• Parasha du samedi 2 septembre 2017.

    La beauté.

     

     

    La parasha KI TÉTSÉ va encore nous dévoilé une petite part de son mystère, comme une lettre d’amour.

    La parasha KI TÉSTÉ  fait parti des parasha ou il y a le plus de lois.  Il y en a en tout 74.

    Toujours dans ce mois d’eloul le mois de la réparation nous lisons que beaucoup de ces lois nous instruisent sur la loyauté.  Le Seigneur insiste sur ce comportement  de loyauté les uns envers les autres.

    Donc sur ce sujet   examinons notre comportement vis avis des autres personnes que nous côtoyons et faisons téchouva devant toutes nos faiblesses qui domine notre déloyauté.

     

     

    La parasha commence par ces versets:

    Lorsque tu iras à la guerre contre tes ennemis, si l'Eternel les livre entre tes mains, et que tu leur fasses des prisonniers, peut-être verras-tu parmi les captives une femme belle de figure, et auras-tu le désir de la prendre pour femme. Alors tu l'amèneras dans l'intérieur de ta maison. Elle se rasera la tête et se fera les ongles, elle quittera les vêtements qu'elle portait quand elle a été prise, elle demeurera dans ta maison, et elle pleurera son père et sa mère pendant un mois. Après cela, tu iras vers elle, tu l'auras en ta possession, et elle sera ta femme. 

     

    Toujours selon nos maitres les enseignants de la torah, le début du texte décrypter selon son origine, décris celui qui part a la guerre comme étant un grand tsadik, un grand homme de Dieu, un HOMME portant sur lui la marque divine.

     

    Donc ce verset nous ne pouvons pas nous l' approprier mais le lire : « Quand l’HOMME que Dieu a choisi d’envoyé a la guerre. »

     

    La suite du verset dit: Peut-être verras-tu parmi les captives une femme belle de figure, et auras-tu le désir de la prendre pour femme. 

     

    Dans le sens profond de ce verset il décrit: Une femme de belle figure comme voulant dire une belle âme, une beauté intérieure qui illumine le visage en sorte de voir que c’est une âme perdu qui aspire réunir son âme avec Dieu .

     

    Puis:  Va vers elle afin d’en faire ta femme qu’elle se sépare de son passé qu’elle fasse téchouva sur ces pratiques du monde  et  de ses religiosité.

     

    Si cette parasha  aux 74 lois ce mélange avec l’histoire de cette femme ce n’est que pour nous rappeler d’ou on vient et ou on va.

     

    C’est le temps de faire un tri de laisser nos anciennes pratiques religieuses auquel ont est resté accroché et nos tendances égoïste resté encore enfouies.

    On ne peut plus avancer avec Dieu si on joue double jeu.

     

     Il faut rompre définitivement tous les contrats avec nos captivités religieuses plus rien de ce qui vient de notre ancienne vie d’église  ne doit continuer a nous rendre captif,  c’est encore un rappel en ce mois avant Roch Hashana de renoncé a toutes ces pratiques dans nos ancienne  vie du parfait chrétien  plus de racine ne doit subsister  nos souillures doit être porté hors du camps, afin d’effacer complètement tous souvenir d’Amalek.

     

    La révélation de cette parasha trouve sa réponse dans la lecture de la haftarah.

    L’Eternel envoie le Roi Yeshoua chercher SES fiancées. Il part a la guerre pour conquérir son âme car elle resté captive d’un autre dieux. 

     

    Il voit des belles âmes. Il vient chercher celles qui veulent blanchir leur robe; celles qui ont la lumière allumé avec de  l’huile dans leur lampe,  Il vient voir celles qui sont prêtent.

    Il y a encore des âmes captivent de leur ancien époux d’église .

    Ces belles âmes Yeshoua les voit, Il vient en guerre contre tous les esprits religieux qui font la guerre a l’âme.

    Il vient les délivrer de leur captivité pour qu’elles laissent tomber leur vêtement religieux .

    Yeshoua vient comme un fiancé purifié ses belles âmes pour en faire SA fiancé.  Ces belles âmes Il les repères car Il voit dans leur coeur l’amour d’Israël ,  car ses âmes elles viennent de loin elles appartenaient a Israël mais elles se sont perdu parmi les nations elles se sont rendu impurs par leurs pratiques  religieuses.

    Quel temps extraordinaire le Seigneur nous donne en cette fin d’année,  des retrouvailles pour les âmes encore un peu éloigné.  Nous sommes les fiancées du Seigneur  ce que Dieu nous demande pour cette parasha  de rompre nos anciennes alliances de les écrire sur papier de les signé comme on signe un papier de divorce  par loyauté envers Yeshoua.  Appliquer les lois de la torah chaque jour de notre vie, car la secret de la vie se trouve dans les lois de la torah  car ce que l’on fait sur la terre s’inscrit dans la ciel et ce que l’on rompt sur la terre se rompt dans le ciel . C’est pourquoi seule la torah a le pouvoir de nous libéré de la captivité sur la terre en faisant ce qui est juste devant le Seigneur Yeshoua.

     

    Haftarah Esaïe 54: 4  à 10

     

    Ne crains pas, car tu ne seras point confondue; Ne rougis pas, car tu ne seras pas déshonorée; Mais tu oublieras la honte de ta jeunesse, Et tu ne te souviendras plus de l'opprobre de ton veuvage.

     

    Car ton créateur est ton époux: L'Eternel des armées est son nom; Et ton rédempteur est le Saint d'Israël: Il se nomme Dieu de toute la terre;

     

    Car l'Eternel te rappelle comme une femme délaissée et au coeur attristé, Comme une épouse de la jeunesse qui a été répudiée, dit ton Dieu.

     

    Quelques instants je t'avais abandonnée, Mais avec une grande affection je t'accueillerai;

     

    Dans un instant de colère, je t'avais un moment dérobé ma face, Mais avec un amour éternel j'aurai compassion de toi, Dit ton rédempteur, l’Eternel.Car tu te répandras à droite et à gauche; Ta postérité envahira des nations, Et peuplera des villes désertes.

     

     

    Psaume 45:10-17

    Ecoute, ma fille, vois, et prête l'oreille; Oublie ton peuple et la maison de ton père.…

     

    Osée 2:19,20

    Je serai ton fiancé pour toujours; je serai ton fiancé par la justice, la droiture, la grâce et la miséricorde;…

     

     Cantique :6:1,2,3.

    Où est allé ton bien-aimé, O la plus belle des femmes? De quel côté ton bien-aimé s'est-il dirigé? Nous le chercherons avec toi.

     

    Mon bien-aimé est descendu à son jardin, Au parterre d'aromates, Pour faire paître son troupeau dans les jardins, Et pour cueillir des lis.

     

    Je suis à mon bien-aimé, et mon bien-aimé est à moi; Il fait paître son troupeau parmi les lis. -

     

     

     

    Préparons nous encore pour ce shabbat en déliant tous nos adultères signons les papiers du divorce de toutes nos anciennes alliances religieuses car l’Eternel  dit :

     Je suis celui qui t’aime.

     

    Shabbat Shalom.

     

     

     

    LYDIA.B


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :