• Parasha du samedi 1 avril 2017.

    La réparation.

     

    La parasha cette semaine est VAYIKRA qui veut dire « Il appela ».

    Cette parasha sublissime est d’une richesse énorme.

    Son sens exprime la réparation;

    Ce shabbat nous invite a commencé la première parti de la réparation ce shabbat, et nous verrons la deuxième parti la semaine prochaine.

     

    La malédiction qui était tombé sur nous par nos fautes a été en parti effacé car  Dieu nous a fait grâce et nous a fait miséricorde ,mais nous devons réparer.

    Car nous devons quand même renouveler nos actions de grâces pour le pardons de nos péchés.

     

     

    La réparation  en apportant les holocaustes , les oblations, les offrandes volontaires, les offrandes de paix,  les offrandes pour l’expiation, Si cela parait compliqué, en fait ce n’est  que de la repentance.  Car  ainsi a dit le prophete Osée: « Nous compléteront nos sacrifices des taureaux par nos prières. »

     

     

    Si chaque années nous renouvelons a cette parasha la réparation, il faut préciser  qu’il faut pour les nouveaux converti a Yeshoua commencer par faire la réparation d’une façon différente que pour les anciens.

     

     

    La conversion a Yeshoua implique une offrande d’holocauste de notre vie à Yeshoua car Lui a donner sa vie pour nous mais nous nous devons donner notre vie pour lui  c’est notre première offrande. 

    Notre deuxième offrande  est une oblation c’est demander pardon pour avoir péché en ayant vécu sans reconnaitre Yeshoua le vrai fils de Dieu.

    Notre troisième offrande est la repentance pour n’avoir pas mis en pratique les commandements.

    Notre quatrième offrande est notre repentance pour avoir été rebelle à la loi  de la torah.

    Notre cinquième offrande de repentance  pour avoir commis des actes impurs contraires aux lois de Dieu.

     

    Pour les anciens convertis c’est  un peu different.

    Notre première offrande est d’apporter  toujours un peu plus chaque année de nous même  donner une parti de nous pour être utile au Seigneur.

    Notre deuxième offrande est une repentance pour n’avoir pas été toujours fidèle a Yeshoua cette année.

    Notre troisième offrande est une repentance pour avoir failli a l’un des commandements cette année.

    Notre quatrième offrande de repentance  est ne n’avoir pas  examiner la loi faute de connaissance ou par inadvertance.

    Notre cinquième offrande de repentance  pour avoir commis des actes impurs.

     

    Ces pratiques sont essentiels si l’ont vraiment évoluer pour le Seigneur.

     

    Cette parasha est importante dans le sens que ces offrandes volontaires vont libérer beaucoup  de points positifs sur tous les plans de nos vie et celle de nos descendants .Beaucoup de blocages, de maladies,  de situation difficiles pourront certainement  être enlevés.

     Cette parasha est  lié avec la suivante qui permettra d’ôter d’autres chaines  et comprendre le sens plus profond  de la réparation.

     

    La réparation nous est utile pour une chose encore plus grande que les bénédictions terrestres.

    La vision de ces sacrifices qui pour nous est le sacrifice de Yeshoua doit élever notre âme pour se rapprocher de Dieu 

    Tous les symboles décrit dans cette parasha décrivent nos renoncements  de nos mauvais désirs et notre orgueil le sang et la graisse doivent être bruler sur l’autel,  afin que l’ont sacrifie nos penchants négatifs, ainsi nous pourrons nous reprocher de Dieu.

    Tout ces actes de pardon nous offrent la possibilité de nous reprocher de Dieu.

    S’élever  par le biais de nos offrandes pour épurer nos tendances mauvaises pour se rapprocher de notre origine divine. Le processus  du pardon de nos fautes en Yeshoua  est en quelques sorte comme une revirginisation de notre être  en dominant sur le mal  qui dirige nos mauvais penchants. 

    Car notre but  et de s’approcher le plus possible de la  sainteté  qui est la voie unique vers Dieu.

    Vayikhra véhicule  l’idée du travail a effectué dans le temple pour y faire les sacrifices d’animaux qui en hébreux se dit qorban qui veut dire  celui qu’on a approché .

    Celui qu’on a approché est Yeshoua et c’est par lui que l’on s’approche de Dieu c’est notre point de jonction entre Dieu et nous. C’est son sang qui nous élève  car par nos fautes avoué nous pouvons nous élever chaque fois un peu plus pour arriver a nous débarrer de notre négatif pour se rapprocher de Dieu.

     

    Hébreux 10;

    C'est pourquoi le Messie, entrant dans le monde, dit: Tu n'as voulu ni sacrifice ni offrande, Mais tu m'as formé un corps;

     

    6Tu n'as agréé ni holocaustes ni sacrifices pour le péché.

     

    7Alors j'ai dit: Voici, je viens Dans le rouleau du livre il est question de moi Pour faire, ô Dieu, ta volonté.

     

    Et tandis que tout sacrificateur fait chaque jour le service et offre souvent les mêmes sacrifices, qui ne peuvent jamais ôter les péchés, 12lui, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s'est assis pour toujours à la droite de Dieu.

     

    Ainsi en Yeshoua nous avons la possibilité d’être pardonné de nos péché car nos prières ont remplacer les sacrifices.

    Osée 14:3

     Nous compléteront nos sacrifices des taureaux par nos prières. »

     

     

     

    Psaumes 50 Repentance.

     

    1Psaume d'Asaph. Dieu, Dieu, l'Eternel, parle, et convoque la terre, Depuis le soleil levant jusqu'au soleil couchant.

     

    2De Sion, beauté parfaite, Dieu resplendit.

     

    3Il vient, notre Dieu, il ne reste pas en silence; Devant lui est un feu dévorant, Autour de lui une violente tempête.

     

    4Il crie vers les cieux en haut, Et vers la terre, pour juger son peuple:

     

    5Rassemblez-moi mes fidèles, Qui ont fait alliance avec moi par le sacrifice! -

     

    6Et les cieux publieront sa justice, Car c'est Dieu qui est juge. -Pause.

     

    7Ecoute, mon peuple! et je parlerai; Israël! et je t'avertirai. Je suis Dieu, ton Dieu.

     

    8Ce n'est pas pour tes sacrifices que je te fais des reproches; Tes holocaustes sont constamment devant moi.

     

    9Je ne prendrai pas de taureau dans ta maison, Ni de bouc dans tes bergeries.

     

    10Car tous les animaux des forêts sont à moi, Toutes les bêtes des montagnes par milliers;

     

    11Je connais tous les oiseaux des montagnes, Et tout ce qui se meut dans les champs m'appartient.

     

    12Si j'avais faim, je ne te le dirais pas, Car le monde est à moi et tout ce qu'il renferme.

     

    13Est-ce que je mange la chair des taureaux? Est-ce que je bois le sang des boucs?

     

    14Offre pour sacrifice à Dieu des actions de grâces, Et accomplis tes voeux envers le Très-Haut.

     

    15Et invoque-moi au jour de la détresse; Je te délivrerai, et tu me glorifieras.

     

    16Et Dieu dit au méchant: Quoi donc! tu énumères mes lois, Et tu as mon alliance à la bouche,

     

    17Toi qui hais les avis, Et qui jettes mes paroles derrière toi!

     

    18Si tu vois un voleur, tu te plais avec lui, Et ta part est avec les adultères.

     

    19Tu livres ta bouche au mal, Et ta langue est un tissu de tromperies.

     

    20Tu t'assieds, et tu parles contre ton frère, Tu diffames le fils de ta mère.

     

    21Voilà ce que tu as fait, et je me suis tu. Tu t'es imaginé que je te ressemblais; Mais je vais te reprendre, et tout mettre sous tes yeux.

     

    22Prenez-y donc garde, vous qui oubliez Dieu, De peur que je ne déchire, sans que personne délivre.

     

    23Celui qui offre pour sacrifice des actions de grâces me glorifie, Et à celui qui veille sur sa voie Je ferai voir le salut de Dieu.

     

    Que ce shabbat soit utile a notre élévation et a notre Sanctification.

    Shabbat Shalom.

     

     

    Lydia.B 

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :