• Parasha du samedi 2 juillet 2016.

    Les explorateurs.

     

     

     

    La parasha et la haftarah ont en commun le fait suivant:

    Envoyer des hommes explorer le pays.

    Dans la parasha  Moïse envoi 12 hommes chefs de leur tribu  .

    Leurs missions étaient uniquement d’aller évaluer le potentiel du lieu et les danger encouru.

    2 hommes revinrent avec une conclusion positive et les 10 autres évaluèrent des conclusions négatives.Le but pour les 12 était donc atteint car chacun est aller voir et a pu donner un compte rendu précis.

     

    Nous avons nous aussi des missions a faire  ,des lieux et des des gens a conquérir. Il est bon d’aller d’abord voir si c’est bon d’y aller ou pas ! De voir si il y a du bon fruit en perpective .Car  certaines personnes qui ont voulu apporter la vérité sur Dieu de la Torah, mais  n’ont pas évalué la mission ont échoué,  perdu du temps et sont revenu blessé, épuisé et découragé, cela n’était pas ce que Dieu leur avait demandé .

    Dieu nous demande de transmettre Sa torah pour se faire connaitre au monde,mais il nous demande avant de partir vers quelqu’un d’évaluer les risques afin de prendre les mesures nécessaires et les armes adéquates pour faire du bon travail.

     

    Parfois on pense faire bien mais on fait mal.Partir a l’aveuglette c’est aller directement dans les problèmes.

    Si  on a pas pris en compte ce que Dieu nous demandait «  Y retourner ou pas ».

    Telle est la première mission des explorateurs que nous sommes, car aller rencontrer des personnes dont la conséquence sera une charge trop lourde se terminera par un échec pour la personne et pour nous même.  Si l’on ne sent pas d’y retourner il vaut mieux ne pas le faire et laisser Dieu envoyer des autres personnes plus compétente je dirai que quand ce cas se pressante c’est que la personne a  besoin de grosse délivrance, des géants  sont la il faut donc des personnes pratiquant la délivrance .

    Ou bien se sentir capable et alors il faut combattre ces géants avec force et autorité  se mettre a l’abri du très haut  et se sentir capable de mettre a terre les ennemis.

     

    Dans la parasha  on lie aussi que les enfants d’Israël  coupèrent une branche de raisin qu’ils portèrent a l’aide d’un bâton .

    Un gage une preuve visuelle.

    Le symbole de ce rapport était le bâton qui portait la grappe de raisin énorme.

    Le bâton symbole d’autorité et la grappe la puissance de Yeshoua.

    L’Esprit et la puissance que nous donne Yeshoua . 

     

    Dans la haftarah  les 2 espions  devaient eux aussi évaluer l’attaque  de la vile ,mis ils furent aidé par une prostituée et la c’est elle qui demande un signe de vérité (Un gage visuel) afin qu’au jour de l’attaque elle puise être sauvé,  les espions lui dirent tu mettras en cordon rouge accroché a ta fenêtre ce sera le signe que l’on reconnaîtra  lors de l’attaque et tu se sera sauvé toi et ta famille.

    Cette marque est celle de Yeshoua .

    Nous avons un vrai défi conquérir les villes, les maisons, les lieux et les âmes . Car le monde est rempli d’esprits rebelles ,et nous devons apporter la sainteté la ou nous allons. 

    Nous avons l’encouragement de Yeshoua pour avoir été préalablement exploré le lieu.

     

     

    Maintenant Il nous donne la stratégie de guerre qu’il faut employer, car le Saint Esprit a été donné a ceux qui croient en lui,nous possédons la force, l’autorité et la puissance pour détruire tout les géants qui sont sur notre chemin, car nous avons le bâton de l’autorité et les fruits de la puissance notre pouvoir est dans nos bouches notre arme la plus sophistiquée c’est notre parole et notre connaissances de la Torah.

    Car  dans les villes il y a des  perdus « prostituées » qui  ont besoin de liberté et si et seulement si  ils nous reconnaissent  comme des envoyés de Dieu  nous devons les libérer des chaines de satan et leur donné la marque du cordon rouge qui leur donnera l’immunité devant l’adversaire et ils pourront être sauvé ainsi que leur famille.  Mais si nous voyons pendant notre mission d’explorateur qu’ils ne nous reconnaissent pas surtout ne pas insister et se retirer au plus vite car le secteur devient dangereux . Agissons comme des travailleurs intelligents et non pas comme des amateurs.Afin qu’ont ne deviennent pas des proies.Seulement si l’Eternel nous montre qu’il est favorable d’y aller.

     

    L’orgueil de l’évangélisation est le plus grand danger pour un croyant .Et les dégâts sont considérable dans les milieux ou l’évangélisation est prêché continuellement .

    Mathieu 10 :16

    Voici je vous envoie comme des brebis au milieu des loups.Soyez donc prudents comme les serpents,et simples comme les colombes.

     

    Marc 6:7à13

    Alors il appela les douze, et il commença à les envoyer deux à deux, en leur donnant pouvoir sur les esprits impurs. Il leur prescrivit de ne rien prendre pour le voyage, si ce n'est un bâton; de n'avoir ni pain, ni sac, ni monnaie dans la ceinture; de chausser des sandales, et de ne pas revêtir deux tuniques. Puis il leur dit: Dans quelque maison que vous entriez, restez-y jusqu'à ce que vous partiez de ce lieu. Et, s'il y a quelque part des gens qui ne vous reçoivent ni ne vous écoutent, retirez-vous de là, et secouez la poussière de vos pieds, afin que cela leur serve de témoignage. Ils partirent, et ils prêchèrent la repentance. Ils chassaient beaucoup de démons, et ils oignaient d'huile beaucoup de malades et les guérissaient.

     

    Nous avons certes la mission de guérir, délivrer  mais avant tout la première étape est bien d’évaluer les risques car ce n’est pas un manque de foi que décider d’aller ou ne pas y aller  mais c’est de l’intelligence et de la sagesse que de  mettre toutes les chances de son coté.

     

    Proverbes4 :5,6.

     

    Acquiers la sagesse, acquiers l'intelligence; N'oublie pas les paroles de ma bouche, et ne t'en détourne pas.

     

    Ne l'abandonne pas, et elle te gardera; Aime-la, et elle te protégera.

     

     

    Mais allons apporter le véritable Messie Yeshoua celui qui ordonne de suivre les commandements et de mettre en pratique ses Shabbats  car celui qui reconnait la puissance et l’autorité du messie celui la reçois le cordon rouge qui sera un signe sur lui qu’il sera sauvé lui et sa famille,Car le repos du Shabbat  est le signe  que nous portons LE GAGE  qui nous donne l’immunité contre la mort.

    La ou on nous ouvre la porte (du coeur) parlons du Dieu d’Israel. 

    Car la garantie que nous donne Yeshoua est comme un gage que nous possédons un signe visible seulement dans notre coeur et satan voyant le signe ne peut pas nous accusé. 

     

     

    Ils nous reconnaitront car nous portons sur nous le cordon bleu des franges des commandements  et la: Nous leur apportons le cordon rouge de Yeshoua  car la vie est dans le sang. 

    Nombres:15:38

    Parlent aux enfants d’Israël qu’ils se fassent une frange au bord de leurs vêtements et qu’ils mettent un cordon bleu sur cette frange.

     

    Yeshoua sans les commandements n’est pas le vrai messie.

    Comme dans notre corps le sang circule dans nos veines bleu et dans d’autres veines il  est rouge, l’un sans l’autre c’est la mort l’un avec l’autre c’est la vie.

    (La circulation  du sang dans notre corps est essentielle ,le retour veineux ,veines rouge et veines bleu assure notre oxygène pour tout notre système vitale.

    Le gage du cordon bleu des commandements et du cordon rouge de Yeshoua  assure notre oxygène  pour notre âme.)

     

    Lydia.B

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :