et dont les prophètes ont parlé, Yeshoua de Nazareth, fils de Joseph. Nathanaël lui dit: Peut-il venir de Nazareth quelque chose de bon? Philippe lui répondit: Viens, et vois. Yeshoua voyant venir à lui Nathanaël, dit de lui: Voici vraiment un Israélite, dans lequel il n'y a point de fraude. D'où me connais-tu? lui dit Nathanaël. Yeshoua lui répondit: Avant que Philippe t'appelât, quand tu étais sous le figuier, je t'ai vu. Nathanaël répondit et lui dit: Rabbi, tu es le Fils de Dieu, tu es le roi d'Israël. Yeshoua lui répondit: Parce que je t'ai dit que je t'ai vu sous le figuier, tu crois; tu verras de plus grandes choses que celles-ci. Et il lui dit: En vérité, en vérité, vous verrez désormais le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre sur le Fils de l’homme.

     

     

    Or qu’elle est le sens véritable du savoir c’est que Dieu possède une infinie  d’attributs sublimes que notre esprit enfermé ne peut pas recevoir s’il reste enfermé dans une religion car l’esprit ne peut concevoir la logique spirituelle dans la religion mais libérer de la religion l’esprit reçoit le dévoilement de son unité que Dieu veut;  et lorsque l’on atteint la source unique de la vérité on retrouve le sens profond du sens de notre vie.

     

    Cette parasha pour nous dire que chacun doit sortir de sa zone de confort de sa religion pour répondre à la mission que Dieu a préparé car si on s’instruit de la suite de la lecture de la haftarah on constate que la colère de Dieu demeure sur ceux qui refusent d’obéir.

     

    Osée 11, 7.Oui mon peuple se complait dans sa rébellion contre moi. On a beau les inviter à regarder en haut, ensemble ils refusent de s’élever.

     

    Oui mon peuple se complait dans sa religion, dans sa rébellion contre moi. On a beau leur dire de  chercher la vérité. Ensemble dans leur religion ils refusent de s’élever.

     

    Comme Jacob nous prions pour répondre à l’appel que notre âme doit accomplir selon l’ordre de mission  que Dieu l’a envoyé de faire.

     

    Prière.

    Si Dieu est avec moi et me garde pendant ce voyage que je fais, s'il me donne du pain à manger et des habits pour me vêtir, et si je retourne en paix à la maison de mon père, alors l'Eternel sera mon Dieu; j’accomplirai ma mission.

     

     

    Shabbat Shalom 

     

    L.B

     


  • Commentaires

    1
    Hannah
    Samedi 17 Novembre à 17:48
    Superbe !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :