• La pâque ou Pessa'h.

    La Pâque ou Pessa’h.

     

    La Pâque appelé Pessa’h prononcé Péssar  fait parti des fêtes  ordonné par Dieu a perpétuité selon les écrits bibliques.

    Pessa’h veut dire : Sauter par dessus .

    Dans Lévitique 23 Dieu instruit Moïse sur les 7 fêtes qu’Il ordonne jusqu’a la fin des temps.

    Un calendrier précis nous confirme les dates de ses fêtes.

    Ces fêtes ne sont pas simplement des fêtes a observer  mais se sont des convocations ,des rendez-vous avec Dieu d’ou la grande importance de ne pas rater SES rendez -vous ,car certainement que Dieu nous regarde et voit si ont est présent a ses précieux rendez-vous.

     

    Le système religieux chrétien fête aussi Pâques,  mais sous la conduite de  l’Empereur Constantin lors des conciles ou il a volontairement changé  l’ordre des ces fêtes  en contestant les décisions venant des juifs il reformula les dates en commençant par  changer la fête de Pâque en imposant une date selon ses critères,  il changea par la suite toutes les autres fêtes et institua le repos du shabbat le dimanche.  (On peut  dire qu’il en a fait du dégât celui la ). Mais le pire c’est tout ceux qui l’ont suivi  en se détournant des juifs.
    Les juifs sont resté fidèles aux prescriptions bibliques .

     

    Les chrétiens fête pâques selon le calendrier de l’église Romaine .

    Les juifs  fêtes la Pâque selon le calendrier biblique .

    Les messianiques suivent  les juifs et leur calendriers.

    Pour les juifs la Pâque c’est la sortie d’Egypte, la liberté retrouvé.

    Pour les messianiques c’est la mort et la résurrection de Yeshoua associant cette sortie d’Egypte a Yeshoua qui a enlevé tout pouvoir a satan  en sorte que ceux qui croiront en lui ne seront plus sous la servitude du mal mais qu’ils retrouvent leur liberté par la foi du fils de Dieu.

     

    Cette fête marque pour les juifs la naissance du peuple juif il marque pour les messianiques la nouvelle naissance d’assimilation avec les juifs.D’ou les chrétiens non assimilé ne font pas parti d’Israël.

     

    Sur les 7 fêtes ordonné par Dieu  Pessa’h en contient 3 mais sont comptabilisé 2 d’un coup. 

    2 convocations sont décrypté selon les écritures .

    1 La sortie d’Egypte.

      La fête des pains sans levain 

    2 Le passage de la mer rouge.

    Pour les juifs cette fête reste a s’accomplir selon que Dieu en a voulu ainsi .

    Pour les messianiques ayant reconnu le messie en Yeshoua cette fête prend une toute autre dimension .

    Yeshoua a accompli les prophéties:

    Luc 24:44à 47.

    C’est la que je vous disait lorsque j’étais encore avec vous qu’il fallait que s’accomplisse tout ce qui est écrit de moi dans la loi de Moïse,dans les prophètes ,et dans les psaumes.

    Alors Il leur ouvrit l’esprit ,afin qu’ils comprennent les écritures.

    Et Il leur dit :Ainsi il est écrit que le messie souffrirait et qu’il ressusciterait des morts le troisième jour et que la repentance et le pardon  des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations à commencer par Jérusalem.

     

    En fait cette fête qui est volontairement voilé pour les juifs, reste  pour les nations le plus grand acte d’amour que le monde puissent connaitre car Dieu a fait de son fils un homme de chair pour qu’Il puisse mourir comme un sacrifice par le sang pour le pardon des péchés de tous ceux qui croiront en lui.

    Ces trois fêtes portent les symboles: 1La mort de Yeshoua ,2  Le pardon de nos péchés qui signe notre liberté. 3 Sa résurrection.

    Nous fêtons donc cette fête  en trois étape: La première La Pâque.

    La deuxième le lendemain: La fête des pains sans levain et la troisième  le septième jour  la clôture de Pessa’h.

     

    Comment rester indifférent a ces prescriptions ,sommes nous si misérable pour ne pas en saisir l’importance et être si indigne devant Dieu pour négliger cette fête ou il nous offre cet immense cadeau .

     

    Nous devons réaliser de tout notre coeur , de toute notre âme de toute notre force  ces paroles bibliques en croyant de tout notre être que Yeshoua est le sacrifice de la Pâque et qu’Il nous a sauvé.

    Nous devons nous incliner devant tant d’amour et réaliser que seulement ce que Dieu nous demande c’est de croire en Yeshoua et d’obéir a ce qu’Il nous demande d’observer ces fêtes au temps du calendriers observer par les juifs  qui marque le signe sur nous du sang de Yeshoua :Exode 13 :16 Ce sera comme un signe sur ta main et comme un frontaux entre tes yeux; car c’est par sa main puissante que l’Eternel nous a fait sortir d’Egypte.

    Comme Moïse la prescrit ; vous prendrez un bouquet d’hysope vous le tremperez dans le sang et vous toucherez le linteau et les deux poteaux.

    Et en cette nuit de Pessa’h ceux qui auront la marque du sang,  alors que  le destructeur passera  pour frapper , l’Eternel  ne le lui permettra pas . Car c’est le sacrifice de la Pâque en l’honneur de l’Eternel qui a passé (ou sauté) par dessus les maisons des enfants d’Israel et qu’il les sauvera.

    C’est pourquoi Dieu nous dit d’observer cette fête a perpétuité.

     

    Portons nous la marque du sceau du sang de yeshoua ? 

     

    Voila ce qu’est Pessa’h c’est sortir du milieu du monde pour faire parti du peuple de Dieu et porter l’espérance que l’ange de la mort n’aura aucun impact sur nous car il ni a qu’un seul Pâque a honoré la Pâque de l’Eternel et surtout pas pâques de l’église qui ne porte pas la marque du sang de l’agneau Yeshoua.

     

     

    -Le premier jour vous  mangerez l’agneau et vous mangerez des pains sans levain pendant sept jour et le septième  jour  vous célébrer cette fête.

     

     

    Avant de commencer les fêtes on aura fait le ménage dans sa maison pour enlever toutes traces  de levure pain, gâteaux etc…

    La fête commence Vendredi 22 avril au soir et se termine le samedi 30 avril 2016.

    Allumage des bougies avant 20 heures .

     

     

     

    Preparation .

    Placer 3 galettes de pains azymes empilés sur  la table .

    Un os: Symbole du bras étendu de Dieu pour la délivrance.

    Un oeuf dur: Symbole de la fin de la loi des sacrifices.

    Le Karpass: Le céleri ou persil: Symbole de l’esclavage sous la domination d’autres dieux.

    Le Maror: Les herbes amères , endives, salades, raifort : Symbole de l’amertume pour une vie sans Dieu .

    Le Harosset: Pâtes de fruit (fruit frais et sec écrasé dans du vin)symbole du mortier de construction  des travaux forcé sous l’emprises d’autre dieux.

    Le Hazeret: La galette avec les herbes amères et la pâte de fruit en sandwitch .

     

    Une soucoupe contenant du vinaigre.

    4 coupes de vin.

    Pour le repas de l’agneau.

    Recouvrir tout le plateau avec un tissus blanc.

     

    Le séder ou déroulement de la soirée en 15 étapes.

     

    1La prière du vin comme a Shabbat.

    La première coupe de vin:

    —  Béni soit tu Eternel notre D.ieu roi de l’univers qui a fait pousser le fruit de la vigne. 

     

    Barou ata Adonaï éloénou méler  aholam boré péri agéfen.

     

     

    Et, ayant pris une coupe et rendu grâces, Yeshoua dit: Prenez cette coupe, et distribuez-la entre vous.

    (Partager la coupe ou distribuer en individuel en étant accoudé).

     

    AMEN

     

    2 Se laver les mains.

     

    —Barou ata Adonaï éloénou méler aholam acher kidétchanou  bémitsvotav vétisvanou al nétilat 

    yaha-dim

     

    AMEN

     

      

    3 Prendre la galette du milieu, la casser en deux, reposer la petite moitié entre les deux autres galettes puis prendre la grande moitié et dire :

     

    —Béni soit tu Eternel notre D.ieu roi de l’univers qui a fait sortir le pain de la terre.

     

    —Barou ata Adonaï éloénou méler aholam amotsi lé rém min aarets.

     

    Puis  dire:

    Yeshoua dit: Ceci est mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de moi.  

    Puis dire:

    —Ils prirent le corps de Yeshoua et l’enveloppèrent de bandes avec des aromates comme c’était la coutume d’ensevelir chez les juifs .

     

    AMEN

     

    4  Prendre cette galette l’envelopper dans un tissu blanc le porter sur l’épaule et allé le cacher.

     

    5 La deuxième coupe de vin, partager accoudé.

    AMEN

     

    6 Se relaver les mains.

    7Puis chacun prendra le céleri ou persil  le trempera dans le vinaigre et en mangera. 

     

    8 Un enfant demandera : Pourquoi on doit faire tous ça ? 

    Le responsable dira :

    — Car l’Eternel nous a délivrer  de notre esclavage en Egypte .

    — Car Yeshoua est mort sur le bois pour  le pardon de nos péchés et nous a délivré de nos ennemis.

    Puis dire:

    Tous les autres soirs nous pouvons manger du pain levé ou du pain non levé ce soir seulement du pain non levé.

    Tous les autres soirs nous pouvons manger toutes sortes d’herbes ce soir seulement des herbes amères.

    Tous les autres soirs nous n’avons pas besoin de tremper pas même une fois.

    Tous les autres soirs nous mangeons assis droits ou accoudés

    ce soir accoudés seulement.

    L’Eternel notre Dieu nous a fait sortir de ce pays par sa main puissante et son bras étendu.

    Si le Saint-béni soit-Il n’avait pas fait sortir nos ancêtres d’Egypte, nous et nos enfants

    assujettis au Pharaon d’Egypte.

    Soyons nous tous des sages des sujets intelligents, tous instruits dans la Loi,

    Ce serait encore pour nous un devoir de nous entretenir de la sortie d’Egypte.

    Béni soit Dieu,Lui qui a donné la Torah à son peuple d’Israël oui, Béni soit-Il !

    La Loi parle de quatre types d’enfants:

    L’un sage, l’autre méchant, l’autre simple, et l’autre qui ne sait pas questionner: Béni soit Dieu, Bénis soit-Il

    Lui qui a donné la Torah à son peuple d’Israël

    oui, Béni soit-Il !

     

     

    _Chanter des louanges.

     

    Les lectures biblique sont:

    Exode chapitre 12 en entier.

    Luc chapitre 23 verset 33 à chapitre 24 verset 12.

    Faire les lectures le soir même ou bien le lendemain:

     

    9 Chacun prendra un morceau des galettes restantes,  prendra aussi les herbes amers( salade amer et endives ) la pâte de fruit, (mélange de pomme de vin fruit sec le tout écrasé) en mangera le tout  ensemble dans les galettes . 

     

    10 Puis on mangera l’œuf en disant «  Yeshoua nous a libérer de la loi  du sacrifice».

      

     

     

    11 Consommer le repas, l’agneau rôti en prenant les premières bouchées rapidement, un bâton a la main. 

    12 Prendre la troisième coupe de vin, partager accoudé.

     13 Allé chercher le pain caché (ne pas le manger  tout de suite ).

    Puis dire:

    —Yeshoua  a été enseveli et il est ressuscité le troisième jour.

     

    14 Boire la dernière coupe de vin accoudé. 

    15 Partager la galette  accoudé.

     

     (Peut être que certain détails de ce rituel peut sembler sans intérêt mais certainement que derrière tous ces symboles ce cachent d’extraordinaires révélations que nous ne pouvons pas encore saisir.) 

     

     

     

    Nous comprenons qu’a travers tous ce rituel  tous les moments précis de la mort de Yeshoua y sont représenter  selon les écrits des évangiles. 

    Pessa’h se déroule en plusieurs étapes :

    1 Le premier jour : La Pâques :La mort de Yeshoua

    2 Le deuxième jour :La fêtes des pains sans levain. 

    3 Le troisième jour : Le balancement de la gerbe de végétaux. La résurrection de Yeshoua.

    4 Pendant les sept jours manger des pains azymes .

    8 Le septième jour la clôture de Pessa’h.

     

    Le premier jour de la fête faire le seder

    Le deuxième jour de la fête des pains sans levain refaire le seder .

     

    Le troisième jour n’est pas un shabbat ni une fête mais avant le repas  prendre quelques branches de feuillages les agité de droite a gauche .

     En disant  :Yeshoua prémices de la résurrection des morts.

     

     _La deuxième fête du 7e jour  jeudi au soir pour la clôture  prendre la coupe de vin en faisant la prière du vin.

    Lire: exode :14 verset 13 à 31. 

    Vendredi soir shabbat normal , on peut remanger du pain mais c’est certainement pas possible  car des que la fête de clôture finit on rentre dans le shabbat Et selon la tradition juive on fête  la mimouna en faisant des galettes qui ressemblent beaucoup a des crêpes traditionnels   qui se préparent sans levain  ce repas s’appelle « Le repas du messie ».

     

    Ecoute Israel  ,L’Eternel est notre Dieu , l’Eternel est un .

    Que ces paroles que je te prescris aujourd’hui soit gravées en ton coeur . Tu les écriras sur les linteaux de ta maison et sur tes portes  et seront comme un signe sur ton bras et sur ton front .

     

    Je vous souhaitent des bonnes fêtes de Pessa’h.  Que Dieu vous bénissent pour vos bonnes oeuvres d’obéissance a sa parole.Que Dieu bénisse Israel.

     

    LYDIA.B

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :