• Parasha Badmibar et Shavouot 2018

    L’humilité du coeur conduit toujours vers Dieu.

     

    De la parasha Bamidbar à Shavouot !

     

     

    La parasha Bamidbar  qui veut dire en réalité, dans le désert vient faire la liaison avec la fête de Shavouot qui commence samedi soir 19 mai et fini lundi soir.

     

    Par ces dénombrements les versets de cette parasha viennent signifier que chaque personne apte à prendre une décision est responsable du chemin qu’il prend pour sa vie.

    Ils partirent dans le désert chacun leur tribu.


    Si l’homme fait de lui un désert alors il devient un réceptacle pour recevoir les dons que Dieu a prévu de lui donner.

     

    L’homme  doit se vider de son savoir, de ses préjugés, faire table rase sur ce qu’il croit avoir acquis spirituellement. Il ne s’agit pas de se faire violence  d’oublier ou de renier  de forces ce qu’on a pu apprendre, qui ne semble plus être compatible avec la Torah.  Non il s’agit  plutôt de faire preuve d’humilité,  face à l’infini du message divin qui nous est donné au travers de la Torah  et quel que soit le degré de connaissance que l’on a pu atteindre  par ailleurs.

     

    « L’homme désert c’est la capacité qu’il a à se détacher de son environnement habituel  rassurant et de se retrouver face à face avec l’incertitude  de ce désert inquiétant. Avec pour seule ambition, faire la volonté de Dieu pour la direction de sa vie ».

     

    Comme le désert la Torah  semble infinie où l’on a du mal à trouver ses repères.

    Le désert est ouvert à tous à condition que l’on soit prêt à accepter les nécessaires changement qu‘impliquent les valeurs juives. Cette acceptation  a pour base l’humilité.

    C’est en effet  cette vertu qui permet à tout individu d’opérer en lui les changements intérieurs.

     

    L’organisation et le déroulement de la vie sont des événements fondamentaux, des conjonctions, des rencontres qu’il faut absolument saisir le hasard n’existe pas c’est Dieu qui place des tournants dans notre vie pour que l’on prenne un chemin different pour notre vie spirituelle.

     

     

     

     

    Selon les mystères que les humains ne parviennent pas à comprendre c’est que le royaume de Dieu est constitué de tous les êtres qu’il a créés mais deux  camps y sont représentés.

    Ceux qui ont l’ humilité  et qui  s’humilient devant Yeshoua et ne conteste pas les lois de Dieu et ceux qui sont contestataires, se pensant au-dessus du peuple élue prompt à apporter des discours  sur la morale des préceptes de Moïse, des traditions inspirées, les rites et toutes justices établies dans les lois. Et qui se confortent dans la fierté que Dieu a rejeté le peuple élu  les juifs car Il sait acquis un autre peuple sans loi?

     

    L’obéissance à la loi s’impose à quiconque désire vivre  « libre » au service dans le royaume de Dieu.

    C’est la distinction entre ses deux groupes qui permet le jugement  selon que les premiers sont obéissants à la loi et les seconds les contestent. C’est en cela que consiste la substance du péché la contestation de la loi ?

    C’est la balance de c’est deux groupes qui font de l’une des personnes humble de coeur  et de l’autre des orgueilleux.

     

    L’humilité c’est l’effacement de soi s’incliner devant le choix de Dieu pour notre vie faire un renoncement de sa vie comme on l’aurait voulu.

    Proverbe 22:4

    Le fruit de l'humilité, de la crainte de l'Eternel, C'est la richesse, la gloire et la vie.?? 

     

    La vertu de l’humilité bien que fondamentale dans la vie du croyant reste la vertu la plus difficile a acquérir, la véritable humilité c’est l’effacement du soi qui fait naitre une modestie devant la Torah.Et une reconnaissance envers Israël. 

    C’est aussi là le paradoxe de  la véritable grandeur c’est l’humilité qui nous fait ressentir petit.

    Car le plus petit parmi nous sera appelé grand devant le Seigneur.

    C’est pour cela que Moïse l’homme le plus humble fut choisi par Dieu pour être à la tête du peuple d’Israël.

     

    Le Mont Sinaï aussi était la plus petite montagne d’Israël, c’est pour cela quelle fut choisie pour recevoir les tables de la loi le cadeau de Dieu pour toute l’humanité.

     

    Yeshoua dit je suis doux et humble de coeur:

    C'est pourquoi, quiconque se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux.

     

    L’humilité est la condition indispensable pour espérer un jour avoir une place dans le royaume de Dieu 

    Alors concrètement de quelle humilité nous parlons:

    L’humilité qui nous fait admettre la vérité celle qui dérange tout le monde celle qui est difficile a digérer c’est rabaisser son caquet et venir s’associer a Israël seul peuple à qui Dieu a ordonné de garder les préceptes, les rites, et les observances devant le seul Dieu unique révélé par la puissance de Yeshoua.

    La  vertu de l’humilité nous fait admettre cette vérité,   elle équivaut au comportement idéal que Dieu attend de nous  comme ayant accepté le joug de Yeshoua nous faisant lui ressembler. C’est par l’humilité que l’on reçois la révélation de la Torah. 

     

    Quiconque n’est pas humble na pas reçu la loi et ne saurait prétende avoir été enseigné par l’Esprit Saint.

     

    Si tout commence par l'humilité nous comprenons maintenant la fête de Shavouot que nous célébrerons a partir de samedi soir, après shabbat.

    Shavouot c’est la Torah qui descend du ciel c’est les tables de la loi que Moïse a reçues sur le Mont Sinaï, c’est l’Esprit Saint qui descend dans le coeur des croyants.

     

    Et c’est cette révélation qui a mon sens est d’une grande importance car si par manque d’humilité dans son coeur on n’a pas reçu Yeshoua le maitre de la Torah, la révélation de la loi ne c’est pas faite car en célébrant la pentecôte chrétienne je vous l’assure on reçois l’esprit de la contestation. C’est pourquoi il est important de faire la distinction entre la fête juive Shavouot selon Yeshoua et la pentecôte fête chrétienne qui n’a rien à voir. Car expressément c’est lors de cette fête qu’est distribué à chacun  l’Esprit du Seigneur.

     

     Je reformule: Si on fête la pentecôte chrétienne en honorant un messie sans loi sans Torah on reçois l’esprit de contestation mais si on fête la Pentecôte juive selon les préceptes bibliques ce jour-là on reçois l’Esprit de Dieu. Cette Esprit c’est l’Esprit qui nous donne les révélations lorsque l’on médite la Torah, c’est par ce même langage que l’on  comprend les lois. L’Esprit de vérité s’étant accouplé avec notre âme la Torah devient comme une évidence et l’envie de poursuivre notre nouvelle vie aux cotés d’Israël se fait naturellement, l’Esprit de vérité ayant chassé l’esprit de contestation, après bien évidemment s’être repenti de  son orgueil de coeur.

     

    Shavouot déjà par son appellation en hébreu désigne un changement de comportement c’est déjà accepter le nom de la fête en hébreu pour s’unir à Israël, puis faire le rite selon le model juif nous apprendra combien en Yeshoua cette fête donne un sens capital à notre vie.

    L’Esprit Saint en nous c’est le cadeau de Dieu L’esprit de contestation c’est le piège de satan.

    Shavouot c’est l’Esprit  Saint qui nous unit à Dieu. C’est l’union de toutes les tribus le recensement que Dieu fait avec tous ses enfants  sur la terre.

     

    Depuis la dernière fête de Pessa’h (Pâques) nous avons passé 50 jours pour arriver à Shavouot ( Pentecôte ) ce temps nous a permis chaque jour de faire des repentances devant Yeshoua.  Il reste encore quelques heures pour réagir et demander pardon pour tous esprits de contestations que nous avons, afin que cette année nous puissions recevoir l’Esprit  Saint nous remplir des paroles de vérité.

     

     

    Bénis sois-tu l’Eternel notre Dieu. Qui nous a envoyé par Moïse la Torah puis nous a envoyé Son fils Yeshoua. Je viens devant toi te demander pardon pour avoir laissé vivre en moi l’esprit de contestation. Je viens m’humilier car je veux être trouvé humble devant toi. Je te demande de me  libérer de ses esprits d’orgueils et de contestations.  Que Ton feu du Mont  Sinaï  vienne bruler tous ses esprits, car  maintenant je veux te suivre en Esprit et en vérité.  Que cette fête de Shavouot soit pour moi une véritable révélation de ta parole et une nouvelle vie pour moi. Seigneur mon Dieu apprend moi a suivre tes lois car je veux marcher comme Yeshoua a marcher.

     

     

    La fête commence samedi soir 19 mai après shabbat et se termine lundi soir.

    Pour fêter cette fête préparer deux pains de shabbat de préférence de forme plus arrondi, prévoir un repas  festif à base de lait  fromage et viande   et le désert cheese-cake qui est le symbole alimentaire spécifique à cette fête. Décoré avec des fleurs et s’habiller comme pour une fête .

    La soirée commence par allumer les bougies de shavouot puis partager le vin comme a shabbat puis présenter les deux  pains les mains levées  comme pour les présenter au Seigneur.

     Lire les psaumes.

     Prières comme a shabbat.

    En général on fait les lectures la journée du dimanche et du lundi .

     

     Lecture de Shavouot

    Le livre de Ruth entier .

    Psaumes 113 à 118.

    Exode: 19: 1 à 20 :22.

    Nombres;  28 : 26 à 31.

    Ezechiel :1: 1 à 3 à 12.

    ACTES 2 ENTIER .

     

     

    Le deuxième jour lundi:

    Deutéronome: 15 :19 à 16:17.

    Nombres: 28:26 à 31 

    Habacuc : 2 : 20 à  3 :19.

     

     

    Lecture de la parasha

    Parasha Bamidbar du samedi 19 mai 2018.

    Lecture de la parasha : Nombres : Chapitre 1 verset 1 à chapitre 4 verset 20.

    Lecture de la haftarah : Osée : Chapitre 2 verset 1 à 22

    Lecture messianique : 1 Corinthiens : Chapitre 12 verset 12 à 31. 

     

    Shabbat shalom 

     

    Bonne fête de Shavouot. 

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Zaza
    Samedi 26 Mai à 12:14
    JESHUA m'a sauvé, Amen.
      • Vendredi 1er Juin à 14:51

        Amen Amen  Soyez bénis Zaza 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :