• Parasha du samedi 10 février 2018.

    Le voyageur. 

     

     

    La parasha Michpatim est la parasha  qui renferme les mystères les plus élevés du royaume de Dieu.

    Michpatim veut dire les lois, les décrets mais de manière cachée c'est pourquoi il est difficile de traduire cette parasha.

    Ce texte nous parle de la justice que nous devons exercer sur terre les uns envers les autres sans discrimination quelconque.

     

    Mais dans le sens totalement spirituel nous pouvons comprendre que cette parasha nous parle de l’évolution qui cache le plus grand des mystères c’est: « le secret des âmes ».

    Les 6000 ans d’errance sur la terre pour réparer la faute originelle afin de retrouver l’Eden pour l’éternité.

     

    Si par un seul  homme le péché est entré dans le monde et par le péché la mort. Est qu’ainsi la mort s’est  étendue sur tous les hommes parce que tous ont péché. Cependant la mort a régné depuis Adam jusqu'à Moïse, même sur ceux qui n'avaient pas péché par une transgression semblable à celle d'Adam, lequel est la figure de celui qui devait venir.

     

    Car comme par la désobéissance d'un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs ainsi la grâce est venu par la justice pour la vie éternelle, par notre Seigneur Yeshoua.

     

    Le péché d’Adam a produit du poison qui  circule depuis toujours dans nos veines.  Ce poison a contaminé la relation directe que nous avions avec Dieu. Notre errance dure depuis 6000  ans  .

    Notre voyage sur terre pour réparer nos fautes par la justice qui sont les lois de la Torah.

    La justice de Dieu est destiné à sanctionner. 

     

    Yeshoua par sa mort  a accompli l’acte  qui a rendu  nos corps libres du péché. Nous avons par la grâce de la justice divine le moyen  de saisir la résurrection de nos âmes. Par la foi en Yeshoua  le moyen d'exercer notre obéissance maintenue à la loi qui nous est proposée par l'Esprit de Dieu la loi devenue une grâce pour nous, nous donne le moyen d'accéder à Dieu. 

     

    Car lorsque nous étions esclaves du péché nous étions libre à l'égard de la justice de Dieu.

     

    Mais maintenant affranchi du péché on est devenu esclave de Dieu par l’obéissance a la loi qui produit en nous  la sanctification pour la fin la vie éternelle.

     

    Car la loi exerce son pouvoir sur l'homme aussi longtemps qu'il vit

    Par la loi nous soumettons nos membres à ce qui est bon et le péché qui habite en nous meurt par notre volonté de suivre la loi du bien les lois de la justice divine.

    Car nos membres luttent sans cesse entre la loi divine et la loi du péché. Le péché perd son pouvoir puisque nous somme sous la grâce.

    La grâce étant l’Esprit de Yeshoua qui vie en nous,  devenant esclave de la justice de Dieu.  Notre sincérité a suivre la loi nous aide a ne plus être esclaves  par nos membres qui étaient livré a l’impureté  et a l’iniquité,  mais maintenant  nous livrons notre corps esclave pour la sainteté . 

     

    Ce corps ayant été nettoyé le Seigneur vient par son Esprit ranimer notre âme pour la vie éternelle. C’est pourquoi il est donné a chacun durant sa vie de faire tout son possible pour retrouver Dieu et renaitre  par l’Esprit afin d’en finir avec cette errance qui  nous met en souffrance sur terre  et parfois  dans des conditions difficiles pour nous faire stopper cette marche sans Dieu.

     

     

     

     

     

    C'est pourquoi notre lutte est bien avec les armes de la loi Seul capable de soumettre la chair à la volonté de Dieu car c'est par la chair que nous sommes  esclave.

    La loi s'accomplit en nous pour recevoir l'Esprit de vie Yeshoua .

    L’Esprit de vie c’est le souffle de Dieu sur nous qui vient ressusciter notre âme afin que nous vivions plus selon la chair mais selon l’esprit. 

    Cette parasha justice de Dieu c’est Yeshoua qui apporte la grâce par sa mort nous donnant de nous conduire selon la justice des commandements.

     

     

     

     

     

    Notre errance c’est pour nous le moyen de réparer le péché qu’Adam  a transmis aux hommes  en laissant penser que nous pouvions nous passer  de Dieu, être comme Dieu. Ce venin qui est toujours en nous a souillé nos âmes .

     

    Le moyen unique que Dieu nous a donné c’est d’enlever  ce venin par l’unique moyen de la sanctification des lois de justice les lois de la Torah. Ainsi nous  adhérons à cette sanctification nous trouvons le moyen de guérir de ce poison dans le sang sachant que l’âme est dans le sang qui circule dans tout notre corps, nous comprenons que les lois divines nous donnent de guérir du poison  qui circule dans tous nos membres sachant que les 613 lois de la Torah correspondent aux 613 membres que composent notre corps,  nous comprenons maintenant que nos corps sont empoisonné du venin du serpent .

     

    Ainsi les écritures nous montrent l’évolution des âmes depuis le commencement qui sont régénérées par les voies de Dieu. C’est pourquoi quand ce fut le temps de Moïse la loi nous fut donné  en vue d’accueillir le seigneur Yeshoua dans un corps propre  guéri du venin du serpent. C’est pourquoi cette parasha a la dimension élevée  nous révèle pourquoi nous devons nous sanctifier par les lois de justice les lois de la Torah qui ont les pouvoirs sur notre corps.  C’est pourquoi un corps non sanctifié par les oeuvres de justice ne peut pas recevoir l’Esprit de vie  Yeshoua. 

    Sans Torah pour sanctifier nos corps aucune illusion à avoir le seigneur Yeshoua ne pourra pas venir demeurer en nous.

     

     

     

    Conclusion simplifiée.

     

    Si par le péché d’Adam nous somme devenu tous pécheurs.  Mais par un seul homme  Yeshoua nous est donnée la grâce de la vie éternelle.  C’est seulement en acceptant de suivre les lois de la Torah seul possibilité que Dieu nous est donné pour  sanctifier nos corps afin de mériter cette grâce pour que l’Esprit de vie puisse venir en nous.

    Le mystère de cette parasha  c’est le mystère de l’iniquité est: que sans Torah le Seigneur ne vient pas,  nos corps  étant sale.

    Ce n’est que seulement après s’être sanctifié par les lois de Dieu que le Seigneur  vient habiter en nous.

     

    Car après avoir nettoyé nos corps  Yeshoua vient  par l’Esprit de vie et plus aucune condamnation ne vient nous accuser.  Yeshoua devient le maitre de notre corps et cela afin que la justice de la loi  soit accompli en nous qui marchons non selon la chair mais selon l’Esprit.

     

    Afin d’en finir avec ce voyage terrestre qui devient de plus en plus difficile. De cet exil loin de Dieu.

     

    Repentons nous donc d’avoir rejeté Dieu et la sanctification par la loi que Dieu nous a donné et revenons chercher  en Lui la vie qui nous conduit à la vie éternelle.

     

     

    La mission de l’homme sera terminé  pour finalisé le Projet de Dieu  pour le grand shabbat !!!

     

     

     

     

    Shabbat shalom 

     

     

    Lecture de la parasha : Exode : Chapitre 21 verset 1 a chapitre 24 verset 18.

    Lecture de la haftarah : Jérémie : Chapitre 34 verset 8 à 22 et chapitre 33 verset 25 ,26.

    Lecture messianique : Romains : Chapitre 5 et chapitre 6.

     

     

     

    Lydia.B  

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :