• PARASHA DU SAMEDI 15 OCTOBRE 2016.

    PARASHA DU SAMEDI 15 OCTOBRE 2016.

    Allô ? 

    La parasha Haazinou se nomme communément « ECOUTEZ » mais les sages disent qu’il faudrait dire « PRETEZ L’OREILLE ».Entre ses deux termes existe une différence ECOUTEZ peut être compris comme une action plus  lointaine que PRETEZ L’OREILLE c’est la proximité.

    Cette parasha nous parle d’une vrai proximité avec Dieu.

    Si nous situons ces lectures a l’approche de la fête de SOUCCOT ( les tabernacles ).

    C’est un temps prophétique ou la proximité avec Dieu sera palpable car cela évoque la fin des temps .

     

    Une petite blague que  raconte les rabbins pour cette parasha:

     

    Le premier ministre Israélien  et le président des Etats unis sont a Washington  dans le bureau présidentiel. Le premier ministre Israélien remarque un téléphone un peu spécial sur le bureau il demande au président .C’est quoi ce téléphone ?

    -Le président lui répond: C’est ma ligne direct avec Dieu !

    -Le ministre lui dit :-Puis- je s’il vous plait l’utiliser.

    -Le président lui dit  bien sur !

    Le ministre pris le téléphone et engagea une très longue conversation avec Dieu. A la fin de la conversation il insista pour payer  la note du téléphone. Le président lui dit ça fera

     100 000 dollars . D’accord dit le ministre.

    Quelques mois plus tard  le président des Etats- Unis vint dans le bureau du premier ministre Israélien en Israël . Et remarqua  qu’il y avait un drôle de téléphone, il demanda qu’est ce téléphone, le ministre lui répondit c’est ma ligne privé direct avec Dieu . Le président demanda

     si il pouvait téléphoner, le ministre lui tendit  l’appareil et le président eu une très longue discussion avec Dieu puis il voulu payer la facture ,le ministre lui dit ça fera 1 shekel . Le président étonné lui demanda pourquoi c’était si peu cher .

     Le ministre lui rétorqua  « c’est qu’ici  c’est un appel local . »

     

    Cette blague pour parler de la proximité de Dieu en  Israël

     

    La proximité beaucoup ne la cherche plus  et non pas conscience de l’avoir perdu. Cette parasha  nous avertit de notre éloignement originel .

    Moïse  insiste en autre sur le fait que nous sommes chacun de nous un maillon d’une longue chaine  qui remonte loin dans les siècles nous faisons tous partis d’une longue histoire  depuis le commencement  depuis Abraham dont nous sommes la postérité ,mais nous avons  coupé les liens avec les ancêtres des écritures avec ceux qui était a proximité de Dieu.

    La majorité du monde c’est coupé de Dieu ou bien est aller vers d’autres dieux oubliant le créateur le Dieu D’Israël.Le Dieu d’Abraham, d’Isaac de Jacob.

    Oubliant la torah . Yeshoua étant venu pour réconcilier le monde avec Dieu en pourchassant satan, il a dépouillé toutes les forces démoniaques qui étaient dominatrices de la terre ce temps fut un temps ou la proximité avec Dieu était la plus grande proximité que l’humain est pu connaitre. Mais il fut un autre temps ou ils ont prêtez l’oreille a satan parce qu’ils avaient envie d’écouter le tentateur qui leur promettait une vie sans contrainte sans lois.  Ils sont devenu gras nous dit l’écriture  et l’Eternel c’est détourné d’eux.  Il se sont éloigné  de la proximité du peuple juif en coupant les ponts avec Israël,  du coup la note va être salé .Si cette parasha prophétise la fin des temps  ce temps ou les serviteurs ,les proches de Dieu ont su prêter l’oreille vers Israël  cela ne seront pas concerné car ils seront déjà dans une proximité encore plus proche une proximité que nous ne pouvons même pas imaginé.

     Mais aujourd’hui cette parasha est un avertissement a revenir vers Israël  pour faire corps avec lui. 

    Car n’oublions jamais que c’est a Israël que Dieu a confié les secret de la torah.

     Et si le cantique de Moïse nous met en garde  ,le cantiques des rachetés ne sera que pour les rachetés, ceux qui auront prêté l’oreille quand Yeshoua les a appelé  sur leur ligne direct par le Saint -Esprit. 

     

    Et ils chantent un cantique nouveau devant le trône, et devant les quatre êtres vivants et les vieillards. Et personne ne pouvait apprendre le cantique, si ce n'est les cent quarante-quatre mille, qui avaient été rachetés de la terre. Ce sont ceux qui ne se sont pas souillés avec des femmes, car ils sont vierges; ils suivent l'agneau partout où il va. Ils ont été rachetés d'entre les hommes, comme des prémices pour Dieu et pour l'agneau; et dans leur bouche il ne s'est point trouvé de mensonge, car ils sont irrépréhensibles. 

     

    Ce temps de parasha  pour nous amener directement a SOUCCOT  restons a proximité de Dieu c’est être avec Israel un seul corps , une oreille attentive a Dieu .Ne pas fêter les fêtes dites les fêtes « juives » c’est ne pas être a l’écoute de l’Esprit qui fait sonner a notre oreille l’appel a revenir vers la torah et les consignes d’obéissance.Car les convocations que Dieu donne au moments des fêtes sont des rendez vous que nous devons noter dans notre agenda après avoir répondu a l’appel.

     

    Souccot commence Dimanche soir 16 octobre vers 18h 30.   La fête ce déroule pendant 7 jours ou le commandement est de se fabriquer une cabane  (même la plus simple) en extérieur et d’y manger dedans. La préparation de cette cabane se commence juste après la fin de kippour.  Des branches d’arbres et des feuilles de palmier  des tentures et des décorations sont d’usages.Repas de fêtes a prévoir. Pain et vin , bougies, si l’on peut se procurer le loulav les 4 espèces de végétaux que la bible nous mentionne. 

     

    *Plus d’explications vont suivre.

     

     

    Lydia.b

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :