• Parasha du samedi 28 juillet 2018. Parasha Vaet'hanane.

    Parasha du samedi 28 juillet 2018. Parasha Vaet'hanane.

    Profession de foi.

     

    Cette parasha est une profession de foi, c’est l’annonce pour le temps messianique.

    Moïse dit : en ce temps j’implorai l’Eternel  de me laisser passer le Jourdain mais ce fut la décision de Dieu que je n’y entre pas car cela serait préférable pour vous. 

    Moïse fit ces recommandations.(traduit)

    Maintenant donc écoutez les paroles de la loi que  je vous enseigne pour les pratiquer, ne changez rien à la loi.

    Et même après que vous aurez passé le Jourdain  ne vous laissez pas piéger par ce qui vous semblera bien mais qui ne l’est pas aux yeux de l’Eternel.

    Je vous livre maintenant les paroles qui révèlent comment discerner les faux messies qui viendront, car dans un temps où vous aurez passé le Jourdain, il y aura  beaucoup de divinités qui s’approcheront de vous pour vous détourner de Dieu.

    Partout dans tous les lieux du monde où sera révélé le messie il y aura de même le faux messie. Et ce que je vous dis maintenant vous servira de discernent pour ne pas vous tromper. Partout dans les lieux où vous irez  où vous verrez la représentation du messie que ce soit en bois en fer ou autres matières sculptés,  dessiner (filmé),  moulé en médaille  et aussi des autres représentations qui n’ont pas l’aspect d’un être humain comme la lune, le soleil, ou une représentation d’animaux ou bien même un symbole  ce sera cela qui vous servira de signe  pour discerner le Messie.

     

     Car Dieu a interdit les représentations qui représentent le Messie sur la terre aucun visage ne doit le représenter  ceci est un ordre de Dieu pour que vous ne vous trompiez pas et que votre profession de foi soit gardée intacte.

     

    Moïse leur dit.

    Surtout n’oubliez jamais de transmettre cette profession de foi à vos enfants qui eux-même là transmettront à leurs enfants jusqu’à perpétuité.

     

     

     

    Cette parasha c’est le dévoilement du messie à l’état d’être humain.

    Dieu a donner à l’humanité l’être créé à son image et semblable à l’homme terrestre, c’est la transformation de l’être divin en être humain qui nous est offert pour faire de nous la transformation inverse nous qui somme être humain nous devons nous transformer en être portant le divin. 

    Car c’est par le processus de la transformation que Dieu révèle la création du monde. 

    Dès le début de la création Dieu créa: Les cieux, la terre, l’eau, la lumière, les végétaux, les étoiles, le soleil, la lune, les animaux, l’homme.

     

    Ces dix créations ont transformé le tohu bohu en une terre parfaite. Le chiffre 10 en calcul Hébraïque c’est le symbole de la perfection, de la transformation  alors nous est donné le moyen de nous perfectionner, nous transformer par la pratique des 10 commandements. 

     

    Même si notre connaissance sur les mondes supérieurs restes inaccessibles il est certain que la puissance  des 10 commandements  est liée  à la perfection du monde. Et si la connaissance reste voilée à la plupart des humains c’est par Yeshoua que nous est donné L’Esprit de comprendre ces mystères cachés.

     

    Les 10 commandements définissent les qualités de la perfection que nous devons atteindre pour être saint. 

    Ce n’est pas à notre portée de tous comprendre mais c’est à notre porté de suivre les commandements.

     

    Notre parasha Vaet’ hanane  qui veut dire implorait l’Eternel  nous enseigne que nous devons supplier Dieu pour  qu’Il nous aide à entendre sa voix pour qu’il nous aide à nous transformer en être crée à  son image comme Yeshoua.

     Yeshoua c’est l’alliance que Dieu a faite avec nous pour que nous acceptions la Torah qui nous sanctifie. C’est la voix qui se fait entendre si on s’engage  par notre profession de foi.

     

    Moïse leur annonce que dans les générations de l’exil viendront les faux messies  et que leur seule force se trouvera dans leur profession de foi car l’alliance sera pour tous les habitants de la terre encore vivant.

    En ce temps Dieu parlera à l’homme et il vivra. La voix de Dieu s’entendra par la bouche du messie et ceux qui garderont les paroles avec crainte et loyauté alors ils seront heureux eux et leurs enfants ils seront sauvés.

     

     

    Faite ce qui est juste et agréable à Dieu et vous serez heureux maintenant et pour l’Eternité.

     

    « Quoique que vos ancêtres ont pu se tromper  en suivant les mauvaises voies,  quand vous vous aurez  entendu Sa voix  détruisez tous les autels  les représentations de dieu et leurs symboles qui le représentent c’est le serment que Dieu fait avec nous.  

    Tu observeras donc la loi que je t’ordonne aujourd’hui ».

     

    Le verset le confirme  5:23 ou 5 :20 Selon version:

    « Or  quand vous eûtes entendu cette voix sortir du milieu des ténèbres ».

     

    Tandis que l’Eternel était entrain de donner les 10 paroles de la loi à Moïse dans la montagne, le peuple a entendu une autre voix qui sortait des ténèbres, et il firent le veau d’or. 

     

    C’est là  le problème ! Quelle voix ont'-ils entendu ? Quelle voix avons nous entendu ?  La voix qui dit que la loi, les commandements  et  le shabbat  qui est le commandement des commandements sont des ordres de Dieu ? Ou bien la voix qui dit que la loi est abolie est que le shabbat est aboli ?

     

    La séduction de la terre est venu par la voix qui sort du milieu des ténèbres car elle leur fait entendre ce qui veulent entendre, la liberté de vivre comme ils veulent, vivre suivant le code social qui les entourent, vivre la foi qui leur plaît. Un shabbat du dimanche qui les arrangent.

    Mais Dieu se révèle à ceux qui ne cherchent pas leur intérêt mais à ceux qui veulent plaire qu’à Dieu.

     

     

    La voix de Yeshoua c’est la voix qui parle des commandements:

    1 Jean 2:1à 6

    Mes enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Mais si quelqu'un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, c’est  le messie Yeshoua le maitre. Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier.

     

    Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l'avons connu. Celui qui dit: Je l'ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n'est point en lui. Mais celui qui garde sa parole, l'amour de Dieu est véritablement parfait en lui: par là nous savons que nous sommes en lui. Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même.

     

    Moïse leur donna la profession de foi afin qu’ils vivent:

    La profession de foi nous est donnée par la prière dite dans cette parasha;

     

    ÈCOUTE Ô ISRAËL  L’ETERNEL EST UN !

    TU AIMERAS L’ETERNEL TON DIEU DE TOUT TON COEUR DE TOUTE TA FORCE ET DE TOUTE TON ÂME.

    CES PAROLES QUE JE TE DONNE AUJOURD'HUI SERONT GRAVÈES DANS TON COEUR.

    TU  LES ENSEIGNERAS A TES ENFANTS, TU EN PARLERAS QUAND TU SERAS DANS TA MAISON ET QUAND TU SERAS DEHORS, EN TE COUCHANT ET EN  TE LEVANT.

    TU LES ATTACHERAS COMME UN SIGNE SUR TON BRAS ET ELLE SERONT COMME UN FRONTAUX ENTRE TES YEUX.

    TU LES ECRIRAS SUR LES LINTEAUX DE TES PORTES. 

     

     

     

    Shabbat shalom 

     

     

     

    Lecture de la parasha : Deutéronome : Chapitre 3 verset 23 à chapitre 7 verset 11.

    Lecture de la haftarah : Esaïe : Chapitre 40 verset 1 à 26.

    Lecture messianique : 1 Jean : Chapitre 2 verset 1 à 29.

     

     

    L.B

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :