• Shabbat clôture de pessa'h Samedi 7 avril 2018.

    Le grand miracle.

     

    Ce samedi 7 avril 2018 il ni à pas de parasha, c’est la clôture de Pessa’h avec ses lectures spéciales fin de Pessa’h*.

    C’est un commandement qui porte le symbole de la victoire.

     

    Le plus grand  miracle  de la vie c’est Yeshoua qui nous le fait vivre.

    Par son corps cloué  il a soumis  la terre et tous ses éléments sous son autorité.

    Yeshoua durant les sept jours de la fête des pains sans levain, a détruit les forces sataniques que subissaient la terre et ses habitants, Il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle en triomphant d’elles sur le bois.

     

    Par sa mort il a rendu impuissant celui qui avait la puissance de la mort c’est-à-dire le diable ainsi Il délivre  tous ceux qui par crainte de la mort, étaient toute leur vie dans l’esclavage; car assurément ce n’est pas à des anges que Yeshoua vient en aide, mais c’est à la postérité d’Abraham.

     

    En conséquence Il a dù être rendu semblable en toutes choses à ses frères,  afin qu’Il soit  un souverain sacrificateur miséricordieux et fidèle dans le service de Dieu pour faire l’expiation des péchés du peuple.

     

    Par cet acte il a ramené l’autorité divine sur la terre  il a rétabli l’ordre originel de la création .

    Non pas que les forces du mal ne sont plus agissantes mais elles sont maintenant soumises sous l’autorité de Dieu.

     

    Yeshoua le verbe qui parle ordonne et soumet toutes choses à sa volonté. C’est aussi par La Torah le verbe écrit que cette autorité est transmise, donnant à ceux qui sont ressuscités en Yeshoua l’autorité et la puissance pour soumettre les démons  à leurs paroles  les obligeants a quitté des corps ou des lieux.

     

    Pessa’h c’est la force de la délivrance, c’est la force de la vérité qui se dévoile. Cette vérité c’est par le sang de Yeshoua  qui agit dans le monde, par la permutation de l’autorité divine qui anéantit l’autorité de satan.

     

    Pessa’h ou Matsa (pain sans levain) on l’a même valeur numérique hébraïque qui veut dire: « Couper les forces sataniques » c‘est le symbole de l’illusion et du mensonge,  de même que le nom satan  décline le verbe hébreu  qui veut dire: « Dévier, celui qui dévie ou détourne l’humain du programme de Dieu ».

     Les forces de pessa’h c’est les forces libératrices qui rétablissent la vérité  dans le coeur de l’homme ressuscité.

     

    La clôture de Pessa’h est un commandement de Dieu une  sainte convocation importante qui souvent est négligée, mais pourtant c’est  a ce moment précis que tout se joue, que s’opère le plus grand miracle de la vie 

     

    Le miracle de pessa’h c’est la mer qui s’ouvre en deux, Pessa’h c’est le voile qui s’est déchiré laissant le passage  pour  faire connaitre le fils de Dieu. 

     

    Ainsi les croyants qui ont fêté Pessa’h reçoivent  ce septième jour la résurrection de leur âme.

    C’est ce qui symbolise ce septième jour de la fête des pains sans levains, c’est qu’il nous est rappelé que ; ce n’est qu’à partir du septième jour que se fera réellement la délivrance ! ».

    `

    Cette bénédiction particulière attribué au septième jour, le jour de la traversée de la Mer Rouge, nous apprend que le monde ne pourra totalement se libérer de son propre esclavage qu’en acceptant Yeshoua et la Torah ne faisant qu’un.

     

     

     

     

    Rabbi Eléazar Hamodaï a dit : « Quiconque profane ou  méprise les fêtes […] ou tire de la Torah des enseignements non conformes, n’a point de part au monde futur, quand bien même il aurait des connaissances bibliques et accomplirait de bonnes actions »

     

    Mais le plus important à retenir de cette fin de Pessa’h c’est le passage de la mort à la vie qui s’opère  ce jour. 

    Le grand miracle s’est accompli quand Yeshoua a apparu aux disciples il y a plus de deux mille ans mais le miracle se renouvelle  d’année en année pour toutes les personnes qui ont fêtée pessa’h toutes ses âmes viennent former le royaume de Dieu.

     

    Tous ceux qui cette année ont commencé ne serait-ce que par un petit commencement a s’approcher par leur coeur a cette fête de pessa’h  cela déclenche le processus de la résurrection  car l’âme a reconnu le vrai messie ils reçoivent le souffle de vie.

     

    Et ce que nous constatons c’est que chaque année les nations viennent de plus en plus vers  Yeshoua ils le  reconnaissent   dans les fêtes et chaque année la délivrance devient de plus en plus grande dans le monde.

     

    Jean: 20 :26 à 29.

    Huit jours après, les disciples de Yeshoua étaient de nouveau dans la maison, et Thomas se trouvait avec eux. Yeshoua vint, les portes étant fermées, se présenta au milieu d'eux, et dit: La paix soit avec vous! Puis il dit à Thomas: Avance ici ton doigt, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais crois. Thomas lui répondit: Mon Seigneur et mon Dieu! Yeshoua lui dit: Parce que tu m'as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont pas vu, et qui ont cru!

     

     

     

     

    Esaïe 12 : 1 à 6

    Tu diras en ce jour-là: Je te loue, ô Eternel! Car tu as été irrité contre moi, Ta colère s'est apaisée, et tu m'as consolé.

     

    Voici, Dieu est ma délivrance, Je serai plein de confiance, et je ne craindrai rien; Car l'Eternel, l'Eternel est ma force et le sujet de mes louanges; C'est lui qui m'a sauvé.

     

    Vous puiserez de l'eau avec joie Aux sources du salut,

     

    Et vous direz en ce jour-là: Louez l'Eternel, invoquez son nom, Publiez ses oeuvres parmi les peuples, Rappelez la grandeur de son nom!

     

    Célébrez l'Eternel, car il a fait des choses magnifiques: Qu'elles soient connues par toute la terre!

     

    Pousse des cris de joie et d'allégresse, habitant de Sion! Car il est grand au milieu de toi, le Saint d'Israël.

     

     

    Ce soir c’est le shabbat de pessa’h on allume les bougies, le vin du kidoucch et le pain azyme.

     

    Shabbat shalom Soyez Bénis.

     

    * Les lecture sont:

    Exode : Chapitre 14 entier.

    Esaïe : Chapitre 10 verset 32 à chapitre 12 verset 1 à 6.

    Jean  :Chapitre 20 verset 26 à 31.

    Actes : Chapitre 1 verset 1 à 11.

     

     

    Lydia.B


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :