• Parasha du samedi 18 février 2017.

    Les mains levés.

     

     

    Cette parasha commence avec Jethro le beau père de Moïse.

    Jethro est un non juif, il est un homme religieux idolâtre  et de plus un homme de renom.  Il est le symbole de l’église du monde.

    Juste avant l’épisode de Jethro nous avons lu le passage d’Amalek.

    Amalek  dans son étymologie indique l’autre dieux, c’est a dire on dirai Dieu mais ce n’est pas lui, il ressemble a Dieu mais ce n’est pas lui.

     Amalek veut dire ,doute ,confusion, celui qui cache.

    Un peu comme un fruit derrière a coque,  la coque ou l’écorce  cache le fruit.Il faut casser la coque pour découvrir le bon fruit.

    Il faut casser ce Amalek qui cache le vrai Dieu celui qui tente de cacher la vérité depuis toujours. Il se met en avant pour piégé l’église.

     

     

    Moïse, Aaron Josué, Hur et les combattants sortirent combattre Amalek .

    Moïse élevait les deux mains (selon la vrai version car dans les versions bibliques chrétiennes c’est écrit la main). Moïse élevait les deux mains, quand il élevait les deux mains Israël était fort et quand il baissé les deux mains c’est Amalek qui gagnait .

     

    L’Eternel nous avertit  qu’il y aura la guerre d’Amalek de génération en génération.

    Donc si nous même nous ne menons pas la guerre contre Amalek nous resterons toujours  avec un beau fruit dans les mains sans jamais pouvoir y gouter.

     

    Les mains de Moïse c’est la puissance  elle nous révèle la véritable identité du Seigneur c’est la puissance de la torah en Yeshoua.

    Les mains portent les dix commandements sur chacun des doigts, et chacune des deux paumes des mains porte la trace du sang de  Yeshoua.

     

    Cette vision que nous donne cette parasha est la plus grande victoire contre Amalek. 

    Les mains élevaient symbolise les tables de la loi et les mains cloué de Yeshoua sur le bois. 

     

    Devant une telle puissance Amalek ne peut que s’écrouler, devant nous il est brisé, nous gagnons cette guerre car l’ennemi devant  la marque de la torah et de Yeshoua ne peut plus nous tenir dans son mensonge .

    Le fruit est maintenant dévoilé  il nous désaltère et nous nourrit en même temps.

    La deuxième vision de cette parasha  nous dévoile comment a travers l’histoire de Jethro s’annonce le temps messianique.

     

    Jethro l’idolâtre vit ce que Dieu fit au peuple juif et aux égyptiens,  mais il fut convaincu  que le vrai Dieu est le Dieu d’Israël  a cet instant  il leva les mains pour condamner sa fausse croyance(son Amalek) et il bénit Dieu et dit:

    « Béni soit l’Eternel qui nous a délivré de la main des Egyptiens, et de la mains de Pharaon, qui a délivré le peuple de la main des égyptiens. Je reconnais maintenant que l’Eternel est plus grand  que tous les dieux; car la méchanceté des Egyptiens est retombé sur eux ».

    Il met tout de suite en pratique le premier commandement.

     

    C’est ce que nous devrions comprendre dans cette parasha  pour nous même.

    Ce mettre en règle avec le premier commandement.

     

    Jethro se convertit  sur le champs il veut connaitre ce Dieu si puissant qui sauve les malheureux.  Jethro ne fait pas les choses à moitié, c’est un homme entier il n’a par peur  d’être rejeté par son entourage ni il ne craint la moquerie,  ni même son prestige ni sa réputation. 

     Il a vu, il a cru, il est convaincu.

    Et Dieu le béni et le met aussitôt au service, il devient conseiller de Moïse. 

     

    Depuis la sortie d’Egypte le peuple juif n’avait jamais béni l’Eternel, ce fut Jethro le premier,   image qui représente les juifs ne reconnaissant pas le Messie.

    Il faut d’abord que s’accomplisse les écritures il faut que le monde élève les mains avec les symbole de la torah et de Yeshoua sur les mains et quand tous auront été convertit alors le règne du messie se révélera aux Juifs.

     

    Quand l’église élèvera les mains vers Dieu en ayant brisé la force d’Amalek par la seule puissance dans leur mains les tables de la lois gravé avec pour encre le sang de Yeshoua. L’église sera alors vainqueur. Tant que les églises  n’aurons pas bénis le seigneur  les juifs attendrons encore leur messie. Mais le problème c’est comme les choses tardent car l’église et leurs représentant ne veulent pas perdre leur rang social et financier ils ne bougent pas  c’est alors que Dieu permettra a l’ennemi de faire du mal aux habitants de la terre et a la terre elle même.

     

    Cette parasha est un temps pour élever nos mains vers l’Eternel  et forcer cet amalek a lâcher les armes.Nous devons  conquérir ceux qui sont encore sous la confusion de ce jésus Romain qui porte pas la marque des tables de la loi sur ses mains. Nous avons la puissance.

     

    La main du Seigneur était avec eux et un grand nombre de personne se convertissait. Actes 11;21

     

     

     

    Cet Amalek nous fait la guerre car il sait que des l’instant ou le peuple découvrira la vérité  il perdra sa force .

    L’empreinte de Yeshoua  en torah écrite va descendre sur la terre, prééminence de la venue de Yeshoua .

    Amalek fera toujours tout pour empêcher  la révélation de la torah et la révélation de Yeshoua.

     

    Les commandements vont descendre  la victoire c’est pour celui qui vaincra les mains élevaient devant l’adversaire .

     

    Ésaïe 9:6,7 (haftarah complete)

    Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.…

     

     

    Éphésiens 2:14,15

    Car Il est notre paix, lui qui des deux n'en a fait qu'un, et qui a renversé le mur de séparation,

     

    l'inimitié, ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui-même avec les deux un seul homme nouveau, en établissant la paix.

     

     

    Yeshoua annoncé premièrement par la loi est maintenant annoncé dans la chair.

     

     

    La parasha nous révèle d’abord les tables de la loi qui vont descendre  et la haftarah (complète) dans les derniers versets la venue du messie. Il devient clair pour nous de comprendre  Que la torah est Yeshoua les deux ne font qu’un.

    Yeshoua est venu pour la réconciliation du monde.

     

     

     

    Les dix paroles.

     

    I      Tu n’auras pas d’autres dieux.

    II     Tu n’auras pas de représentation des dieux.

    III    Tu ne profaneras pas le nom de Dieu.

    IV    Tu te reposeras le jour du shabbat.

    V     Tu honoreras tes parents.

    VI    Tu ne sera pas adultère.

    VII   Tu n’assassineras pas 

    VIII  Tu ne voleras pas.

    IX    Tu ne diras pas de faux témoignages.

     X    Tu n’envieras personne.

     

     

     

    Ces dix paroles ont une porté de la plus grande importance.

    Quand on a été par exemple  sous l’influence d’une religion il est de première importance de délier tout les symboles lié a cette religion. Les dégâts occasionné par le catholicisme et toute la chrétienté qui a suivit a laissé des traces profondes dans la vie personnelle des individu.  Beaucoup ne peuvent pas en sortir  ou bien vivent des épreuves tout au long de leur vie, suivant le degrés imprégné.  Chaque semaine la parasha nous aide a comprendre, a renoncer, a combattre, se délier,  faire sortir cette amalek de nos vie. 

    -Des fois  c’est dur d’entendre et d’admettre  des choses auquel on a adhéré avec tant de convictions . 

    Donc ce premier commandements cette semaine est a examiner de très près si on sort du système chrétien.

     

    Cette semaine aussi par exemple nous est révélé  les mains. La doctrine chrétienne enseigne a prier les mains jointes ,encore une abomination  c’est un rite ancestrale des plus dangereux.Son origine remonte aux civilisations païennes qui  en adoptant ce geste s’offrait a satan.  Ce geste d’offrande est repris encore actuellement par les bouddhistes le nommant « Anjali-Mudra   en hommage a Bouddha .(s’offrir a bouddha).

     

    Que dire! qui n’a pas fait ce geste pour prier !!! 

     

    Ce shabbat nous invite donc a demander pardon a Dieu pour avoir fait ce geste  renoncer a haute voix  en réalisant de tout son coeur la porté de ce geste,  couper tous les liens qui nous ont enchainer par ce geste et jeter toutes images qui représente ce geste. 

    On fait de même  si on a adorait le faux jésus de l’église.

     

    Profitons aussi de faire des repentances en rapport avec les dix paroles.  Comme cet Amalek qui est le faux Dieu de l’église.La repentance précède la délivrance !!!!!!! 

    C’est cela la vie du croyant, toujours mettre sa vie en règle  devant les lois de la torah. C’est pourquoi les écritures nous enseignes:  Que celui qui regarde a la torah celui la sera heureux dans tous ce qui l’entreprendra. 

     

     

    Si le juste se détourne de la loi, il commet l'iniquité, il mourra à cause de cela.

     

     

    Shabbat shalom

     

     

    Lydia.B

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :