• Parasha du samedi 20 juillet 2019 : Parasha Balak : 40.

    Gros problème !

     

     

     

    Parasha Balak.

     

    Le problème avec des parasha comme ça, c’est qu’il y a tellement d’enseignements à comprendre qu’on pourrait passer à coté de celle dont Dieu veut nous instruire personnellement;

     

    *Je vous prie de m’excuser du contenu peu arrangé qu’il y a en deuxième parti du message que j’ai du intégrer en dernière minute faute que je ne voulais pas l’écrire. Puisse être en bénédiction pour ceux qui seront concernés.

     

    Première partie.

     

    La question qui se pose : Mais pourquoi le peuple fait une halte à Moab?

     

    Tout le mal commence par le mal.

    Mieux vaut ne pas aller à la rencontre du mal.

     

    Le mal sorti de satan par son orgueil démesuré depuis la séparation entre Dieu et lui qui s’est vu orchestrer des peuplades qui l’on suivi.

    Depuis le début de la création, s’est levé le mal de Caïn à Ismaël en passant par Esaü, Balak, Amalek…,Haman…………Hitler.

    Comme une entité cosmique qui s’élève toujours contre Israël. 

    L’archétype du mal qui veut détruire le peuple de Dieu. Chaque génération aura eu son persécuteur!

     Cette dualité en fait ne sera au final qu’une grande victoire! qui permettra à Dieu la réunification d’une réconciliation par le Messie Yeshoua.

    Mais comme le souligne la parasha par Bilaam qui entrevoit le Messie réunifier toutes les âmes vers Dieu d’Israel: Il dit aussi je vois mais ce n’est pas encore son temps.

    Dieu voulait nous avertir que nous serions toujours attaqués par les démons au service de satan, car notre mission terrestre étant de transformer le mal en bien, c’est pourquoi Dieu nous à donner le libre arbitre qui nous servira soit à bouleversé tout ce qui est maléfique, soit on ne fait rien et notre passage sur terre n’aura servi à rien.

     

    Chaque personne peut suivre le chemin qu’elle désire, l’intelligence et le discernement nous ont été donné pour faire le bon choix; a l’exemple de l’ânesse qui ne fut pas plus intelligente qu’un humain pour comprendre que ce n’était pas le chemin à prendre.

    Notre libre arbitre consiste simplement à avoir la foi en Dieu en poursuivant notre parcours en luttant contre les forces du mal par la révélation du Messie Yeshoua qui donne au monde l’épée de l’Esprit qui révèle la Torah. Car la Torah fut donnée à Israel pour annuler les forces du mal.

     

    Le dévoilement du Messie ne peut se faire qu’au travers de la Torah car la dualité contre le bien et le mal sera accru depuis la naissance du Messie qui dès sa naissance sera persécuté et persécutera les croyants  cette entité prendra la forme de plusieurs antechrists qui se présenteront comme le messie, et la seule façon de démasquer la supercherie sera de voir si ce messie enseignera à suivre la Torah, les shabbat, et les fêtes dites « les fêtes juives ».

    Alors ont reconnaitra les chercheurs de Dieu, les chercheurs de vérité avec humilité et amour.

     

    *

    Deuxième partie.

     

    La parasha cite Balak roi de Moab qui se paie le luxe des services d’un prophète des nations nommé Bilaam ( Balaam) pour maudire Israël.

     

    En y regardant de plus prés ce Balak fut un grand idolâtre du culte de Baal -Péor qui n’est autre qu’un démon ayant autorité sur la bassesse humaine.

    Baal -Péor divinité de la fécondité financière. Chez les moabites ses adeptes pratiquaient la débauche.

    Les services que vendaient ce démon quand il maudissait emmener l’appauvrissement des personnes citées, sinon ses services leur octroyaient la richesse.

     

    Sachant utiliser les formules créatrices il prononçait tout son oracle en utilisant une partie de sa connaissance hébraïque:

    HISHTATDLOUTH  pour l’élévation de la richesse et  HADALA pour l’appauvrissement.

     

    Ces paroles qui semblent n’atteindre qu’un simple intérêt matériel sont en fait des paroles pour atteindre ce qui est spirituel, la malédiction que profèrent ces adeptes étaient pour l’appauvrissement spirituel pour que les personnes ne puissent pas recevoir la vérité sur la Torah.

     

    Mais pour combattre ce gros problème il faut aller chercher à la source; qui est ce BAAL péor qui sévit depuis la nuit des temps et comment il maudit les peuples.

     

    Ces baals sont en fait des  démons de  la souche la plus horrible qui soit .

    Le nom que cache baal Péor c’est « crepinus »

    Ce dangereux crépinus c’est le dieu ( ne pas rire! ) « des flatulences ».

    Rachi nous a laissé un commentaire à son sujet disant que ses adeptes pour obtenir leur demande devaient : je reprends les termes de Rachi ( déféquer  et flatuler devant ce démon.

     

    L’histoire nous démontre que malheureusement ce crepinus n’est pas une absurdité qui porte à rire mais beaucoup d’illustrations surtout du Moyen Äge dessinent ses cultes à Baal Péor plus connu sous le nom de Belphégor en train de pratiquer leurs ordures.

     

    Mais que vient faire ce Baal Péor dans notre parasha Balak ?

    Si pour demander l’affaiblissement d’un peuple il fallait pratiquer ce genre de chose qui semble absurde, nous apprenons par ce biais que ce culte n’est autre que le culte des sadomasochistes.

     

    La preuve en fut quand le pouvoir hitlérien avec ses principaux dirigeants s’adonnaient à ces pratiques ont obtenu le pouvoir. 

    Un rapport public fut établi sur ses pratiques dans le reich.

     

    Le processus d’Hitler fut  qu’il engagea dès son arrivé au pouvoir le 1 avril 1933, le boycotte de tous les secteurs financiers des Juifs puis s’en suivit par la spoliation de tous leurs biens.

    On retrouve ici le culte de Baal péor.

    Prosternation devant le démon par la pratique de la déchéance humaine pour obtenir l’appauvrissement des Juifs.

     

    Aujourd’hui les personnages illustrant les sado -masochistes prennent leur source  dans les  tribunes nazies. 

     

    Les séances sado-maso portent toutes une connotation nazie, avec pour la plupart des  déguisements hitlériens.

     

    On reconnaît là que l’histoire continue dans la même démarche que les siècles depuis Moïse nous fait comprendre que les persécuteurs du peuple sont toujours associés à ce culte.

     

     

    Les pratiques sexuelles liées à la débauche sont transmises par les partenaires, ou par des liens parentaux;

    Ses liens qui entraînent l’appauvrissement spirituel et matériel dont on osent pas parler sont de très puissants liens antisémites qui empêchent l’avancement vers Dieu.

     

    Mais pour nous aujourd’hui à cette veille de 3 semaines de jugement divin à partir de vendredi soir dès l’entrée du shabbat  et durant 3 semaines selon le calendrier hébraïque jusqu’aux 9 av durant ces jours,  nous devons nous repentir de toutes nos mauvaises actions.

     

    Ce message difficile à écrire puisse être d’une grande bénédiction pour tous ceux qui ont hérité, attrapé ou pratiqué ces choses et être libéré par leurs repentances.

     

     

     

    Puissions-nous être des messagers de bénédictions des bouches qui annoncent le pardon et la repentance, et la Torah qui changent la malédiction en bénédiction.

     

     

     

    Lecture de la parasha ; Nombres; Chapitre 22 verset 2 à chapitre 25 verset 9.

    Lecture de la haftarah: Michée : Chapitre 5 verset 6 (7) à chapitre 6 verset 8.

    Lecture messianique ;  2 Pierre : Chapitre 2 verset 1 à 22. Apocalypse; 2 :14 à 16.

     

     

    Shabbat shalom

     

    L.B

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :