• Shavouot 2020.

    Shavouot 2020.

     

    Cette année la fête de Shavouot commence Jeudi soir 28 mai 2020 dès la tombée de la nuit jusqu’à samedi soir (incluant du coup shabbat). Cette fête dure 2 jours en raison de l’incertitude exacte de la date. On ne peut établir laquelle, d’entre les six et sept Sivan, est la date exacte de promulgation  du fait que Moïse a ajouté un jour de son propre chef,  et la seule certitude que l'on  ait quant au lieu, c’est qu’il se situe dans le désert, terre qui appartient à tout le monde.

     

     

    Shavouot, la Fête des Semaines, marque la seconde étape. Elle commémore le vœu d'obéissance éternelle par lequel la nation accueille la Loi du Sinaï.

    D’où la célèbre phrase que tout le peuple a dite ce jour-là: 

    « NAASÉ VÉNISHMA » « On fait et on comprendra plus tard », en parlant des lois de la Torah.

     

    Même si les fêtes de l’Eternel marquent les événements historiques, elles sont aussi l’expressions de notre évolution spirituelle. Les 50 jours depuis Pessah  de purification pour une union d’engagement.

     

     

    Nous allons fêter cette fête qui symbolise la réception de l’Esprit de Dieu dans notre monde.

    Pour l’élévation de nos âmes pour qu’elle élève l’humanité pour préparer l’éternité.

    Ce cadeau qui vient du ciel est une connexion, une clé USB révolutionnaire qui contient toutes les données des secrets du ciel.

    Une application qui nous donne accès à la connaissance supérieure; ces données directement écrites de la main De Dieu.

    Tel est notre devoir se connecter à la source divine pour amener le bien sûr terre.

     

    Shavouot c’est recevoir mais plus exactement c’est laisser jaillir ce que Dieu a déjà mis en nous. Shavouot c’est l’Esprit de Dieu manifesté en nous.

    Par conséquent nous devons réaliser que la Torah a été donnée à toute l’humanité  entière, mais par le pacte de la Torah fut la naissance du peuple d’Israël au mont Sinaï; c’est aussi par L’Amour manifesté en Yeshoua le Messie que nous devenons peuple  de Dieu.

    La Torah s’est révélée à la fête de Shavouot comme l’Esprit de Dieu s‘est révélé  à shavouot messianique (Pentecôte).

     

    La fête de shavouot c’est la fête cachée car elle n’a aucun symbole marquant comme les autres fêtes.

    Rien pour nous guider, nous révéler le contenu caché, simplement un rendez-vous intime qu’implique une impulsion d’amour de notre part envers le Seigneur.

     

    Seule quelques coutumes nous aident à garder pieds alliant traditions et révélations, le soir de la fête il est conseillé de veiller jusqu’à tard en étudiant quelques lectures de la Torah, cette étude s’appelle « tikkoun  leil  shavouot » qui veut dire: « le perfectionnement individuel de la nuit de shavouot ».,« réparation de la nuit de Shavouot ».

     

    Le  lendemain on lit généralement le livre de Ruth qui nous rappelle, l’histoire d’une femme non juive mais dont le coeur était sensible à l’Amour de Dieu l’a amené à se convertir à la Torah, et fut par son union avec Boaz l’ancêtre du Roi David qui par ailleurs naquit et mourut le jour de la fête de Shavouot.  

     

    Car la Torah enseigne que les âmes des inconverties  étaient aussi présentes au Sinaï lors de shavouot, comme il est dit: « Et ce n’est pas à vous seul que j’institue cette alliance et ce pacte, mais avec ceux qui sont aujourd’hui placés avec nous en présence de l’Eternel notre Dieu et avec ceux qui ne sont pas ici, à côté de nous en ce jour ».Deute 29:14,15.

     

    On comprend dès lors que Shavouot n’est pas seulement une fête pour Israël mais bien une fête pour tout le monde entier.

    C’est pourquoi la Torah fut annoncée à Shavouot pour annoncer que l’évolution spirituelle des hommes évoluerait par le Messie Yeshoua qui  vivrait en eux.

    Actes 2:1,11…..

     

    Le jour de Shavouot , ils étaient tous ensemble dans le même lieu. Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux. Et ils furent tous remplis de l’Esprit Saint, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer.

     

    Or, il y avait en séjour à Jérusalem des Juifs, hommes pieux, de toutes les nations qui sont sous le ciel. Au bruit qui eut lieu, la multitude accourut, et elle fut confondue parce que chacun les entendait parler dans sa propre langue. Ils étaient tous dans l'étonnement et la surprise, et ils se disaient les uns aux autres: Voici, ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens? Et comment les entendons-nous dans notre propre langue à chacun, dans notre langue maternelle? Parthes, Mèdes, Elamites, ceux qui habitent la Mésopotamie, la Judée, la Cappadoce, le Pont, l'Asie, la Phrygie, la Pamphylie, l'Egypte, le territoire de la Libye voisine de Cyrène, et ceux qui sont venus de Rome, Juifs et prosélytes, Crétois et Arabes, comment les entendons-nous parler dans nos langues des merveilles de Dieu?

     

    ….22,41.

     

    Ecoutez ces paroles! Yeshoua de Nazareth, cet homme à qui Dieu a rendu témoignage devant vous par les miracles, les prodiges et les signes qu'il a opérés par lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes; cet homme, livré selon le dessein arrêté et selon la prescience de Dieu, vous l'avez crucifié, vous l'avez fait mourir par la main des impies. Dieu l'a ressuscité, en le délivrant des liens de la mort, parce qu'il n'était pas possible qu'il fût retenu par elle.

     

    Car David dit de lui: Je voyais constamment le Seigneur devant moi, Parce qu'il est à ma droite, afin que je ne sois point ébranlé.

     

    Aussi mon coeur est dans la joie, et ma langue dans l'allégresse; Et même ma chair reposera avec espérance,

     

    Car tu n'abandonneras pas mon âme dans le séjour des morts, Et tu ne permettras pas que ton Saint voie la corruption.

     

    Tu m'as fait connaître les sentiers de la vie, Tu me rempliras de joie par ta présence.

     

    Hommes frères, qu'il me soit permis de vous dire librement, au sujet du patriarche David, qu'il est mort, qu'il a été enseveli, et que son sépulcre existe encore aujourd'hui parmi nous. Comme il était prophète, et qu'il savait que Dieu lui avait promis avec serment de faire asseoir un de ses descendants sur son trône, c'est la résurrection du Messie qu'il a prévue et annoncée, en disant qu'il ne serait pas abandonné dans le séjour des morts et que sa chair ne verrait pas la corruption. C'est ce Yeshoua que Dieu a ressuscité; nous en sommes tous témoins. Elevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père l’Esprit Saint qui avait été promis, et il l'a répandu, comme vous le voyez et l'entendez.

     

    Car David n'est point monté au ciel, mais il dit lui-même: Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite,

     

    Jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied. Que toute la maison d'Israël sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Messie ce Yeshoua que vous avez crucifié.

     

    Après avoir entendu ce discours, ils eurent le coeur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres: Hommes frères, que ferons-nous? Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Yeshoua Le Messie, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don de l’Esprit Saint. Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera. Et, par plusieurs autres paroles, il les conjurait et les exhortait, disant: Sauvez-vous de cette génération perverse. Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés; et, en ce jour-là, le nombre des disciples s'augmenta d'environ trois mille âmes.

     

     

     

     

    Shavouot cadeau de Dieu.

    Les promesses d’une vie remplie de l’Esprit de Dieu mais quand est-il véritablement?

    Beaucoup d’encre ont coulé à ce sujet, mais de l’encre fortement teintée de mensonges.

    L’Esprit Saint n’est pas un esprit de folklore, ni qui donne de la puissance aux hommes qui se produisent en spectacles; ni même une onction pour faire des trucs extraordinaires.

    Shavouot c’est le changement intérieur qui s’opère dans chacun des hommes et femmes en attitudes nouvelles. L’esprit qui jaillit pour augmenter d’année en année la compréhension de la Torah pour qu’elle nous aide à changer nos êtres ordinaires en être extraordinaire et de façon toujours et toujours dans la plus grande humilité qui soit.

    Jamais L’Esprit Saint ne donnera aux hommes des pouvoirs supradimentiels sachant que le coeur de l‘homme est orgueilleux.

     

    Les dimensions qui nous élèvent sont cachés, elles sont comme un arbre qui en son temps donne ses fruits, c’est pourquoi il est dit recherchons par-dessus tout l’Amour car sans l’Amour nous ne pouvons pas recevoir l’élévation de notre âme.

     

     

     Cette fête se prépare comme un Shabbat 

    Faire deux pains tressés mais de préférence en rond.

    Faire la prière comme à shabbat 

    Elever la coupe de vin comme à shabbat 

     

    Préparé un repas festif comme pour attendre un grand invité d’honneur. ( si c’est  possible).

    Et pour être dans l’unité avec Israël il est d’usage de manger ce gâteau traditionnel de shavouot « le cheesecake ».

    Consommer également des aliments à base de lait.

    ( Car nos actes justifient notre foi).

     

    Shavouot c’est la nouvelle moisson des âmes! 

    Et il semble que cette année la moisson sera très grande car beaucoup se sont détourné de leurs assemblées contaminées par l’esprit qui y domine. Car ils ont ouvert leur coeur à la Torah. Et ont compris que Yeshoua n’a pas aboli la loi, mais Il est venu l’accomplir en nous pour toujours.

     

     

    L.B

     

     

     Lecture de Shavouot

    Lecture premier jour

    Le livre de Ruth entier .

    Psaumes 113 à 118.

    Exode: 19: 1 à 20: 22.

    Nombres:  28: 26 à 31.

    Ezechiel: 1: 1 à 3 à 12.

    Actes 2 .

     

     

    Le deuxième jour:

     

    Deutéronome: 15: 19 à 16: 17.

    Nombres: 28: 26 à 31 

    Habacuc: 2: 20 à  3: 19.

     

     

    Shabbat shalom et Bonne fête de Shavouot.

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :