• Parasha du samedi 3 mars 2018.

     

    Un guide.

     

     

    La parasha Ki Tissa est l’une des parasha des plus énigmatiques et des plus prophétiques.

     

    Les enfants d’Israël étaient affaibli depuis leurs sorti d’Egypte par 400 ans de domination. Avec Moïse pour guide ils étaient rassurés et tranquilles, mais ne le voyant pas revenir ils réclamèrent à Aaron un nouveau guide, un défenseur, un sauveur.

     

    Lorsque Moïse descendit de la montagne avec les tables de la loi il entendit les  cris et les danses du peuple  il comprit alors que le peuple n’etait pas prêt pour se soumettre aux commandements que Dieu venait de lui donner. 

    Il brisa les tables de la loi annulant ainsi le pouvoir que la loi pouvait exercer sur eux.

    Il descendit leur dire: Maintenant vous décidez qui vous voulez suivre ou le dominateur de ce monde ou bien Dieu.

     

    Moïse ayant eu connaissance de l’évolution du monde demanda à Dieu d’envoyer un ange pour lui venir en aide pour guider ce peuple.

     

    La parasha Ki tissa  dévoile le nom du messie.

    Dieu lui accorde ce qu’il  demande et lui envoie l’ANGE.

     

    En fait cela révèle le sens prophétique  de l’histoire de notre monde.

     

    La venue du messie par les premières tables de la loi, puis son brisement dans sa mort et la venue de l’Esprit de Dieu sur le peuple de Dieu.

     

     

    Le problème du peuple c’est la faute du veau d’or qui persiste jusqu’à notre génération.

     

    Dieu révèle à Moïse le futur, l’influence du mal sur le monde puis le retour  de toutes les nations par la repentance de leur idolâtrie pour l’unité parfaite pour former Israël au grand complet.

     

    L’idolâtrie commence quand les intermédiaires sont considérés comme les maîtres de la destinée humaine et deviennent ainsi l’objet d’un culte,

    L’idolâtrie est le fait de confondre l’intermédiaire avec la source. C’est l’un des péchés les plus graves. La motivation à pratiquer l’idolâtrie est l’idée fausse selon laquelle on reçoit des bienfaits matériels. Le désir d’une récompense matérielle est au cœur de l’adoration de Baal, comme l’expriment les paroles des idolâtres à Jérémie : « Depuis que nous avons cessé de brûler de l’encens [aux idoles]... nous avons manqué de tout, et nous avons été décimés par le glaive et la famine.

     

     

     La question essentielle adressée aux croyants est : « Jusqu’à quand hésiterez-vous entre deux opinions ? »

     

     

    Cette parasha décrit le lien que nous  créons  avec Dieu.

    C’est ce problème du veau d’or un mauvais  lien avec Dieu.

     

    L’Eternel demande que l’on donne 1/2 shekel pour sa personne.

    Le shekel (monnaie d’Israël) correspond au mot « nephest »  dans le sens l’âme qui attend de façon endormie.

    Ce demi- shekel vient nous dire: cette parti de notre âme qui reste végétative a besoin de sa moitié divine pour être réveillé.

     

    Souvent les  croyants cherchent un intermédiaire pour créer ce lien qui viendra les réveiller. C’est le modele du veau d’or.

     

    Le peuple cherché à remplacer Moïse il avait besoin d’un intermédiaire entre eux et Dieu.

     

    Chercher un intermédiaire capable d’amener la lumière.

     

     

     

     

    Il y a ceux qui  cherchent un intermédiaire conforme a l’ensemble commun pour ne pas paraître archaïques. Ils suivent le mot d’ordre du monde, selon lequel les règles doivent être assouplies, les traditions abandonnées, la Torah ces lois et ces commandements  dépassés  pourvu qu’on adhère au soi-disant « esprit du temps ». Ils sont prêts à vendre temporairement Dieu et leurs âmes en entrainant les autres dans le péché. S’il reniait ouvertement leur croyance, ils perdraient leurs relations avec le milieu croyant.

     

    Mais la révélation de cette parasha tient dans le sens que nous devons chercher la lumière du messie pour réanimer notre âme en lui offrant notre part pour venir s’attacher à lui.

    Moïse demandé à être accompagné par un ange   c’est la mission prophétique qu’il nous donne:  « Après que le messie soit mort son Esprit viendra en nous pour nous conduire ».

     

    Moïse devient éblouissant son visage est devenu rayonnant car l’Esprit est venu habiter en lui  c’est pourquoi il doit porter un voile dans le monde mais devant Dieu il ôte car la présence divine en lui aime à se rapprocher de Dieu mais dans ce monde la présence divine se couvre.

    C’est ce que Moïse prophétisa  que tous soient personnellement conduits par la lumière du messie. Pour que chacun puisse éclairer le monde.

     

    C’est ainsi qu’un conducteur ayant reçu la lumière doit transmettre la lumière aux autres  tels est l’esprit prophétique de cette parasha.

    Ainsi notre conducteur Moïse nous guide vers la lumière de Yeshoua.

     

    Car lorsque l’on reçois la lumière c’est qu’on est enfin arrivé au bout de notre histoire sur terre notre  âme est complète revêtue de lumière qui est le signe que Dieu nous voit de son ciel. Nous éclairons le monde comme des milliers de lucioles qui éclaire ce monde de ténèbres. 

    On parvient à recevoir cette lumière en ayant choisi des guides qui nous conduisent vers la révélation du messie par la Torah car c’est la seule façon unique qui nous garde sur le chemin de la vérité et par le consentement d’être engagé par l’étude de la Torah qui nous instruit sur chaque fête biblique sur chaque shabbat car cet engagement  détruit tous les veaux d‘or que l’on a suivi, toutes les doctrines des religions auxquelles ont a eu part.

     

    L’Esprit de Dieu vient que si Il trouve une maison intérieure propre vider de toutes idoles chrétiennes et autres.

    Cette parasha s’ouvre à notre âme et nous révèle sa lumière  si on lui offre notre part par un réel repentir.

     

    Yeshoua est venu pour nous pardonner nos péchés c’est cela que Moïse prophétisa quand il demande le nom de la divinité que Dieu doit lui envoyer.

    L’Eternel dit lui dit:

    Son nom est miséricorde, lent à la colère riche en bonté  et en fidélité qui garde son amour qui pardonne les péchés. Le nom de Yeshoua lui est révélé c’est pourquoi Dieu dira à Moïse : Que ce peuple ne s’associe jamais avec les religions du monde. « Tu ne feras pas cuire un chevreau dans le lait de sa mère ». ne  mélangez pas le lait avec la viande ne vous mélangez pas avec ceux qui sont encore a boire du lait  dans ces églises à l’esprit du monde.

    Car l’alliance de Dieu est pour ceux qui mangent de la nourriture solide. N’allez pas vers ceux qui mélangent mais aller vers ceux qui respectent mes enseignements.

    Prenez garde de ceux qui croient marcher dans la lumière ne soient ténèbres.

     

    La lumière qui émane de Yeshoua est la vraie lumière qui éclaire le monde. 

     

    Jean 1:9

    Cette lumière était la véritable lumière, qui en venant dans le monde, éclaire tout homme.

     

    1 Thessalonicien 5 : 5 à 7

    Vous êtes tous des enfants de la lumière et des enfants du jour. Nous ne sommes point de la nuit ni des ténèbres. Ne dormons donc point comme les autres, mais veillons et soyons sobres. Car ceux qui dorment dorment la nuit, et ceux qui s'enivrent s'enivrent la nuit. 

     

     

    C’est par le repentir  et la foi en la vérité que l’on reçoit cette lumière qui élève spirituellement le croyant plus haut que ne l’était son niveau avant d’avoir péché.

    Le besoin est de revenir à Dieu, par l’intermédiaire de Yeshoua  et d’atteindre à nouveau les hauteurs de l’Esprit pour recevoir sa lumière .

    Tous les croyants sont liés les uns aux autres. Et la lumière de ceux qui reviennent à leur source atteindra ceux qu’ils ont induits à pécher. Dieu répondra à cela avec compassion et miséricorde et bonté.

     

    Cette lumière qui émane de nous n’est pas visible à l’oeil nu mais visible par les âmes et par Dieu. Nous avons comme un voile qui cache cette lumière afin que les ténèbres ne  voient pas.

     

    Jean 1:5

    Et la lumière luit dans les ténèbres; et les ténèbres ne l'ont pas comprise.

     

    2 Corinthiens 4:6

     

    Car Dieu qui a dit que la lumière resplendît des ténèbres, est celui qui a relui dans nos cœurs, pour manifester la connaissance de la gloire de Dieu qui se trouve en Yeshoua.

     

     

    Shabbat shalom 

     

     

    Lecture de la parasha: Exode: Chapitre 30 verset 11 à chapitre 34 verset 35.

    Lecture de la haftarah: 1 Rois: Chapitre 18 verset 1 à chapitre 20 verset 39.

    Lecture messianique: Luc: Chapitre11 verset 33 à 54.

    Mathieu: Chapitre 5 verset 13 à 20 .1 Thessaloniciens: Chapitre 5 verset 4 à 8.

     

     

     

    Lydia.B

     

      

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :